Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 00:08
h00072hNW-copie-1.jpg
Ce matin, inauguration d'une série charentaise dans la pénombre des chais emplis des fûts de coupe, berceaux des futurs Cognacs marqués du sceau de l'eau-de-vie la plus jeune : VS, VSOP (Very Superior Old Pale) XO. A tout seigneur tout honneur, la parole est donnée au chef de la famille des maisons de négoce, Yann Fillioux. C'est un charentais de la dynastie charentaise des Fillioux, un homme du produit, il fut mon interlocuteur au temps où je trimballais mes guêtres dans la région délimitée. La maison Hennessy - dont il est le représentant - est le n°1. Lorsque j'allais rencontrer, ou lui, ou son PDG de l'époque, Christophe Navarre, sur la rive gauche des quais de la Charente, en pénétrant dans la belle épure contemporaine créée en 1995 par Jean-Michel Wilmotte, j'étais toujours frappé par la puissance tranquille de cette maison. Mais c'est une autre histoire, le Cognac va bien, exporte à tour de bras, fait des "Airbus" comme on dit au BNIC, alors mercredi ce sera le tour de Bernard Guionnet, le chef de famille de la production, de répondre à mes 3 questions (ce sont les mêmes pour mes 3 interlocuteurs) et vendredi, Jean-Pierre Lacarrière, président du BNIC, fera la clôture. Merci à eux... 

Question n°1
 : Au cours de la dernière décennie le Cognac a retrouvé sa gnac et aligne des performances remarquables sur les marchés extérieurs. Est-ce-que les représentants des familles professionnelles de la région délimitée ont su mettre à profit cette période favorable pour tirer les enseignements du temps que j’ai connu – Red Adair sans grands moyens d’une crise liée à l’affaissement de la demande et à l’inadéquation de l’offre – où le salut ne semblait venir que de l’arrachage ou de la reconversion du vignoble. En quelques mots, Yann Fillioux, en tant que chef de la famille des maisons de négoce, dites-nous ce qui a changé au cours de cette période ?

Réponse de Yann Fillioux :

C'est le dynamisme des maisons de Cognac et l'évolution très positive des ventes de Cognac qui ont tout changé.

Question 2 
: L’histoire de la région délimitée de Cognac semble être une alternance régulière de périodes d’euphorie et de crises brutales, le ralentissement actuel des ventes fait dire à certains que la prudence est de mise. N’est-ce pas là méconnaître la mutation profonde de vos marchés qui, tirés par l’explosion de la demande de produits de luxe, sont beaucoup moins sensibles au ralentissement de la croissance américaine. Qu’elle est l’analyse du chef de la famille des maisons de négoce sur l’évolution de la demande : surchauffe ou simple palier ? Que faut-il faire ?

Réponse de Yann Fillioux :

Cette évolution très positive des ventes n'est pas, comme cela a pu être le cas dans le passé, celle constatée pour l'essentiel sur un marché donné, mais sur un ensemble de marchés. USA, Asie, Russie, Europe de l'Est en particulier sont en forte progression sur les dernières années. On ne peut donc parler de surchauffe particulière.


Question 3 : Dans mon rapport de 2001 sur le positionnement des vins français à l’exportation j’avais mis en exergue le Cognac et le Champagne pour montrer que le couple produit-marques mondiales était générateur de performances à l’exportation, avec une différence essentielle entre ces deux grandes régions : la Champagne me semblait plus consensuelle et générait un gagnant-gagnant entre le Syndicat Général des Vignerons et l’Union des Maisons de Champagne. A-t-on progressé dans ce domaine ? Les regroupements professionnels que j’appelais de mes vœux se sont-ils concrétisés ? Les tensions se sont-elles apaisées ? Le cycle vertueux de la création de valeur partagée est-il enclenché ? 

Réponse de Yann Fillioux :

La distillation Cognac a été longtemps maintenue à un niveau bas par rapport à la production du vignoble, générant un revenu pas toujours satisfaisant pour le producteur de Cognac. La perspective pour 2008 devrait être tout-à-fait correcte en matière de revenu viticole.

Pour ce qui concerne les regroupements professionnels, fin 2006, 2 des 3 syndicats de négociants se sont regroupés
 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents