Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 00:06

Viniflhor a publié dans le N°160 de VINIFLHOR-INFOS – février 2009 – une étude intitulée « Pratiques culturales sur vignes et pratiques œnologiques : connaissance et opinions des Français. Les tableaux qui suivent portant sur l’image que les Français se font du vin en sont extraits, à méditer...

Le premier tableau regroupe l’évolution des habitudes de consommation  entre 98 et 2008 :

-         Augmentation de ceux qui déclarent ne jamais consommer de vin 26% contre 23%.

-         Baisse des consommateurs quotidiens 15% contre 23%.

-         Stabilité des consommateurs hebdomadaires (1 à 2 fois par semaine) 22% contre 23%.

-         Augmentation de la proportion des consommateurs moins fréquents : 37% contre 31%

Note du rédacteur de la note : ces résultats sont différents de ceux recueillis par l’enquête quinquennale Viniflhor UM2, particulièrement pour les non consommateurs et les consommateurs rares.

Le second tableau concerne exclusivement les consommateurs de vins. Deux évolutions sensibles sont à souligner :

-         Baisse de la fréquence pour la consommation au restaurant : 81% contre 86%.

-         Progression de la consommation à l’apéritif de 36% à 51%.

 Les tableaux qui suivent regroupent une série de 12 questions concernant l'image des vins. Les personnes sondées doivent donner une note sur 10. "Culturellement, pour le Français, une note inférieure à la moyenne est une mauvaise note et une note supérieurs à 8/10 est une très bonne note"


En 2008 comme en 1998, le vin a une belle image. Les notes restent très proches à dix ans d'intervalle. De façon très nette et très homogène dans la population le vin est identifié au patrimoine et au terroir. Légèrement moins bien noté mais toujours très haut, la tradition et le savoir-faire des hommes rencontrent moins la confiance des non consommateurs. Les affirmations concernant le contrôle législatif du produit, l'importance de l'étiquette, mais aussi le caractère industrialisé, évolutif ou sophistiqué de la fabrication obtiennent des notes plus moyennes.

La perception du vin comme un produit "entièrement naturel" est plus mitigée particulièrement par les non consommateurs (5,6/10). Enfin, l'item " le vin est un produit dont la fabrication depuis la culture de la vigne jusqu'à la mise en bouteille est une activité polluante " n'a pas de succès avec une note de 4,1/10. Cependant, c'est la note qui augmente le plus : elle n'était que de 2,8/10 en 1998.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents