Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2005 4 17 /11 /novembre /2005 11:01

Il est de bon ton dans les cercles d'esthètes détenteurs du bon goût de brocarder le Beaujolais nouveau. Dans notre beau pays la réussite est toujours un peu suspecte, surtout celle des autres. Moi je dis chapeau à ceux qui, pionniers, ont bâti avec ténacité et professionnalisme ce succès.

Bien sûr ce Beaujolais nouveau, en jean et chemise ouverte, manque pour les maîtres des étages élevés de quartiers de noblesse, il est trop gouailleur, il hume l'air du temps, certes parfois il s'égare un peu sur des chemins de traverse, mais plein de vitalité il retrouve vite son style canaille, sans prétention, c'est un teufeur, un bon ambassadeur du vin de France pas collet monté pour un sou.

Et puis, avant d'aller chez l'ami Jacques Dupont fêter le nouveau venu, je voudrais dire à ceux qui vivent de leur plume -j'en suis- que l'art de la critique ne s'apparente pas à une entreprise de démolition... Dites nous ce que vous aimez, ça suffira largement à notre pti bonheur de buveurs de canons. Pour le reste, accordez-nous cette confiance, nous sommes assez grands pour faire le tri entre le bon grain et l'ivraie...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Marion 25/11/2005 11:06

Je souligne également la réussite spéctaculaire du Beaujolais Nouveau au Japon où il est accueilli en roi ! Des milliers de litres s'envolent de Lyon pour satisfaire des japonais toujours aussi friants de symboles français. Quoi qu'on dise, le Beaujolais restera dans le terroir français, symbole de convivialité et de fête...

BERTRAN DE BALANDA 18/11/2005 11:15

Entendu ce matin sur toutes les radios:les débordements qui ont eu lieu à Grenoble pour la fête du Beaujolais(encore faudrait-il vérifier si le vin est vraiement en cause):il y a toujours des idiots pour gâcher la fête et des médias qui vont monter ces évènements en épingle et faire en sorte qu'on ne retienne que cela.

guy jacquemont 18/11/2005 08:34

Bravo! Vous faites bien ressortir l'intéret de la VITALITE par rapport à la critique destructrice et ce Beaujolais Nouveau a cet avantage énorme d'e représenter la vie, joyeuse, dynamique et qui ne se perd pas dans un sérieux arbitraire et sans avenir.
Dans le "Grand Livre du Beaujolais", je l'appelais le vin de la joie. N'est-ce pas indispensable d'être joyeux dans ce monde parfois absurde !
Comme le répétait sans cesse le Grand Maitre que fut Charles QUITTANSSON, l'homme doit respecter l'autre et le vin rapelle la vertu de l'Humilité.
En dehors des idées toutes faites qui font bien dans les salons,la Région Beaujolaise produit des très grands vins dans un décor de rêve.
A votre santé

dulau 17/11/2005 11:52

J'ai eu la chance de vivre une dizaine d'année à Toulous, cité dynamique et étudiante s'il en est. A Toulouse, cong, Beaujolais nouveau = méga teuf des quais à la place du capitole avec le fameux beaujolais comme catalyseur de lien social. Cetypabosa (désolé Jacques je plagie votre style SMS), le vin comme lien social ! En ces temps troublés, certains de nos dirigeants "pète sec" devraient y réfléchir. Surtout que comme le montre une étude du Pr Méjean de l'ENSAIA les jeunes ne cherchent pas dans le vin, ce qu'ils demandent à la bière et autres alcools, à savoir l'ivresse. Le vin est pour eux, je cite " un breuvage du plaisir... et de la liberté". A bon entendeur salut et BONNE FETE !!!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents