Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 09:36

- Parfait. Et tenez, pendant que vous y êtes, une bouteille de sauvignon blanc cloudy-bay.

- Cloudy quoi ?

- Cloudy-bay. Un blanc néo-zélandais. On m'en a dit des merveilles. Vous en avez encore, hein ?

- Désolé, monsieur Bradford. Jamais entendu parler. Par contre, si vous voulez un excellent sauvignon de Californie, j'ai...

- C'est que ça m'interressait vraiment, ce truc néo-zélandais...

- Vous avez une minute ? Je passe un coup de fil à mon fournisseur.

- Euh, d'accord, ai-je approuvé malgré Adam qui me tirait la main vers la sortie.

- Juste, une seconde ", a-t-il promis en décrochant son téléphone. En attendant qu'il finisse, j'ai inventé un petit jeu pour tenir mon fils occupé : compter tous les crus bas de gamme de l'empire Gallo qu'il pouvait voir. Enfin, Herb a terminé son appel. " Oui, en effet, c'est un vin disponible aux Etats-Unis, mais sur commande uniquement. Et limité à deux caisses par client, en plus : il paraît que c'est un cru très recherché et qu'il n'est produit qu'en très petite quantité. Mon grossiste me dit que c'est le meilleur sauvignon du monde, ou peu s'en faut. Evidemment, il n'est pas donné, ça c'est sûr : dix-huit quatre vingt-dix neuf la bouteille, hé ! "

" Sur commande uniquement. " Voilà, Beth s'envoyait en l'air avec un oenologue plein aux as "

" Eh bien, je vais y penser. merci."

Douglas Kennedy L'homme qui voulait vivre sa vie Belfond 1998 in Pocket n°10571

Chronique de transition, Douglas Kennedy que j'avais découvert grâce à un polar brûlant Cul-de-sac  qui avait pour toile de fond le bush australien, est un auteur qui met, avec accuité et férocité, en scène la nouvelle bourgeoisie américaine... Celle qui fait le succès de la consommation du vin... J'y reviendrai... Si vous êtes à Ajaccio en août Douglas Kennedy y sera de passage pour dédicacer son dernier livre. Dernière remarque, le traducteur aurait du parler d'oenophile plus que d'oenologue, mais qu'importe en l'occurence, profession ou hobby, la jalousie a besoin de levures pour monter en degré...   

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

S.COUREAU 02/08/2006 18:33

Une opinion sur les vins sans souffre ?
Dépéchez vous de les boire sinon il ne vous restera plus qu'a les déguster en assaisonement sur une bonne laitue .....

Thomas 02/08/2006 15:51

On se régale de vous lire.
Au fait ,avez vous une petite opinion sur les vins sans soufre.....???
 

tchoo 02/08/2006 14:30

Oenologue pour oenophile la confusion est courante et ..................entretenue??????????????????

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents