Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 00:00

Hier, je vous ai laissé du côté du Palais Bourbon et, comme j'ai l'esprit d'escalier, de ma mémoire remonte l'appellation donnée aux huissiers : les petits gris, en référence à leur uniforme de l'époque d'un gris nullache. Il faudrait écrire l'histoire des petits gris, présents à tous les étages, témoins de la vie intérieure de cette grande maison que peu de citoyens connaissent...

Ce n'est pas moi qui m'y collerai même si j'en sais des choses mes amis... Mon propos du jour est plus terre à terre, et en cela j'ai bien un esprit d'escalier,  en effet j'ai envie de vous parler des escargots, les lumas, les cagouilles. Pourquoi ? Pour rien, sauf que, quand j'étais petit, deux fumets me faisaient fuir les fourneaux : la fraise de veau et la sauce aux lumas. Pour cette dernière il s'agissait de lier le roux blond avec le jus de cuisson des lumas : une pestilensce. Longtemps j'ai snobé le luma baveux.

J'en parle aussi parce qu'en ce moment la cagouille, appellation picto-charentaise de l'escargot, est très tendance (si vous ne me suivez pas dans mes digressions consultez les sondages)...

J'en parle enfin car mon blog est à la gloire du vin et que j'ai découvert un dicton catalan qui dit joliment et savoureusement " Les escargots sont des aiguilles pour enfiler le vin

Je rêve d'une bonne cargolade du côté de Banyuls, le ciel, le soleil, la mer et...  

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

ramuncho 22/03/2006 17:53

... vous pourriez aussi y inviter l'auteur du blog et le club sans interdit.
comme cela, on pourrait vérifier ses vertus (celles de la cargolade, pas du club), et assister (enfin) aux débats du club sur l'avenir de la planète vins.
 

ramuncho 22/03/2006 17:48

monsieur clavel, votre histoire de cargolade me donne faim.
ne voudriez pas en organiser une pour les lecteurs assidus du blog de monsieur berthomeau. vous pourriez

Clavel Jean 22/03/2006 15:00

La cargolade, par tramontane en février, sur les hauts de Port Vendres, sous la Madeloc à l'abri, au soleil, au feu de sarments et de souches, avec à l'apéritif un vieux  Banyuls de 20 ans, les cagarols garnis de carsalade, avec une aïoli, bien ferme, et sur la grille prête un rond de saucisse, et des cotelettes d'agneau, on est armé pour débattre de l'avenir de la planète. C'est un souvenir inoubliable. Mais la faillite de La Suze qui entraina dans les années 65 la quasi fallite du GICB, et le non versement 3 ans de suite du prix de la récolte par la coopérative de Port Vendres, celle de Collioure, celle de Banuyls  à cause de la garantie financière imprudemment accordée par le célèbre docteur président du groupement....ce qui a mis fin prématuremment  à ma gestion d'une belle propriété de Banuyls ce que je faisait en même temps qu'une autre en Corbières.
Souvenirs: j'ai ouvert un blog: http://1907larevoltevigneronne.midiblogs.com  ou nous préparons le centenaire de cette période troublée. Lire la suite....

carrere ch 22/03/2006 11:50

et à part ça, comment ça va le vin?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents