Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2006 4 04 /05 /mai /2006 09:08

Fé bo, fé cho, moi le parigot, un peu barjo sur son vélo, o pti matin je file dans la ville, joyeux, à grandes pédalées, j'ai même croisé Fanfan à la Concorde, alors devant mon clavier envie de vous faire partager mon petit espace de bonheur, en vous offrant ce petit bijou de Gaston Chaissac pour que, si vous êtes de passage à Paris, vous alliez à l'heure du déjeuner, traîner vos guêtres à l'exposition : Gaston Chaissac : homme de lettres au Musée de la Poste 34 Bd de Vaugirard c'est du 11 avril au 22 juillet 2006. Allez-y vous me ferez plaisir et vous vous ferez plaisir... 

" Ensemble un chat et une souris partaient en vendanges. Vers midi une perdrix les survola. Le chat dit "Perdrix viens avec nous vendanger en Provence".

"Perdrix viens vendanger en Provence" dit la souris. L'oiseau répondit : "Je le voudrais mes amis mais il me faut illico présider une assemblée de mésanges dans une hutte de roseaux derrière la gare de Palaiseau, aux prochaines vendanges vous m'emmènerez".

La souris très lasse de trottiner sur la route de Provence, grimpa sur le dos du minet et en redescendit à un fossé qu'un passeur leur fit traverser dans son bac. Le chat, las à son tour, ne pouvait songer à monter sur la souris ; ils prirent l'autobus qui les descendit le long du Rhône, il y avait tellement de monde dedans qu'ils ne purent trouver deux places voisines et ils s'ennuyèrent beaucoup : le chat entre une vieille demoiselle et un fantassin, et la souris avait comme voisin un gros monsieur qui l'empêchait de voir le paysage. A Nîmes ils s'arrêtèrent pour visiter les arènes et s'attardèrent à les mesurer. Ils arrivèrent enfin à la vigne de maître Soulin qui les attendait pour commencer la vendange. le soir du premier jour la souris était grise, le lendemain ce fut au chat d'être noir.

Les vendanges finies ils se firent reconduirent chez eux en taxi. "

in Je cherche mon éditeur Gaston Chaissac éditions Rougerie

Je dédie ce texte à mes amis de Châteauneuf-du-Pape car selon toute vraissemblance nos deux compères ont traversé le Rhône pour aller y faire les vendanges et peut-être qu'ils sont revenus quelques temps après pour l'agrément qu'est dans cette belle appellation une autre chanson... 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

titimillenium 04/05/2006 11:14

Salut je trouve votre site intéressant, et original! çà me plais! je souhaiterais vous montrer mon tout nouveaau blog créé il y a une semaine. N'hésitez à donner votre avis sur le(s) sujet(s) qui vous intéresse(nt) et à le critiqué pour qu'il soit encore plus lisible dans les jours à venir. BONNE CONTINUATION!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents