Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2006 3 01 /02 /février /2006 10:23

Paris est célèbre pour ses défilés de haute couture, même si Milan lui fait un peu d'ombre. Notre belle capitale est aussi le plus grand réceptacle de défilés de toutes natures, nos amis étrangers, résidents permanents ou touristes, sont fascinés par notre capacité à défiler derrière des banderolles. Certains parcours sont mythiques : ceux qui convergent vers la Nation ou République ; d'autres, avec la montée des manifestations d'enseignants, s'installent dans le paysage : Denfert-Rochereau vers Raspail ; d'autres encore nés de l'air du temps : Gay Pride, Techno Parade... Une grande constante : on défile sur une rive, la gauche ou la droite, mais on ne traverse pas la Seine (le souvenir sans doute des Ligues de février 1934). Enfin, le défilé qui, draine les provinciaux et banlieusards dans nos rues, est un marché intéressant pour les compagnies d'autobus et la SNCF.

Pour ma part, étant cycliste, le défilé perturbe à peine mes déplacements, mais pour l'homo automobilicus coincé dans son 4-4, ou le passager solitaire d'un taxi, ou bien encore l'usager entassé dans un bus, c'est comme on dit la galère. En plus des bus qu'il faut garer ya le matériel de la police, ils bouchent nos artères provoquant thromboses et crises de nerfs. Dernier détail, aussi bizarre que cela puisse paraître, le pire jour de manifestation est le dimanche car c'est le seul jour où notre Paris est fluide, alors se retrouver bloqué dans une manif un dimanche après-midi, ça m'est arrivé avec une manif du corps médical, on adore.

Pourquoi ce matin je planche sur ce beau sujet ? Parce que sur mon télescripteur je viens de lire que le Syndicat des vins de Bordeaux proposait aux confréries bacchiques et vineuses de notre belle France viticole un défilé solennel du Ministère de l'Agriculture vers le Ministère de la Culture, soit de la rue de Varenne, rive gauche, à le rue de Valois, rive droite. Faudra passer la Seine au Pont Royal et traverser la rue de Rivoli. Quel jour ? Avec quel message ? S'adressant à qui ? Moi qui suit un grand supporter de Bordeaux fête le vin je souhaiterais que l'énergie que pourraient dépenser les organisateurs de cet éventuel défilé solennel soit dépensée pour un Paris fête le vin de ses belles et grandes régions viticoles. L'image positive de notre beau produit y serait plus grande que celle véhiculée par un énième défilé qui laisserait accroire que le vin est un chef d'oeuvre en péril...

  

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

tchoo 02/02/2006 10:24

Non, non rassurez-vous je n'ai pas succombé à la tentation de prendre Bordeaux pour le centre du vin.C'était simplemen pour compléter l'idée du défilé qui si je vous ai bien lu émane du yndicat des AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur.Mais si tous le viticulteurs de France veulent se donner la main...............

tchoo 01/02/2006 13:59

Allez osons,installons tout le long de ces avenues où m^me devant le Ministère de l'agriculture des stands de dégustations pour faire découvrir aux parisiens, les Bordeaux, tous les Bordeaux....

JACQUES BERTHOMEAU 01/02/2006 14:51

Cher lecteur Tchoo,
Bordeaux n'est pas la France du vin, c'en est une part prestigieuse mais faire table commune et partager le pain et le sel, tous ensemble gens des vins de France, avec nos consommateurs ou ceux qui ont envie de le devenir serait une bonne chose. A vous voir sur mon territoire de cycliste impénitent.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents