Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2006 5 03 /03 /mars /2006 10:01

Ya des jours où je me dis que mes chroniques journalières vous prennent un peu la tête et sans doute de votre précieux temps... Et puis pour me réconforter je consulte les statistiques du jour, de la semaine, du mois et je constate que vous êtes fidèles, pas encore suffisamment réactifs à mon goût, alors face à la neige de mon écran et en écoutant la pluie dégouliner dehors je pense à mon père qui prenait toujours le temps de lire.

Même les soirs de battages, lorsqu'il rentrait tard, vers 11 heures du soir, il s'asseyait au bout de la grande table, étalait le journal "La Résistance de l'Ouest", commençait par la page politique, passait aux nouvelles du canton pour finir sur la rubrique foires et marchés. Etre informé, comprendre : la France Agricole, le Figaro Agricole, la Vendée Agricole, les chroniques de Geneviève Tabouit sur Radio-Luxembourg, et bien sûr les livres.

Souvent, la réponse que gamin je donnais pour m'éviter une corvée c'était " je n'ai pas le temps..." s'attirait de sa part une répartie pleine de bon sens " le temps tu le prends..." Bonne journée, bonne lecture et faites passer l'adresse de mon blog www.berthomeau.com à vos amis, connaissances, à votre député, votre maire ou votre belle-mère pour qu'ils lisent à la veillée avec un bon vin chaud les élucubrations du fils d'Arsène Berthomeau qui prenait toujours le temps de lire. Bonne journée et bon week...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Olivier 08/03/2006 09:04

Bonjour,
Aller, je me lance. je lis souvent (mais depuis peu) vos chroniques, je les apprécie toujours, ne les comprends pas toutes entièrement. J'aime la façon dont vous abordez vos sujets, le recul que vous prenez, qui permet de réagir différemment sur l'actualité que vous commentez. Je suis étudiant en master de production végétale à l'Université d'Angers et je suis un passionné de viticulture et de vin. J'ai découvert votre blog par hasard lors d'un "vitisurf" et depuis, dès que je peux je passe un peu de mon temps sur votre site. Si je ne laisse pas de commentaires, c'est que j'ai souvent peur du manque de pertinence de mes réactions qui risque de vous faire perdre votre temps qui doit être précieux.

Michel ELIE 06/03/2006 09:58

Ramuntcho  a peut-être raison de cultiver le non-dit et de rester  sur des impressions globales . Je ne suis pas sur  de l'efficacité de cette démarche évasive. Mon but n'était pas de vouloir diminuer les compétences d'un pdg. Mais souvent les messages envoyés par ces grands distibuteurs ne sont pas toujours appliquèes dans les démarches commerciales de leurs entreprises. Mais il est vrai qu'à BORDEAUX il ne faut rien dire ............ et laisser faire. Le pourissement de la situation s'accèlère...........mais laissons faire encore ....

ramuncho 06/03/2006 09:37

fait-on mieux avancer le collectif en pointant du doigt un négociant de Bordeaux qui communique sur SES marques?
surtout quand ce négociant fait partie des rares dans sa région qui esaient de s'armer de manière  pour affronter le marché, en gérant des propriétés à bordeaux et ailleurs, en vendant des grands crus et des petits chateaux, en ayant des marques, en ayant un réseau d'agents efficace, en ayant un pdg qui s'investit pour promouvoir les mérites de sa société, mais AUSSI en s'impliquant dans d'autres démarches...(n'est-il pas entre autres un des membres fondateurs du club sans interdit?).
la cible me parait mal choisie, alors ne remettons pas le couvert pour des querelles de clocher et inspirons-nous du message qu'essaie de nous inculquer le chevalier Berthomeau.
monsieur berthomeau, continuez à nous éveiller et à contribuer à écarter nos oeillères.
et donnez-nous svp des nouvelles du club sans interdit.
aujourd'hui grand soleil, mais demain il pleuvra a nouveau...
 

Michel ELIE 04/03/2006 11:49

parlons lecture. Je retrouve un RAYON BOISSONS de Janvier 2006 (page 81) et je découvre une brêve. CVBG communique sur SES Bordeaux. En cette période ou l'on parle des grandes marques offensives cette société importante du Négoce Bordelais s'occupe avant tout de ses propres propriétés. Surprenant . Sauvons nos propres meubles avant de s'occuper des autres !!! .......et de faire avancer  le collectif.

S COUREAU 03/03/2006 22:53

Merci à Monsieur Berthomeau, la lecture est plaisante et le ton est agréable ... Comble d'ironie il pleut dehors au moment ou j'écris ces lignes. Mais plutôt qu'un petit vin chaud, j'ai sacrifié un bon Chasse Spleen ... Chacun son idéal, du moment que le plaisir y soit. Puisque le "sans interdit" est le mot d'ordre pourquoi ne pas replonger dans "la Bouillie Bordelaise", traitement trés pratique, de nos maladies de la vigne et petit brulot incendiaire d'un certain feu Bernard Ginestet ? Outre le mérite d'en oublier la pluie qui insiste, le passé permet souvent de mieux comprendre le présent ...

JACQUES BERTHOMEAU 04/03/2006 14:17

Cher lecteur, j'ai souvenir d'avoir lu ce livre chez Yves Prats, le frère de Bruno, alors qu'il était doyen de la Fac de Droit à Aix. Yves Prats était mon directeur de thèse de doctorat. Souvenir...
 
 
 
 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents