Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 00:06
*

La Chine s’est éveillée. Est-elle pour autant dangereuse ? Les docteurs tant mieux répondront que sa forte croissance à des conséquences favorables sur l’économie mondiale. Les brancardiers du monde rétorqueront qu’elle casse des emplois chez nous, qu’elle pollue, qu’elle induit par sa pression sur les marchés  des matières premières des  envolées des prix qui pénalisent et les pays développés et les PVD… Sans alimenter les craintes ou les peurs de certains face à la nouvelle donne mondiale qu’induit le développement à marche forcée de la Chine ou céder en réaction au réflexe très français de l’édification d’une « ligne Maginot » il me semble sain de mettre sur la table quelques données qui donnent à réfléchir et permettent de proposer une stratégie, non en défense, mais en contre – au sens sportif du terme, c’est-à-dire prendre le compétiteur à son propre jeu, le pousser à la faute en pratiquant un marquage serré et l’interception – pour ne pas perdre pied.

 

Le grand barnum des JO de Pékin sous l’œil de milliards de téléspectateurs, hormis même la question d’un éventuel boycott pour protester contre les exactions du pouvoir au Tibet, est une occasion unique et importante pour travailler au corps la classe moyenne émergeante, celle qui ne voyage pas, celle qui aspire aussi bien à notre société de consommation qu’à notre mode de vie où les libertés tiennent une place centrale. Face au cocktail, jusqu’ici détonnant, d’un capitalisme débridé et d’un pouvoir politique tenu dans une poigne de fer par la caste des apparatchiks du PC, la « perversion démocratique », ce petit ferment insignifiant, raillé par les partisans du réalisme économique, moqué par ceux qui dans leurs postures dédaigneuses prennent les « droitsdel’hommiste » au mieux pour des bobos, au pire pour des gauchos, instillé par tous les canaux médiatiques, constitue le moyen privilégié pour lézarder les murailles des empires, fussent-elles celles de la Chine millénaire. Certes, le facteur temps, dans nos sociétés pressées, speedées, où l’Histoire des peuples est ignorée, doit être intégré aussi bien par les « bonnes âmes » que par les « réalistes » dans ce processus d’érosion du pouvoir dit communiste.

 

L’empire soviétique s’est effondré faute d’avoir su comprendre la société postindustrielle, érodé par l’incompétence et la corruption de la bureaucratie, plombé par l’omnipotence de la caste militaire et la déliquescence des gérontes. La Chine, en une poignée d’années, enjambe la société industrielle, s’engouffre dans celle des nouvelles technologies, assèche ses campagnes en urbanisant des populations que le pouvoir aura beaucoup de mal à encadrer et contrôler. L’irruption des « classes dangereuses » dans le paysage des mégapoles va provoquer dans la caste des « nouveaux riches », détenteurs du vrai pouvoir, l’envie de faire de la politique en lieu et place des hommes de l’appareil. Alors, la lutte pour le pouvoir s’engagera et la masse des classes moyennes constituera l’enjeu essentiel pour sa conquête. Reste, en attendant, à être attentif aux grandes évolutions économiques et sociales, à dépasser les strictes réactions compassionnelles, pour participer à ce grand mouvement de l’Histoire.  

à suivre...

*
Le drapeau tibétain a été déployé à 3.650 mètres de hauteur, l'altitude de Lhassa, mais ... au-dessus de Strasbourg, en signe de solidarité avec les Tibétains, par trois personnes, lors d'un saut en parachute, a-t-on appris lundi auprès de l'un des manifestants.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents