Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 00:06
380px-1849---Karikatur-Die-unartigen-Kinder.jpg
Cher Denis Saverot,
 
Merci pour la photo dans le dernier numéro de la RVF *, pour une fois je me trouve beau. 
 
Merci aussi pour le pan sur mes doigts, qui ne sont plus maculés d’encre violette, avec la même gaule souple et cinglante qu’utilisait le grand blond – surnom du frère Bernard directeur de l’école Ste Marie de la Mothe-Achard – et devant tout le monde, pour l’exemple – ça c’était de l’élevage à l’ancienne – oui, je vous le concède, j’ai honte, le rouge me monte au front parce que vous avez raison : mon orthographe défaille ou déraille bien trop souvent…
 
« Relis-toi ! » me disait maman qui, elle, « avait l’orthographe naturelle », et c’est grâce à elle et à Mlle Brye, mon institutrice, que je pus atteindre le nirvana du zéro faute aux dictées de mon certificat élémentaire et de mon certificat supérieur pour décrocher ainsi la place très enviée de premier du canton. Au bachot, où en des temps pré-soixante-huitard, les correcteurs traquaient la faute d’orthographe, comme vous le vin industriel, chers amis de la RVF, leur tendre férule, me permit de décrocher des notes identiques à celles qu’attribue Parker à ses chouchous « garagistes » de Bordeaux.
 
Oui, cher Denis Saverot, je n’ai pas la plus petite excuse, je me couvre la tête de cendres, je bats ma coulpe et, tel un alcoolique anonyme, je m’engage à me soigner. Mais, comme je ne peux jamais m’empêcher d’ironiser, chez vous, à la Revue, ça vous arrive aussi, en dépit du nombre que vous êtes. Moi qui suis tout seul face à mon écran, avec ce foutu clavier qui n’a rien à voir avec mon bon vieux crayon de papier, ça change tout car je fais tout trop vite. À l’heure où la notation revient en force, et comme à la RVF vous êtes des spécialistes, n’hésitez pas à pointer à l’encre rouge mes errements orthographiques pour que je puisse m’amender plus vite. Encore merci, chers amis, de ce salutaire rappel à l’ordre qui titille mon incommensurable orgueil et me motive pour retrouver vos grâces.
 
Merci enfin pour ce que vous avez écrit sur mon petit espace de liberté, là j’en rougirais presque, de confusion bien sûr. Comme je vous sais gens de goût j’espère que vous allez soutenir de toutes vos forces, et adhérer à mon Amicale des Bons et des Biens Vivants, l’ABV si bien nommée, pour que triomphe la convivialité et notre art de vivre.
http://www.berthomeau.com/article-15760197.html

J’espère aussi vous rendre une copie propre, exempte de fautes. Enfin, je profite de cette missive pour rappeler à Antoine Gerbelle que nous nous étions promis, suite à une passe d’armes comme je les aime, de nous retrouver autour d’un canon.
 
Bien à vous, cher confrère, encore merci de m'avoir permis d'écrire ma sept cent quatre-vingtième chronique, recevez mes salutations les meilleures.
 
Jacques Berthomeau
 
Rédacteur en chef, chroniqueur, photographe, metteur en pages, diffuseur de « Vin&Cie » l’espace de liberté.

* dans son numéro de février 2008 la RVF consacre un article aux blogs : "Sur la toile, le vin délie les langues" le mien y est bien traité, et mon ortographe un peu défaillante justement épinglée...
http://
www.larvf.com/ 


Etiquettes-pour-blog-013.jpg
 
 
         

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Phil. 26/01/2008 22:17

Bonsoir Monsieur Berthomeau,

J'avoue être un peu perdu au milieu de toutes ces dames qui vous adulent...; ce petit commentaire juste pour confirmer que la RVF n'est pas l'exemple même de correction orthographique. Même MB, en son temps et avec son beau diplôme ès lettres, pouvait fauter (coquilles de la rédaction, rétorquerait-t-il...).
Ceci dit, même si je n'ai pas le temps de tout suivre, je vous lis souvent avec plaisir.
Cordialement,
Phil.

GINETTE 25/01/2008 14:05

tèpacap?ginette

Gisèle 25/01/2008 14:03

Si Monsieur Berthomeau lit le commentaire de cette Sophie, à coup sur , il en rougira de confusion; ces propos sont déplacés; moi aussi,  dans un temps pré  soixante huitard, j'ai bien connu Jacques... Gisèle

SOPHIE 25/01/2008 13:43

Je te préfère nu  et sans poil ; si elles te voyaient !!! hum ! adios les faux  principes, les faux culs et les faux semblants!Sophie

JACQUES BERTHOMEAU 25/01/2008 14:01

J'adore les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur née Rospotchine mais jamais de ma vie je fus nu, à poils donc pour faire vulgaire, devant une Sophie... Alors dans la palanquée des faux évoqués par une Sophie masquée, sans visage, fausse elle aussi,je me dis qu'un jour, tel un vulgaire rugbyman ou un brave jeune agriculteur des Deux-Sèvres en mal de calendrier des postes, je vous offrirai la photo de moi nu comme un ver et sans poil en ce temps-là. Patience, suspens insoutenable...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents