Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 00:00

 

La vie prend parfois des détours singuliers, sans vraiment le vouloir on se laisse aller à prendre des décisions qui, de prime abord, semblent n’engager en rien votre avenir. Tel fut le cas lorsqu’au cours du mois de mai 2006 je me suis lancé dans l’aventure de mon espace de liberté Vin&Cie. Mon ami Jean-Louis, bordelais d’adoption et compagnon de route du groupe stratégique, me voyant à quai, dans un placard comme on dit, m’avait lancé  « et si tu faisais comme Alain Juppé, si tu ouvrais un blog… » Le maire de Bordeaux, exilé au Québec, pour maintenir le lien avec sa ville et son pays, venait en effet d’ouvrir cette étrange lucarne sur la Toile. Comme toujours dans notre beau pays cette initiative fut accueillie avec scepticisme et ironie, le blog n’était pas encore à la mode.

Mon entreprise, plus modeste, et bien sûr moins médiatique, commença dans le petit bureau du 2ième étage du défunt Onivins, au 232 rue de Rivoli. Au tout début je pataugeais dans un univers qui m’était totalement étranger puis, sur les conseils de l’avisé André B, je changeais d’hébergeur à la fin du mois de mai. Sur Over-blog l’aventure de Vin&Cie, l’espace de liberté commençait et, ce qui m'étonne toujours encore aujourd'hui, c'est qu'elle dure.


Une poignée d’entre vous, présents dès le début, m’est resté fidèle. Ce fut mon premier étonnement que cette constance accompagnée d’une montée régulière du lectorat à qui pourtant je faisais subir, j’en conviens, ma boulimie d’écriture : plus un jour sans une chronique. Les chiffres de mars 2008 sont fantastiques : l’étiage des 10 000 visiteurs/mois sur lequel je voguais depuis septembre 2007 est pulvérisé : 12 736 visiteurs ce mois-ci et 52 563 pages lues, soit 6000 pages de plus que le meilleur des mois de 2007, novembre avec 46 229 pages lues. Le cercle s’est élargi, autour du noyau très professionnel du départ se sont agrégés de nouvelles strates de lecteurs venant de tous les horizons et de toutes les classes d’âge.

À ce jour j’ai commis 865 chroniques – toutes ne sont pas en ligne – ainsi vous avez subi mes humeurs, mes foucades, mes coups de cœur, des morceaux de ma vie, des points de vue parfois excessifs, mes lectures, mes films, mes souvenirs, mes recettes de cuisine, mes initiatives diverses et variées : le grand pique-nique, l’ABV… la vie de Louis Bachelier, les aventures loufoques du petit Pochon, et puis mon essai de roman en ligne chaque dimanche. Bref, vous me lisez – du moins ouvrez-vous mes messages – et c’est pour cette raison que j’ai décidé de faire évoluer le contenu de Vin&Cie, d’en faire un petit média de la Toile.

 

 

Ainsi, vous avez vu apparaître :

-         des portraits de gens du vin 

-         les 3 questions à…

-         la chronique de Paul Bats

-         entretien avec…

-         nature&découvertes

-         les « Wines News de la Toile »

Et très prochainement, le samedi, bistro philo… et sans doute d’autres chroniques extérieures…

 

La montée de l’audience semble m’indiquer que vous appréciez cette nouvelle formule. Je vais donc continuer dans ce sens et, bien sûr, je suis très preneur de toutes suggestions, critiques ou contributions émanant de vous.

En effet, dans cette petite entreprise individuelle qu’est Vin&Cie deux obstacles restent difficiles à surmonter : votre temps et le mien.

Mon rêve initial, et ma volonté intacte, c’est qu’au travers de mon espace de liberté se nouent des liens, s’établisse un dialogue entre vous et moi, et entre vous lecteurs, mais, il y a un mais : la plupart d’entre vous jonglez avec un emploi du temps blindé et le temps vous manque pour faire des commentaires à chaud. Je le comprends mais comme je suis un obstiné, permettez-moi de vous faire une double suggestion :
la première c’est qu’un jour, un jour seulement, à la manière du courrier des lecteurs vous preniez votre plume pour me faire part de vos sentiments (via Contact en bas du blog ou sur mon adresse perso jberthomeau@hotmail.com si vous souhaitez la confidentialité) ;
la seconde, pour les plus entreprenants, c’est d’engager, comme je le fais dans mes entretiens, sur mon adresse perso ci-dessus, un dialogue avec rebonds qui pourrait, avec votre accord, être publié sur le site.

 

Du côté de mon temps, c’est le même problème. J’éprouve de grosses difficultés d’intendance pour assurer le suivi de certaines de mes initiatives : tout dernièrement l’ABV… Alors, si certains d’entre vous ont un peu de temps de libre, peut-être pourraient-ils se joindre à moi pour m’aider. À votre bon cœur chers lecteurs !

L'aventure continue. J'y croît. S'implanter durablement sur la toile pour y faire prévaloir, face à nos concurrents, nos détracteurs, nos décideurs, nos amis, nos consommateurs, une certaine idée simple et ludique du vin à la française, cocktail d'art de vivre, de civilisation et de bien-être ; d'y affirmer sans fausse honte que nous sommes un secteur vital pour notre beau et vieux pays, la France, nos territoires ruraux, que nous sommes aussi créateurs d'emplois, de richesses, générateurs d'attractivité pour notre territoire, des gens qui luttent positivement dans le cadre de la mondialisation ; d'y faire avancer les sujets qui fâchent face au conservatisme et à l'inertie des zinzins ; d'y promouvoir tous les vins sans esprit de clan, de chapelle et d'oukases, en s'adressant aux gens tels qu'ils sont et non tels que nous voulions qu'ils soient ; oui tisser des liens sur la Toile, même avec de petits moyens, je l'affirme sans crainte d'être démenti, vaut toutes les communications coûteuses de nos goinfrés de CVO.

Merci de votre fidélité. À vous lire, entendre ou voir sur Vin&Cie et avec mes amitiés les plus sincères.

Jacques Berthomeau


Faites abonner vos amis ou abonnez-les en utilisant dans la colonne de gauche du blog la case inscription à la Newsletter : l'e-mail, un clic, un autre clic et c'est parti. C'est simple, rapide et ça conforte ma petite entreprise. Merci par avance de votre aide.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

matthieu 03/04/2008 21:33

Bonjour,J'ai vu que vous réalisiez une interessante revue de web du vin, j'utilise personnellement le service Jamespot qui permets de très simplement sélectionner et publier les infos rencontrer sur le web et de contribuer à plusieurs ! Je serais heureux de vous compter parmi les contributeurs de mon spot :http://www.jamespot.com/s/29-Vin-bourgogne.htmlBien cordialementMatthieu

alain laufenburger 02/04/2008 17:14

Joyeux anniversaire Jacques ! Même si je ne suis pas l'un des premiers lecteurs, à tout le moins je suis désormais fidèle. A ta disposition pour un brin de soutien logistique dans tes oeuvres multiples. A très bientôt,

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents