Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 09:04

" Vérité au deça des Pyrénées, erreur au-delà... " les Pensées Ibid V p 294 Blaise Pascal

La création d'un vin de pays d'Espagne est un projet très avancé qui devrait, selon des sources autorisées, aboutir à la mi-juin.

L'objectif est de mettre sur la même étiquette le nom de l'Espagne, le millésime et le cépage, pour concurrencer les vins du Nouveau Monde et contribuer à conquérir de nouvelles parts de marché à l'export. 2 à 3 millions d'hectolitres selon les promoteurs du projet.

Démonination du vin (il s'agit d'un "vino de la tierra") : Vinedos de Espana,

Zone de production : toutes les communes où il y a des vignoble dans 13 communautés autonomes : l'Andalousie, Aragon, Castille-La-Manche, Castille-et-Léon, Catalogne, Estramadure, Galice, la Rioja, Madrid, Murcia, Navarre, Pays Basque et communauté de Valence.

Cépages : les 65 variétés autorisées dans la zône de production,

Titre alcoolmétrique volumique naturel minimum : 10° pour les blancs et rosés, 11°pour les rouges,

Pas de limite de rendement ( le rendement moyen en Espagne est de 40Hl/ha

Modalités d'agrément : les vins seront certifiés par des organismes certificateurs accrédités en application de la norme EN 45011 et autorisés par le ministère de l'agriculture. Ces organismes contrôleront les prises d'échantillon et la réalisation des analyses chimiques et organoleptiques. Ils devront également enregistrer les étiquettes, effectuer des contôles périodiques sur la matière première, l'élaboration, l'embouteillage et l'étiquetage pour garantir la traçabilité du vin.

Bon, je sais bien que nos pioupous viennent de d'envoyer les fiers espagnols en vacances mais dans le cas présent mes très chers lecteurs nos collègues espagnols prennent le train et nous, adeptes des discours en défense, des projets enterrés, des grands feudataires enfermés dans leurs certitudes, nous le regardons passer. Ne nous étonnons pas que les grands opérateurs, ceux en capacité de vendre des millions de bouteilles, opèrent en dehors de notre vignoble. Pernod-Ricard est n°1 en Espagne pourquoi viendrait-il s'embourber dans notre marigot où seuls les petits caïmans barbottent et se chamaillent...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Eric FABRE 30/06/2006 17:12

Il est quand même extraordinaire que le rendement, qui est un des paramètres agronomiques de définition de la qualité d'un vin, devienne une arme politique de rétorsion envers les viticulteurs les plus dynamiques.
Une fois de plus on marche sur la tête!!!

tchoo 30/06/2006 11:34

Les espagnols nous ont déjà montré un chemein avec la loi sur le vin (et pas Evin) et ils continuent, mais la barrière des Pyrénées cache la vue à beaucoup.Pendant ce temps, notre parlement croupion autorise le ministre à fixé les rendements enlevant une des prérogatives les plus importantes de l'INAO.Et la viticulture s'en foutfaut-il qu'elle soit tomber bien  bas!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents