Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 00:00

Dindon-002-copie-4.jpgDindon-001-copie-3.jpg
 

C'est le titre d'un article de Paris-Match paru en 2006 signé Marie-Pierre Gröndahl.
" Pascal Renaudat, avec sa marque Chamarré a réussi à fédérer 15000 viticulteurs. Objectif ? Résister aux offensives des vins du Nouveau Monde.


"On est en train de construire l'Airbus du vin". Ancien champion de moto et spécialiste de l'agro-alimentaire, Pascal Renaudat, 52 ans, veut redonner le moral à la filière vinicole française, passablement déprimée depuis plusieurs années : "Seuls les plus grands vins et les tout petits s'en sortent à l'export. Résultat, tous nos concurrents étrangers se sont engouffrés dans la brèche des crus de milieu de gamme." Son idée ? Utiliser les armes du marketing pour convaincre les consommateurs dans le monde entier d'acheter un vin français, dans les grandes surfaces et les distributeurs spécialisés, eux-même de plus en plus concentrés." Je me suis inspiré de la stratégie de géants étrangers, comme les Australiens. Ils ont créé des marques mondiales, telle Jacob's Creek, qui réalise à elle seule des ventes plus importantes en Grande-Bretagne que tout le Bordelais réuni !" Pour cela, il lui fallait du volume, donc avoir l'appui d'un grand nombre de viticulteurs.


" C'est un monde très individualiste, mais la crise nous a permis d'agir", se félicite Pascal Renaudat, qui a fédéré 12 000 vignerons sous une marque unique : Chamarré." Tous les vins du Nouveau Monde ont compris qu'il fallait un label, un prix modéré et une qualité constante. Mais ça manquait en France. Chamarré s'est lancé au bon moment", dit un acheteur d'une grande surface. La start-up est en train de s'imposer, grâce à 5 milions d'euros d'investissements de départ, avant les 40 millions que le PDG compte lever cette année. Avec des bordeaux, du beaujolais, des vins de Loire et du Rhône, du Gers et de la Corse, Chamarré vend déjà 1 million de bouteilles entre 3,50 euros et 4,99 euros, alors que ses premières livraisons ne datent que de février dernier. Et a eu les honneurs de la une du "New York Times", du "Herald Tribune" et du "Financial Times"... " Nous sommes déjà dans plus de la moitié des hyper et supermarchés britanniques, un marché crucial" révèle Pascal Renaudat, qui vise sérieusement la place de troisième exportateur européen d'ici à 2009"

Chamarré vient de lever 7,2 Millions d'euros sur le second marché de la Bourse de Paris (cf fiche publiée par Euronext) et dans son communiqué précise qu'il va " investir massivement au Royaume-Uni et aux USA pour s'imposer comme une marque leader sur ces deux marchés à l'horizon 2009/2010 "... 

Pour mes lecteurs, je reprécise que la marque Jacob's Creek est la propriété du groupe Pernod-Ricard et l'on peut se demander pourquoi ce groupe mondial, présent en Champagne (Mumm, Perrier-Jouet) et à Cognac (Martell et Bisquit) n'a pas validé son modèle de développement sur le marché des vins tranquilles français ? De ce pas je vais proposer à Patrick Ricard de répondre à un Trois questions à... sur Jacob's Creek et, si Pascal Renaudat veut bien faire la même chose, je lui demanderai où il en ait, tant sur le marché français qu'à l'export ? A vos commentaires. Merci. Dernière précision les vignerons auxquels fait référence Pascal Renaudat sont des coopérateurs du Val d'Orbieu, du Cellier des Dauphins, d'Alliance Loire, de Producta, Vivadour dont les groupes sont sur les marchés des concurrents de Chamarré.


CORPORATE EVENT NOTICE:
CHAMARRÉ
PLACE: Paris
AVIS Nº : PAR_20071019_9397_MLI
DATE: 19/10/2007
MARCHÉ: Marché Libre
 
A l'initiative du membre du marché ARKEON FINANCE et pour le compte de la société, la première cession sur le Marché Libre des actions de la Société CHAMARRÉ s’effectuera le 24/10/2007 sous la forme d’une cotation directe. Il est précisé que cette inscription sur le Marché Libre se fait dans le cadre des dispositions des articles 211-1 à 211-4 du livre II du Règlement Général de l’Autorité des marchés financiers hors du champ de l’appel public à l’épargne, il n’y a donc pas de document d’information ayant reçu le visa de l‘AMF. Elle a été précédée d'une augmentation de capital par placement privé auprès d'investisseurs qualifiés, pour un montant global de 7,2 M€.
 
Informations sur la société
 
Siège social 1 rue Méhul -75002 Paris
Capital social 5 726 681,00 EUR divisé en 5 726 681 actions ordinaires d'une valeur nominale de 1,00 EUR
Date de création 04/03/2005
Cession des actions Les actions sont librement cessibles
Exercice social Du 1er janvier au 31 décembre
Numéro RCS PARIS 481 539 526
 
Objet social (extrait)
 
La société a pour objet, par tous moyens, en France et à l'étranger:
-le négoce de produits alimentaires et en particulier des produits viticoles du terroir français,
- la prise de participation ou la constitution de toutes filiales ayant cet objet,
- la gestion et l'animation des filiales ainsi que la réalisation d'opération de trésorerie avec elles et l'octroi de garanties en leur faveur,
- et plus généralement, toutes opérations industrielles, commerciales ou financières mobilières ou immobilières, pouvant se rattacher directement ou indirectement à l'objet social ou susceptibles d'en faciliter l'extension ou le développement.
 
Procédure et transmission des ordres
 
Cédant RENAUDAT et Associés SAS
Nombre de titres cédés 1 500 actions
Prix de cession 3,00 EUR
Le 24/10/2007 avant 10h, les membres du marché devront introduire leurs ordres directement sur le système SHIVA en groupe de valeur 98.
Euronext n'acceptera que des ordres à cours limité à 3,00 EUR. Ces ordres seront irrévocables et leur validité sera limitée à la journée du 24/10/2007.
Il est précisé que le jour de la première cession, soit le 24/10/2007, les ordres de vente autres que celui du cédant, RENAUDAT et Associés SAS, portant sur une quantité de 1 500 titres ne seront pas acceptés.
Les opérations de règlement-livraison seront admises dans le système RELIT dès le 24/10/2007.
 
Admission aux négociations des actions émises par CHAMARRÉ
 
Euronext Paris fait connaître qu'à partir du 24/10/2007, les actions ci-dessous émises par CHAMARRÉ seront admises sur le Marché Libre. Les négociations sur le NSC débuteront le 25/10/2007.
 
Principales caractéristiques des titres admis:
 
Nb Titres à admettre: 5 726 681
Valeur nominale: 1 EUR
Jouissance: 01/01/2007
Forme des titres: au nominatif ou au porteur
Banque introductrice: ARKEON FINANCE
Service financier: NATIXIS 61
Secteur ICB: 3535 Distillers & Vintners
 
Cotation:
 
Grpe Cotation: 10 (à partir du 25/10/2007)
Cotation: Fixing
Quotité: 1 Devise: EUR
Unit / %: Unit SRD: No
Guarantie R/L: Yes
Dépositaire local: Euroclear France
Libellé: CHAMARRÉ
ISIN: FR0010518985 Code Euronext: FR0010518985
Mnémonique: MLCHA

Inscription sur le Marché Libre

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Herv� Bizeul 28/11/2007 21:03

Je trouve cette  introdution en bourse fascinante... Quand on voit le nb de bouteilles vendues (Madame Guigal en fait 6 ou 7 millions et c'est elle qui prend les commandes au tél...), le nombre d'employés, la masse salariale, les pertes abyssales et la structure de l'actionnariat (uniquement les fournisseurs de vin de la structure...), je me dis que la Bourse est vraiment quelque choses de merveilleux ! Longue vie à Chamarré, plein succès à cette initiative qui va, n'en doutons pas, sauver la viticulture française. Avec tout cet argent, plus d'excuses désormais, ils sont condamnés à réussir...

François Gugenheim 26/11/2007 09:32

Je reviens sur mon commentaire portant sur un possible mariage entre OVS - propriétaire de la marque Chamarée - et Pernod Ricard ... et j'en rajoute... En effet, cela ne vous a pas échappé non plus, mais dorénavant la banque américaine Morgan Stanley détient 6,54% du capital de Pernod Ricard et 5,93 % des droits de vote, et devient ainsi le 2em actionnaire après la famille Ricard ... David et Goliath, on est en plein sujet !

Michel Smith 21/11/2007 18:01

Ce type qui a la gueule de Bob Parker a les moiyens de s'offrir une bonne attachée de presse car avec un million de cols, y'a pas de quoi pavoiser. Pour arriver à une marque style nouveau monde, il en faudrait cent fois plus !

alain laufenburger 20/11/2007 16:47

Intéressante stratégie s'il en est, à suivre particulièrement pour tous les espoirs qu'elle fait naître dans la filière. 2 questions : la marque Chamarré est-elle la plus apte à naviguer dans un contexte anglo-saxon ? Ma réponse est non. La stratégie de gamme (terroirs-cépages-rouge-blanc-rosé-prix en bas-prix au milieu-prix en haut-goût fruité-goût boisé-goût non-goût) n'est-elle pas trop dispendieuse de cash et de fait risquée pour la percée de la marque sur tous les marchés visés ? Ma réponse est oui. Ce sont mes enseignements égoistes tirés de Vinexpo 2007. Je serais très heureux et le premier à reconnaître mes erreurs d'appréciation devant des chiffres indiscutables. Au plaisir de vous lire.

François Gugenheim 20/11/2007 12:29

Si Pascal Renaudat, fondateur et PDG de OVS, propriétaire de la marque Chamarée, veut vraiment devenir le 3em exportateur européen d'ici à 2009, un rapprochement avec le groupe Pernod Ricard serait des plus bénéfiques, et permettrait à Pernod Ricard (n°2 mondial des vins & spiritueux), de revenir dans la filière qu'elle a abandonné au début des années '80 (Société des Vins de France ...etc ...), au profit de filières vitivinicoles étrangères.Je rappelle à vos lecteurs, que le 19 octobre 2007, vous invitiez , une nouvelle fois, la filière vitivinicole française à se mobiliser face aux vins du Nouveau Monde... Merci Jacques Berthomeau d'être ainsi notre "agitateur d'idées" incontournable ... en espérant que Pascal Renaudat et Patrick Ricard (et consorts), sauront accepter le dialogue comme vous les en invitez.François Gugenheim

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents