Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 00:00

" Mesdames, messieurs, la seule notion de "normes minimales d'hygiène" a de quoi glacer le coeur de tout Français normalement constitué ! Je la trouve, quant à moi, terrifiante, comme tous ceux de mes compatriotes qui pensent que la vie ne vaut plus d'être vécue si l'on n'a plus le loisir de savourer les défis à l'hygiène que sont certains produits, créé avec amour par l'humanité - la France surtout - à partir de la planète de Dieu !


Dans une société irréprochable sur le plan bactériologique, qu'adviendra-t-il du Brie de Meaux, du crottin de Chavignol, ou du bleu d'Auvergne ? Dans un futur aseptisé, expérimental, génétiquement organisé, quelle place y aura-t-il pour l'archaïque fourme d'Ambert, le gruyère de Comté mal formé ou l'odorant Pont-l'Evêque ? L'obession de l'homologation, de la catégorisation, de l'homogénéisation et de la pasteurisation viendra-t-elle émasculer les robustes roquefort, reblochon vacherin et même le sempiternel camenbert ? Cela paraît peut-être stupide à dire, mais une part importante de la civilisation européenne réside dans le génie et le savoir-faire que se transmettent d'âge en âge les auteurs de ces illustres concoctions..."


Ce n'est ni du José Bové devant le forum mondial des alter, ni du JP Coffe à l'émission de Michel Drucker mais un extrait de l'allocution de son Altesse Royale le Prince de Galles pour le 75ième anniversaire de l'association France-Grande-Bretagne le lundi 2mars 1992. Sacré Charles !


Cette allocution je la flanque à la tronche des crétins qui ont cessé de manger du poulet ou autres volatiles sous le prétexte de la peur de la grippe aviaire. Qu'ils se rassurent en prenant leur auto yzon plus de chance de passer l'arme à gauche...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Claude Sauser 07/03/2006 08:22

C'est un superbe exemple : plusieurs marchés différents peuvent coexister intelligemment ! Il est inutile de tuer les uns pour promouvoir les autres....

Sylvie Champion 06/03/2006 11:43

Et contrairement à ce qu'on croit, c'est pas tant sur la route que le risque est le plus important, non c'est à la maison, chez soi, là où l'on se croit en toute sécurité (2.5 fois plus de victimes que sur la route !). Si on cherche parmi les causes on ne trouve ni fromage, ni volaille, ni boeuf, ni poisson, ni légume, ni fruit à l'origine de ce fléau. On trouve des conditions de conservation désastreuse, un manque d'hygiène, des dates de limite de consommation périmées, etc... Bref la cause, c'est nous. 90% des accidents sont provoqués par notre notre comportement inadapté.Les services d'urgence redoutent les week-ends surtout à cause des accidents provoqués par les bricoleurs du dimanche. Mais revenons à nos poulets, dindes et pintades. Sommes-nous devenu des chats croquant des oiseaux crus ? Pauvre "peuple migrateur", première victime de la folie humaine et pourtant c'est sur toi que l'on jette l'anathème. Allons, franchement un peu de bon sens s'impose : Faisons confiance à nos producteurs de France, qui élèvent des volailles de France en conformité totale avec les exigences d'hygiène particulièrement draconniennes en France. Laissons aux Américains du Nord la réaction débile de ne plus consommer nos poulets made in France ! Il y a eu la vache folle et j'ai continué à nourrir la famille à coup de côtes de boeuf et autre rôtis(de France), il y a eu la contamination des parcs à huitres et je n'ai pas cessé d'en consommer, aujourd'hui c'est la grippe aviaire, à quand le charbon du mouton ? Au fait, c'est quoi un vrai produit made in France ? C'est quoi la solidarité ? C'est quoi la confiance ? Rassurez-moi, notre emblème bien c'est toujours le coq ? Qu'on s'en souvienne, ce sont les oies de l'Acropole qui ont sauvé Rome !

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents