Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 09:48

Sommes-nous un vieux pays perclus de maux, vivant sur ses bijoux de famille, frileux dans ses charentaises, incapable d'affronter les turbulences du monde, rouscailleur et donneur de leçon, cachant sous sa superbe son inexorable déclin ?

Moi, à l'école Ste Marie, on me classait sur mes résultats ( ah! qu'elle était belle la croix sur le revers de ma blouse grise...). Alors écoutons Elie Cohen " Si l'on juge les résultats français sur les 10 dernières années, les chiffres sont les suivants. En prenant l'indice 100 comme référence pour 1995, on trouve pour 2005 que les USA sont à 140, le Royaume-Uni à 130, la France à 125, tandis que l'Allemagne, l'Italie et le Japon sont à 115. Sous ce registre, le résultat français n'est pas déshonorant..." En clair, nous ne sommes pas le cancre près du radiateur, le nullache, mais il n'empêche que nous faisons la tronche et que nos petits copains nous trouvent plutôt pénibles.

Dans notre beau secteur du vin, nous exportons nos problèmes, nous donnons l'image aux contrastes violents du grand paquebot de Bordeaux, où les prix des grands crus vont flamber alors que dans les coursives et la soute certains sont au bord de la mutinerie et que dans l'Hérault les cagoulés refond le film et certains ressortent 1907 des livres d'histoire. Nous piétinons, nous bavassons, nous tournons en rond, nous nous terrons derrière des murailles de papier... Quel spectacle ! A Barcelone, on m'a demandé pourquoi ? Parce que nous nous refusons à choisir, à prendre les décisions qui redonneraient à ceux qui déjà affrontent le grand large la capacité de regagner des parts de marché.

Comme le dit justement Elie Cohen " A l'heure de la mondialisation, la croissance dépend plus que jamais du génie propre de chaque nation à s'organiser efficacement. C'est sans doute la raison pour laquelle la recherche de modèles originaux (comme au Danemark) n'a jamais été aussi vive, ni aussi vaine."   

A " Sans Interdit " nous allons mettre à contribution notre génie national  pour que nous assumions notre position de grand pays du vin, montrer sans arrogance qu'on n'est pas des nullaches chers lecteurs...

Note de l'éditeur : la définition de nullache n'étant pas convenable nous ne l'éditerons pas. Demandez à vos enfants... Hier pour les abonnés ma chronique " an EU wine Tsar " ne leur a pas été signalée par le message traditionnel.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

S. COUREAU 12/03/2006 13:04

Monsieur Berthomeau
je vous remercie  pour votre réponse, qui est celle d'un homme de bon sens.
Mais ne vous sous -estinez pas. chaque crise génére toujours des hommes qui savent s'extrairent des masses pour montrer la sortie du tunnel à leurs contemporains ...
Les masses ont besoins de guide et de repère, la nature est fait ainsi. On ne choisi pas d'être un Gourou, ce sont les autres qui vous choisisent.

S. COUREAU 11/03/2006 19:40

Devons nous considérer Monsieur Berthomeau que ce Blog ne sert qu'a débiter des vérités déjà établit dont vous vous faîtes le porte parole, ou y a-t-il un espoir qu'on puisse avoir un échange d'idée avec vous ?
Pourquoi refusez vous de communiquer avec vos lecteurs? Pourquoi ne répondez vous pas aux commentaires qui sont faits ?

JACQUES BERTHOMEAU 12/03/2006 11:25

Cher lecteur, je ne suis le porte-parole que de moi-même sur ce blog et je les vérités bien établies je ne sais pas ce que c'est. Les échanges d'idées c'est à "Sans Interdit " que ça se passe et nous allons, après avoir bien défini nos objectifs, ouvrir un espace de dialogue avec ceux qui voudront adhérer à la démarche. Un peu de patience car dans cette affaire la précipitation et l'à peu près seraient contreproductifs. Quand à répondre aux commentaires, je ne l'aî peu fait jusqu'ici car il me semblait qu'il était plus important que les lecteurs le fassent entre eux. Je ne suis pas un gourou qui a réponse à tout. J'ai suffisament donné ces dernières années pour m'octroyer un peu de recul. Cependant, puisque dans la semaine qui vient je suis plus présent je ferai un balayage des commentaires et je tenterai d'y répondre. A vous lire ou voir à "Sans Interdit" Merci pour votre intérêt.
JB

tchoo 10/03/2006 11:14

On apprend:Le Comité de Bassin Viticole « Bordeaux-Aquitaine » installé Le comité de bassin a dégagé un certain nombre de propositions dont le ministre de l’Agriculture sera saisi.Elles consistent en l’amélioration de la transparence du marché par l’enregistrement de l’ensemble des transactions (vrac, bouteilles et prix), la mise en œuvre d’un certificat de commercialisation assurant un contrôle qualité des produits mis en marché, l’adoption du principe de mixité des produits avec la création d’un vin de pays répondant à l’attente des consommateurs et de la filière, accompagnée de l’affectation parcellaire des sols aux types de vins produits.Le comité de bassin poursuivra son rôle de concertation régionale dans les domaines économique, technique et promotionnel.Franchement, j'ai toujours pas compris à quoi ça sert.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents