Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2005 3 30 /11 /novembre /2005 10:10

" Une cinquantaine de viticulteurs ont saccagé à Sète et Montpellier des locaux administratifs, bblessé trois fonctionnaires et déversé un millier d'hectolitres de vin sur le sol, apprend-on à la préfecture du département et au Ministère de l'Agriculture... " Agence Reuters

Les cagoulés sont de retour avec battes de base ball pour renouveler le genre. Le vin de pays d'Oc déversé  dans le caniveau était destiné à l'exportation. Des désespérés, pas sûr, des lâches, c'est certain, lorsque j'étais rue de Varenne, au temps de Michel Rocard, les CAV étaient soi disant les " bras armés " de certains dirigeants officiels (la réthorique corse). Le double langage, l'ambiguité, la couardise, produisent toujours les mêmes effets. En dépit de leurs rotomontades, de leur dialectique creuse, sans jamais leur concéder un pouce de terrain, nous avons conclu les accords de Dublin qui ont permi au Languedoc de sauver l'essentiel et de retrouver un avenir.

En arriver à " une chirurgie de champ de bataille " est le stade ultime d'une succession de non décisions, de refus d'affronter la réalité, de choisir. Je ne radote pas car avant de faire " rapporteur " - lorsque j'étais où que j'aille le "rapport berthomeau " - j'ai fait le "médiateur" : pour le Rivesaltes, beau cas de désastre prévisible; pour les Charentes, bel exemple de non gestion du second vignoble de notre pays; dans le Gers, où après une longue période d'exception gersoise les protagonistes étaient prêt à avancer ; à Châteauneuf du Pape, pour tenter de dénouer un petit sac de noeuds... Ce n'est pas à moi de porter un jugement sur l'efficacité de mon action, certains abonnés du blog seraient plus à même d'en témoigner, mais ce dont je suis sûr c'est que j'ai pu faire bouger les lignes, amener certains à dialoguer, être le catalyseur des bonnes volontés, et surtout un accoucheur de décisions.

Vous allez me trouver immodeste, mais ce matin c'est un petit appel que je lance du fond de mon placard : je suis prêt à remettre ça. Me colleter à la réalité. Servir ! Entre Bordeaux et le Languedoc-Roussillon via le seuil de Naurouze, aller au devant de cette base qui désespère sans pour autant en venir aux extrémités des cagoulés.

Un grand silence va sans doute recueillir ma proposition. Et pourtant certains d'entre vous pourraient la relayer là où elle pourrait être entendue. Merci de votre attention et bon courage pour des lendemains difficiles.  

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

nono 03/12/2005 16:27

et si on refaisait le languedoc roussillon!viticole
on conforte d'abord les structures qui marchent(negoce,certains groupements,particuliers qui exportent)
on concentre l'offre
on elimine certaines personnes qui montent
a paris et qui pensent pour nous alors qu'elles ne pensent pas comme NOUS!!
on simplifie les structures:commission vin JA,fdsea,fed des coop,fed des vifs,agpv,chambre agriculture,syndicat des crus,inao,cnaoc,onnivins anivit,et j'en oublie.....(ministere)
bien entendue toutes ces structures on un president souvent indemnisé etqui pour rien au monde ne laisserait sa place
bref,comment voulez vous que l'on sen sorte?
Berthomeau reviens vite nous remettre de l'ordrecar cap 2010est encore a l'ordre du jour!associe toi avec j Clavel et les quadras de la viticulture de demains seront avec vous mais il ne faut pas faire du neuf avec du vieux
laissons de coté ces personnes qui ne savent meme pas ou sont leurs vignes et qui prenne la terre pour une boule ronde qui tourne sous les ailes des avions!(tellement qu'ils voyagent!!!)
alors au travail !
les vignerons attendent un declic pour conquerir le marche mondial
a bientot je l'espere etmerci pour tout
Nono

tchoo 02/12/2005 11:15

Que rajouter à ce que dit "fromage" tellement vrai si ce n'est qu'étant "bordelais" je remplace languedocien par bordelais et c'est du pareil au même!

fromage 02/12/2005 09:49

Peu importe qui je suis, la nature de mon activité actuelle ne me permet pas de donner mon nom ; disons que je travaille à proximité du monde viticole… Ceci dit, je ne suis pas surpris que l'on partage ce type d'analyse, comme je le fais avec celle de Jean Clavel depuis longtemps ; mais les vues partagées "dans les couloirs" n'arrivent pas jusqu'à la parole publique ; comme c'est une des fonctions des crises, ne désespérons pas… Pour le moment, les exactions des cow boys languedociens scellent surtout l'échec du syndicalisme viticole (et général) dans cette région. La nature ayant horreur du vide…

Thomas 01/12/2005 21:57

Je vous recommande un excellent papier d'Eric Conan dans L'Express de cette semaine (1 décembre), le salon des refusés. C'est sur l'agrément des AOC.

CASTELL Yves 30/11/2005 19:17

Cher Monsieur
Vous vous proposez pour reprendre votre baton de pèlerin, je pense qu'avec l'élection de Philippe COSTE, à la présidence du CIVL, mon Président du Minervois lorsqu'il y a peu j'en étais directeur, et ouvert à prendre les inititiatives tant attendues.
Je n'ai pas son EMail mais vous pouuvez le joindre directement au CIVL à Narbonne
Bien amicalement et encore toutes mes félicitations pour vos réflexions et positions

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents