Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

Dans mon charmant village de Vendée, la Mothe-Achard, le basket ball, la Vaillante Mothaise, était sous la férule du curé et le football, le FCM, entre les mains des laïcs. Mes copains jouaient au foot, moi j'étais le capitaine de la Vaillante, et comme au basket nous jouions souvent le dimanche matin, j'allais voir jouer les footeux l'après-midi.

 

Le capitaine du FCM, le gros Arnaud, qui jouait demi-centre, était surnommé : "dégage !" car pour lui, même s'il était maçon, son seul souci était se débarasser du ballon et non de construire du jeu. Alors le cuir s'envolait, se perdait parfois dans le champ de choux voisin, mais ça plaisait aux supporters car le gros Arnaud mouillait le maillot. Les plus experts disaient que le FCM jouait à l'anglaise. Moi, admirateur du FC Nantes et de son jeu léché, je m'en donnais à coeur joie dans les lazzis vachards...

  

Alors, quand en ce moment, j'entends certains proclamer qu'il faut " dégager le marché du vin de quelques millions d'hectolitres... " je repense à Coco Arnaud et à son" kick and run ". Subir, se défausser, se défendre, surtout ne jamais construire, éviter soigneusement d'anticiper, s'attribuer des victoires qui ne doivent rien à une stratégie, chercher des boucs émissaires pour justifier ses défaites, voilà le spectacle qu'a produit une partie du club France viticole au cours des dernières années.

 

Pour feu le FCM - la Vaillante et le FCM se sont regroupés en l'Union Sportive Mothaise, et ce sont les filles du basket qui ont porté au plus haut le club - ce n'était pas grave, il végétait dans les profondeurs du championnat départemental, pour notre viticulture c'est plus dramatique car elle dit vouloir jouer dans la cour des grands... 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

ATHEA 07/11/2005 12:56

le dégagement, de ballon ou de vin, n'est sans doute pas très glorieux, mais dans le cas du second, il faut résoudre un problème immédiat, ici et maintenant.
comment gérer l'addition d'une récolte 2005 de niveau quantitatif certes moyen mais de bonne qualité, et de stocks particulièrement importants?
a moyen ou long terme, il faudra bien évidemment mettre en oeuvre une autre stratégie commerciale, dont les grans axes sont d'ailleurs bien connus, voir le rapport Berthomeau par exemple

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents