Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 00:03

Les grands pays du vin

Voyager oenologique ? Cela permet d'aller loin, de voir de beaux paysages, c'est de saison (voici les vendanges) et passionnant. Car les routes du vin offrent davantage que des parcours à flanc de coteau, entre baril de chêne, verre de dégustation et dive bouteille. Il y en a pour tous les goûts, tous les âges aussi. Propositions de découverte des grands pays du vin. Au nord comme au sud, d'un continent à l'autre ; la vigne, elle aussi, aimant voyager.

 

En Californie

Deux vallées, au nord de San Francisco, se sont taillé une réputation mondiale dans le domaine du vin. Napa et Sonoma Valley. Deux voisines, où les domaines viticoles se visitent comme des attractions touristiques. L'une des manières les plus plaisantes de parcourir ces côteaux où le raisin mûrit sous le soleil californien ? En train. Tiré par une ancienne locomotive à vapeur sur une vingtaine de kilomètres, de la ville de Napa à celle de Sant Elena. Une excursion de 3 heures, qui peut s'accompagner d'un repas pris à bord et arrosé de crus locaux. Comme le menu double le prix de l'excursion (passant de 30 à 60 € par personne), si l'on est vraiment amateur de vin, on ira plutôt chez les cavistes. Goûter au pinot noir, l'un des cépages qui fait la réputation des producteurs californiens. Au cabernet-sauvignon, au merlot, pour comparer. Quant aux vins blancs de la région, ils sont à base de zinfandel et de chardonnay. Dégustations gratuites dans certains domaines.
Crédit photo : Julien Nessi.
 

En Afrique du Sud

Destination oenologique par excellence, le pays de Bonne Espérance dispose de plusieurs routes des vins dans la région du Cap. Si vous voulez y aller à l'époque des vendanges, n'oubliez pas que celles-ci se déroulent en février-mars (les saisons sont inversées dans l'hémisphère sud). En avril, c'est aussi le bon moment : les ceps de vigne prennent alors une couleur jaune d'or. En septembre-octobre, vient le printemps, mais cette saison n'est pas à dédaigner pour voyager en Afrique du Sud et goûter du bon vin. De la ville du Cap, faire route en direction de Stellenbosch, à une trentaine de kilomètres à l'est, puis sur les contreforts du Heldeberg, entre montagne et mer. Que déguster, de domaine en domaine ? Des vins rouges de cabernet ou de shiraz (aux arômes puissants, mais pas trop, à l'équilibre délicat), des vins blancs de chenin. Dans des propriétés historiques, comme Vergelegen : une maison hollandaise du XVIIIe, un jardin aux arbres centenaires et une cave superbe, tirée des vignes plantées sur les terres du domaine.
Crédit photo : OT Afrique du Sud.
Notre préféré : Tour sud-africain dès 1 690 € Comparer toutes les offres
N

Au Portugal

Au Portugal, l'une des régions les plus célèbres pour sa production de vin est aussi l'une des plus variées naturellement. Le porto, de la ville de Porto, est tiré de vignes plantées en terrasses le long des pentes encaissées du Douro. Fleuve et vallée du même nom, traversant le pays d'est en ouest, sur une centaine de kilomètres. Ce vin liquoreux, vieilli en fût de chêne, peut être rouge ou blanc. A déguster en ville (plusieurs cavistes proposent des dégustations payantes) ou sur les lieux de production, en remontant la vallée du Douro.
L'occasion de découvrir un Portugal vert et champêtre, aux parcelles délimitées par des pierres sèches, aux productions agricoles (fruits, légumes, huile d'olive) dont la culture remonte à l'Antiquité. En chemin, faites escale dans un domaine de "vinho verde" (ou "vin vert"). Un vin blanc pétillant qui se boit très frais, en apéritif. Longez le fleuve en voiture ou, plus insolite, prenez un bateau de croisière. Il y a de nombreux départs à la belle saison.
Crédit photo : Jose Manuel, OT Portugal.
Notre préféré : Autotour au Portugal dès 847 € Comparer toutes les offres

En Argentine

En Argentine, on fête les vendanges fin février (parce que c'est le moment où l'on récolte le raisin). La province de Mendoza, où se récoltent les trois quarts de la production de vin argentin, se situe presque à la même latitude que Buenos Aires. Mais la région est géographiquement plus proche de Santiago du Chili. Les hauts sommets andins forment donc l'horizon des champs de vigne à Mendoza, un paysage dont nous n'avons pas coutume en Europe quand il s'agit de découvrir des domaines viticoles. Et c'est tant mieux. Car au plaisir du palais s'ajoute celui du panorama, immense, mais pas désertique ni privé des joies de la table. Dégustation en "bodega" : c'est ainsi qu'on appelle en Argentine les exploitations de vin qui disposent parfois aussi d'un restaurant. Et quand on a goûté au boeuf argentin, on resterait volontiers plus longtemps que ses vacances. Une destination "grand cru" où l'on peut se rendre toute l'année, en évitant juste le coeur de l'été en janvier (30°C) et le plus froid de l'hiver en août (3°C).
Crédit photo : OT Argentine.
Notre préféré : Découverte de l'Argentine dès 2 655 € Comparer toutes les offres
 
 

En Espagne

Terre de soleil, l'Espagne a une prédilection pour les vins capiteux. Malaga, xérès, montilla, manzanilla... Ces noms de crus de la province andalouse signent des bouteilles à déguster avec des tapas, à l'espagnole, à partir de 22 h. De jour, on aura l'embarras du choix pour découvrir, parmi les villages blancs, la vieille ville de Séville, les monuments de Cordoue, de quoi alimenter un parcours historique et culturel. En plein été, difficile de résister à la température de rôtissoire qui sévit sur le Sud espagnol. Aussi attendra-t-on l'automne et ses teintes flamboyantes pour goûter, de domaine en domaine, le vin ou les vins que l'on préfère.
La réputation de l'Andalousie ne doit pas faire oublier que dans le Nord, en terroir de Rioja, on met en bouteille des vins rouges qui sont puissants, riches en tanins, mais harmonieux aussi. De même que des vins blancs, à essayer. D'autant qu'on les déguste dans une autre Espagne, restée plus authentique. 
Crédit photo : OT Espagne.
Notre préféré : Circuit espagnol dès 993 € Comparer toutes les offres

En Hongrie

C'est le pays du vin blanc, dont le tokaj (de la province Nord-Est du même nom) est le représentant le plus célèbre. Comme dans de nombreux pays d'Europe, la culture de la vigne a débuté sous l'Antiquité.
On produit du tokaj depuis le XVIe siècle : un vin blanc moelleux qu'on apprécia très vite en France, puisque Louis XIV, grand amateur, l'aurait surnommé "roi des vins". On le fabrique à partir des grains de raisin séchés , méthode qui contribue à lui donner son arôme particulier.
Pour gagner le terroir du tokaj depuis Budapest, on longe des côteaux produisant aussi des vins rouges très charpentés, comme l'egri bikaver (à essayer avec du goulash), ou des vins blancs semi-liquoreux, comme l'egri leanyka. A visiter du printemps à l'automne, en autotour, en circuit accompagné, et même en randonnée.
A condition de réserver la boisson au repas du soir, car les vins hongrois titrent 13 à 14 degrés d'alcool.
Crédit photo : OT Hongrie.
Notre préféré : Balade en Hongrie dès 1 195 € Comparer toutes les offres 

Au Chili

Cinquante grands domaines viticoles dans ce pays, colonne dorsale de l'Amérique du Sud. Des vignes plantées par les conquistadores. Un cépage, le "pais", spécifique à la destination, une région de production qui s'étend sur 800 km, de Santiago à Osorno, au Sud. Le Chili exporte beaucoup : vins faciles à boire et fameux crus, on trouve une vaste gamme dans une géographie qui s'élance très vite sur les hauts sommets de la Cordilière. Comment visiter ce territoire de géant en gourmet de la bouteille ? Il suffit d'emprunter la route reliant Santiago à Osorno, en s'arrêtant le temps qu'on voudra dans les domaines viticoles rencontrés en chemin. La découverte commence dès Santiago, les environs de la capitale étant pourvus en caves d'intérêt. Direction la vallée du Maipo, pour y goûter du cabernet-sauvignon ou du carménère (ancien cépage originaire du Bordelais). Puis la vallée de l'Aconcagua où nature, architecture coloniale et vins fins (cabernet, syrah, merlot) récompensent tout visiteur d'être venu jusqu'ici.
Crédit photo : Julien Nessi.
Notre préféré : Circuit au Chili dès 2 665 € Comparer toutes les offres 

En Allemagne

Du vin allemand ? Ce ne serait pas plutôt de la bière ? Plaisanterie à part, la vigne n'a pas attendu le réchauffement climatique pour être plantée outre-Rhin. Dès l'époque romaine, on défricha des parcelles pour y aligner des ceps qui, en choisissant la bonne exposition et le bon moment pour la récolte, donnent des raisins qui se vignifient comme nos raisins d'Alsace. C'est-à-dire bien. Où aller pour le vérifier ? Dans les régions que l'on rencontre sitôt passé la frontière : la Sarre, la Moselle, la région de Bade. Rouge ou blanc ? Blanc pour les palais frileux, car des terroirs variés en produisent. Arôme, saveur, délicatesse : on trouve toutes ces qualités à un vin blanc allemand. Les rouges sont différents. Légers et fruités à la fois, ils proviennent, pour les meilleurs, de cépage de pinot noir. A tester, même si chez soi, on ne débouche que du bordeaux. Avec un accompagnement approprié : un morceau de jambon grillé ou des tranches de saucisse sèche.
Crédit photo : OT Allemagne

En Italie

Nos voisins transalpins nous auraient dépassés de quelques bouteilles, devenant ainsi le premier producteur de vin au monde. On entend déjà les mauvaises langues chuchoter que le vin italien vaut bien celui du Languedoc, rien de très bouleversant. On entend certains préciser doctement que lorsqu'on choisit des cépages italiens pour planter de nouvelles parcelles, c'est pour garantir la qualité du vin : sans jamais être mauvais, celui-ci ne fera pas non plus millésime. Comme l'Italie figure parmi les dix premières destinations visitées par les Français, et que nos compatriotes, en plus de bien manger, adorent bien boire en vacances, il doit y avoir plus d'un vignoble de qualité dans la Botte. Epicuriens rêvant de rouge ou de blanc, allez donc en Piémont, en Emilie Romagne, en Toscane. Pensez donc au chianti pour vous mettre l'eau à la bouche, et sachez que sur place les noms qui sont peu familiers à vos oreilles, mais qu'on vous recommande dans un bar à vins, ont toute chance d'être fort appréciables.
Crédit photo : OT Italie.
Notre préféré : Itinéraire en Toscane dès 675 € Comparer toutes les offres

Note de l'auteur : 

En France prière de prendre sa petite auto et de se démerder tout seul...
 
 
 
 
 
En Afrique du Sud
En Italie
Au Chili
En Allemagne
En Espagne

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Rémi 11/03/2008 16:52

Bonjour,Pourriez vous mettre à jour les liens de l'article,Merci d'avance,Rémi

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents