Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 06:00

DVDFr - Cinema Paradiso : le test complet du Blu-ray

Je suis taquin, je saisis une locution que j’adore en y ajoutant le pluriel, ce qui en change le sens. Mais, pour inaugurer le grand retour de Papy-Ciné il me fallait « décoconner » (expression du regretté défunt Camilleri)

 

En effet, « Faire genre » c’est : Faire semblant.

 « La maîtresse de maison, pour faire « genre », recevait devant la porte. »

Raymond Radiguet, Le Diable au corps, 1923

 

Alors que notre Papy-Ciné aborde dans ses derniers devoirs de vacances « Les Genres »

 

 

Papy-Ciné toujours en veine d’originalité nous propose les siens avec ses films cultes en regard.

 

Vaste programme pour reprendre la formule du Général de Gaulle à qui l’on criait « Mort aux  cons ». En effet, on peut en recenser quelques trente-six sans compter les sous catégories et/ou  sous-sous catégories.

 

Le choix est vaste qui va des films de guerre aux films anti-guerre. Des films policiers à ne  pas confondre avec les films de gangsters ni avec les films noirs ou les enquêtes policières.  Les comédies seront musicales, romantiques ou loufoques.

 

On va quand même les passer en revue pour montrer les metteurs en scène qui se sont illustrés  dans l’un ou l’autre genre, voire plusieurs et que les genres, même s’il y a un effet de mode,  traversent les âges.

 

Le Western

 

  • grande époque « La chevauchée fantastique » 1939 de John Ford - tradition « La prisonnière du désert » 1956 de John Ford - spaghetti « Le bon, la brute et le truand » 1966 de Sergio Leone - par l’esprit « Un homme est passé » 1955 de John Sturges - angoissant « No country for Old Men » 2007 des frères Cohen - gay « Le secret de Brokeback Mountain » 2005 de Ang Lee

 

Le Péplum

 

« Ben Hur » 1959 de William Wyler Le Film de guerre « J'ai vécu l'enfer de Corée » 1951 de Samuel Fuller Le Film anti-guerre « La Grande Illusion » 1937 de Jean Renoir Le Film d’action « Piège de cristal » 1988 de John Mc Tiernan Le Film de gangster « Scarface » 1932 de Howard Hawks.

Le Film d’horreur

 

« L’exorciste » 1973 de William Friedkin La comédie musicale « West Side Story » 1961 de Robert Wise La comédie romantique « Casablanca » 1942 de Michael Curtiz La comédie loufoque « La Dame du vendredi » 1940 de Howard Hawks Mélodrame « Ecrit sur du vent » 1956 de Douglas Sirk Le Film Noir « Le Faucon maltais » 1941 de John Huston Le film pour ado « La Fureur de vivre » 1955 de Nicholas Ray Le Jifaigeki « Les Sept Samouraïs » 1954 de Akira Kurosawa (histoire du japon)

 

Le film historique

 

« Le Guépard » 1963 de Luchino Visconti

Slasher « Psychose » 1960 d’Alfred Hitchcock  (sous-catégorie du film d’horreur)

 

Thriller de conspiration

 

 

« Les Trois jours du Condor » 1975 de Sydney Pollack Enquête Policière « Quai des Orfèvres » 1947 de Henri-G. Clouzot

 

Film féministe

 

« Sans toi ni loi » 1985 d’Agnès Varda « Jackie Brown » 1977 de Quentin Tarantino

 

Film catastrophe

 

« L’aventure du Poséidon » 1972 de Ronald Neame

 

Road Movie

 

« Les Fraises sauvages » 1957 de Ingmar Bergman

 

Film d’arts martiaux

 

« Tigre et dragon » 2000 de Ang Lee

 

Blockbuster

 

« Les dents de la mer » 1975 de Steven Spielberg (ce nom vient de l’importance de la file d’attente au guichet qui pouvait faire le tour du pâté – block – de maisons

 

Science-fiction

 

« Soleil Vert » 1973 de Richard Fleischer

 

Thriller psychologique « M le Maudit » 1931 de Fritz Lang

 

Film de super-héros « Robocop » 1987 de Paul Verhoeven

 

Cette liste n’est pas achevée. Il manque ainsi un certain nombre de catégories. Ciné-papy avait  prévenu qu’il ne serait pas exhaustif. Cependant vous les trouverez ci-après pour votre plus  complète information. « Race film » « Documentaire » « Giallio » « Documentaire  parodique » « Film de ghetto » « Cinéma lent »

 

Petite histoire du Cinéma

 

Les amateurs les exigeant pourront satisfaire leur curiosité en consultant la « Petite histoire du  Cinéma » d’Ian Haydn Smith – Flammarion éditeur à laquelle ce devoir de vacances doit beaucoup.

 

Remarque :

 

Les exemples de films illustrant les catégories ne sont pas toujours les plus emblématiques. Par exemple, pour la catégorie « Road Movie » c’est, à l’évidence « Thelma et louise » 1991 qu’il faudrait citer. Mais, nous ne sommes pas ici dans une encyclopédie et/ou un dictionnaire  et on ne s’étonnera donc pas qu’affleurent, ici ou là, les goûts de Ciné-papy

Vidéo à visionner absolument pour le défilé de grands visages du cinéma mondial.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Ce sont deux aides de camps du Général qui discutaient dans un bureau. l'un dit "un jour on tuera tous les cons" . Passe le Général qui lance "vaste programme, Messieurs, vaste programme!!"
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents