Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2006 4 20 /04 /avril /2006 10:29

Peter Mayle, publicitaire londonien, réfugié à Ménerbes, qui dans un best-seller "Une année en Provence, entre autre, a popularisé dans le monde entier, bien avant le polonais des nonistes, le plombier provençal et a fait déferler des hordes de japonaises à l'auberge de la Loube à Buoux, vient de commettre un "Dictionnaire amoureux de la Provence" chez Plon et je ne résiste pas au plaisir de citer cet anglais made in Luberon.

Sous la rubrique : VIN " (Avant d'aller plus loin, je dois préciser ce que j'entends par "vins de Provence" car, de façon typiquement française, la définition officielle n'est pas totalement claire. Pour moi, les authentiques vins de Provence sont ceux qui viennent des départements du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence. Pourtant, en raison de quelque byzantine contorsion bureaucratique, ils ne bénéficient pas de l'appellation Côtes de Provence. Ils peuvent s'appeler Côtes-du-Lubéron, Côteaux d'Aix, Côtes-du-Ventoux - toutes ces appellations, et bien d'autres, leur sont autorisées, mais pas celle de Côtes-de-Provence. Cette distinction est réservée aux vins du Var et de certaines parties des Alpes Maritimes. Ces deux départements, si ravissants qu'ils puissent être, ne font pas, à strictement parler, partie de la Provence. J'imagine que, si l'on arrivait à trouver le bureaucrate approprié, il aurait une explication logique à cette anomalie, mais à moi cela paraît farfelu, et c'est la source de pas mal d'irritation chez quelques-uns de mes voisins viticulteurs.)"

A vos plumes inaoistes cultivés, vous n'allez pas laisser ce perfide anglais affirmer que vos classifications sont farfelues, relevez le gant, au besoin faites appel aux cnaoistes gardiens des tables de la loi ou à un exprésident de l'Institut qui s'ennuie sur ses terres normandes, j'attends avec impatience vos rapports sinon je vais me mettre à rêver de nos belles provinces de France : la Provence, le Languedoc, le Roussillon, la Guyenne et la Gascogne, la Champagne, la Bourgogne... et me dire que vins de... juste au-dessous de nos merveilleuses et belles AOC, si nombreuses, si diverses, ça serait peut-être pas si mal avec encore au-dessous un hexagone : la France. En langage de juriste de droit romain : AOC, AOS et vin de France et nous voilà bien bordé pour les voyages vers les contrées lointaines qui aiment tant la France et ses vins mais qui lisent Peter Mayle et ne sont pas loin de penser comme lui...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents