Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 00:06

Dans notre beau secteur les Vins sont Doux Naturellement (VDN) lorsqu’on les mute avec de l’alcool. Étrange naturalité que cette douceur acquise sous l’emprise de la main de l’homme, même si l’alcool ajouté est un alcool de vin. L’homme est, en effet, un étrange animal qui n’aime rien tant que de prendre les mots à contrepied. De les détourner. Ainsi souvent il se glisse dans la peau de ses frères dit de compagnie, domestiques ou même sauvages. La référence animale dans le langage amoureux est constante : ma petite biche, mon gros nounours, mon canard en sucre, mon poussin rose, ma tendre colombe, et bizarrement : ma puce ou ma pupuce. Est-ce l’extrême agilité, la petite taille, de ce siphonaptère sauteur qui lui valent de se retrouver en bonne place dans le bestiaire des mots doux alors que son côté vampire devrait le faire rejeter dans les ténèbres extérieurs ? Mystère de la relation intime entre adultes consentants. À l’opposé, les bovins, caprins et porcins fournissent leurs lots de mots sympathiques qui fusent lorsque l’orage gronde au crépuscule du grand amour : grosse vache, vieux bouc, grosse truie, vieux cochon… La jalousie est, elle, attribuée indifféremment au tigre comme à la tigresse ; la bandaison est conférée au cerf  et le désir féminin à la chatte en chaleur ; les larmes des regrets sont parfois dites de crocodile. Bref les MDN : les Mots Doux ou Durs Naturels sont vraiment de drôles d’oiseaux.

Certains d’entre vous doivent se dire mais pourquoi diable ce matin il nous bassine avec ses élucubrations sur les mots et les animaux ? Tout bêtement parce que l’autre dimanche, rue des Martyrs, j’ai craqué pour le Poussin Rose de Sacha Lichine. Il est vraiment trop trognon son poussin tout rose dans sa petite coquille d’œuf toute blanche. J’adore ! Grincements de Dents&Ricanements des procureurs du Tribunal des flagrants délires, version œnophilie. Oui, j’avoue mon extrême futilité : j’ai acheté un vin rien que pour son étiquette. Pas tout à fait tout de même, mon emplette est aussi le fruit de la lecture de la contre-étiquette. Je cite Sacha Lichine : « Comme mon père je crois que le vin devrait être apprécié, pas idolâtré. J’ai créé cet assemblage dans un esprit purement hédoniste… » Ça me plaît beaucoup ce petit laïus. Le vin est un gris de gris des Sables du Golfe du Lion : « une variété d’assemblage dans un style Nouveau Monde : 55ù Grenache Noir, 40% Grenache Gris et 5% de Carignan.  www.sachalichine.com

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

nathalie 12/06/2008 20:19

un webmaster sans-papiers crée le dictionnaire des sites français une sorte d'annuaire avec lequel il veut faire 1 million d'euro et devenir millionnaire!!! voici le lien :http://www.jeseraimillionnaire.com

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents