Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2022 6 15 /01 /janvier /2022 06:00

Amazon.fr - Superdupont - Tome 01 - Gotlib, Lob, Jacques, Alexis - Livres

La baguette emblème de « la vraie France de Zemmour » va-t-elle survivre face au  martyre que lui font subir chaque jour que Dieu fait les adeptes du vite fait, mal fait, de la GD et autres soi-disant boulangeries qui se font livrer en loucedé des pâtons prêt à cuire ?

 

La baguette composée de farine, d’eau, de sel et de levure, qui mesure 65 cm de long n’est plus avec eux qu’une sorte de « bite molle » à la croûte jaunasse, à la mie blanchâtre, digne des sandwiches de nos gares.

 

C’est de la merde !

 

Jean-Pierre Coffe a ses débuts, comme notre jeune Président, homme de l’année pour la vieille permanentée : la RVF de Saverot accroc du people ICI , sur France-Inter et Canal+, maniait avec gourmandise la langue verte.

 

 

Ce temps est passé, maintenant le sémillant François-Régis Gaudry et sa petite bande de bobos fait dans la mignardise, plus question de choquer le chaland. Il n’est question que de la bonne baguette à plus de 1 euros.

 

Edouard Leclerc, le fondateur du leader français de la distribution, est  mort - Challenges

 

Celle du va-de-la-gueule MEL, le fils d’Édouard de Landernau vaut 29 centimes d’euros, c’est son prix de revient car il n’a plus le droit de vendre à perte. ICI 

 

À son crédit, lui, à la différence de ses concurrents, il ne s’en fout pas plein les fouilles en vendant sa merde.

 

Les coûts de la baguette de pain :

 

22 % pour les ingrédients

 

Farine, eau, sel et levure suffisent pour confectionner une baguette. Le prix de la farine suit le cours du blé.

 

48 % pour les salaires

 

5 % pour l’énergie dépensée pour la cuisson

 

6 % pour les taxes

 

5 % pour le matériel

 

6 % pour le loyer et les charges.

 

8 % pour le résultat net de l’entreprise

 

Quel est le prix d'une baguette en 2021 en France ?

 

« En 20 ans, la baguette a pris 23 centimes, par rapport au prix du paquet de cigarettes qui a été multiplié par trois, ce n'est pas la même chanson. Là, tous les feux sont au rouge : prix du blé, farine, énergie, plus les salaires, plus les produits d'emballage. Au niveau des coûts de revient, chaque boulanger est responsable des tarifs qu'il met, mais cela serait logique qu'il y ait une augmentation » analyse Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie pâtisserie française. En moyenne le prix d'une baguette en France est de 89 centimes.

 

Quel est le prix moyen mensuel de vente au détail de la baguette (1kg) ?

 

L'Insee a réalisé une étude sur le prix moyens mensuels de vente au détail du pain baguette (au kg). Selon ses statistiques, l'augmentation est constante depuis 30 ans. Il a augmenté (selon des chiffres arrêtés au mois d'octobre) de 3 centimes depuis le mois de janvier 2021 passant de 3,56 à 3,59. Ce dernier était de 3,52 en janvier 2020.

La baguette de pain à 0,29 € chez E.Leclerc fait polémique

La baguette de pain à 0,29 € chez E.Leclerc fait polémique ICI

Illustration d'un boulanger à Versailles.

La baguette de pain à 29 centimes d’euro de Leclerc déclenche la colère des boulangers et agriculteurs ICI

CONSOMMATION Alors que le prix de la farine s’envole, le groupe Leclerc va proposer une baguette de pain à 29 centimes, ce qui n’a pas manqué d’agacer toute la filière du blé

20 Minutes avec AFP
 
 
 
 
 
 
 
 

Une campagne « démagogique et destructrice de valeurs ». Alors que le prix du blé s'envole, l’ensemble de la filière du blé s’est indignée mercredi du lancement par le groupe Leclerc d’une baguette de pain à 0,29 euro.

 

29 centimes d’euros la baguette pour quatre mois

 

Michel-Edouard Leclerc a annoncé mardi qu’il bloquait le prix de la baguette de pain dans les magasins du groupe à 29 centimes d’euro – voire jusqu’à 23 centimes – pendant au moins quatre mois, au nom de la défense du pouvoir d’achat des Français dans un contexte inflationniste.

 

Une déclaration de guerre pour l’ensemble de la filière blé. Céréaliers, meuniers et boulangers, ainsi que la FNSEA, premier syndicat agricole, ont dénoncé dans un communiqué commun « des prix volontairement destructeurs de valeurs ».

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents