Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 00:05

Dindon-002-copie-3.jpg
Ce n'est pas un scoop mais comme j'adore la photo, très Edward Hooper de la couverture du dernier numéro de Télérama et que, dans l'interview que Francis Ford Coppola donne à ce magazine pour la sortie de son dernier film L'Homme sans âge, l'une de ses réponses me plaît beaucoup, je ne résiste pas au plaisir de vous les offrir chers lecteurs.

Question : Mais personne ne paye un film avec son argent personnel...

"Moi, je peux me le permettre. Pendant toutes ces années, parallèlement au cinéma, j'ai développé d'autres activités. Je me suis lancé dans le vin, un peu par accident, en achetant une maison dans le comté de Napa, en Californie, riche en vignobles. J'ai racheté l'un des plus vieux et plus importants vignobles américains, Inglewood. Tout était à faire : comme si j'avais acheté Mouton-Rothchild dans les années 20, avant que le baron Philippe ne le sauve de la ruine... J'avais aussi ce petit refuge au Belize, dans un parc naturel, dont j'ai fait un hôtel. J'ai eu de la chance, ces activités ont pris de l'ampleur, et m'ont mis, ma famille et moi, à l'abri du besoin."
Dindon-003.jpg
" A son retour au vignoble, Coppola engage de bons collaborateurs et affine son objectif : " ce que je veux dire par "grand vin", c'est un vin au goût contemporain, mais ayant un passé provenant de vignes ayant atteint leur apogée." Le progrès dans la vinification est immense et le rubicon, mélange de cabernet-sauvignon, cabernet franc et merlot, résiste à la comparaison avec les meilleurs vins du monde. Francis le visionnaire veut ensuite avoir un blanc digne du rubicon. Du mélange insolite de chardonnay, viognier, marsanne et roussanne provenant de ses vignes, sort un blanc de classe mondiale, à qui Francis donne le nom de blancaneaux. Il fait des essais dans plusieurs directions et se retrouve loin, très loin, de son objectif originel : "Avoir son propre vin, l'étiquette avec le nom de famille et la photo du grand-père." En février 1995, il achète le reste de la propriété, entame la restauration du château et remet à neuf les installations qui n'avaient pas tourné depuis 1966. A l'automne 2002, les raisins seront traités dans la nouvelle cuverie. Désormais, le vignoble de la propriété est à la base des Flagship Wines, rubicon et blancaneaux, qui sont marqués par le terroir de Rutheford. Coppola continue à rendre hommage à ses origines italiennes, en utilisant les mots bianco pour les vins blancs et rosso pour les rouges (...)"

in Vineland une histoire du vin aux Etats-Unis de Maurice Bensousan éditions l'Arganier

Je vous laisse le soin de commenter me contentant de formuler deux suggestions : 
     - Miren à quand la projection du Versailles de Sofia Coppola à Pennautier ?
     - Pierre pense à inviter Francis Ford à la prochaine édition de Toques et Clochers... 
 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

miren de L 07/11/2007 08:10

on y travaille...entre platras de chantiers pour la rénovation complète du château en cours et cuvier tout beau..alors Marie Antoinette pourra être accueillie dans un écrin digne d'elle.....alors ne me volez pas mon avant première.....

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents