Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 06:00

Aujourd’hui c’est « GOOD MORNING VIET NAM » (1988)

 

Good Morning, Vietnam - Film (1987) - SensCritique

Pourquoi ce film ?

 

 

Poursuivons la série « Les Américains osent tout c’est à cela qu’on les reconnaît » commencée avec MASH. C’est un film qui parle, lui aussi, de choses terribles sur un mode rigolard.

 

 

Quelle est l’histoire ?

 

 

Encore une fois cette crasse de Ciné papy se garde de réinventer la poudre et cède la parole à Wikipédia qui nous précise que si Cronauer a bien existé. Les scénaristes s’en sont donné à cœur joie pour pimenter l’histoire.

 

 

Viêt Nam, 1965 : la guerre du Viêt Nam a commencé depuis presque deux ans. L'animateur radio Adrian Cronauer est transféré de Crète à Saigon. Il vient prendre un poste à la radio de la zone démilitarisée, Radio Forces Armées (en), et est accueilli par son futur adjoint, le première classe Edward Garlick. Cronauer n'est lui aussi qu'un simple soldat de l'aviation, mais c'est déjà un animateur au succès reconnu, et c'est pour cela que le général Taylor l'a spécialement fait venir de Crète. À la radio, il fait la connaissance de ses collègues et notamment de ses deux supérieurs directs : le second lieutenant Hauk, qui commande l'équipe des animateurs, et le sergent-major Dickerson, qui commande la station. Hauk est un incompétent, peu respecté des hommes qu'il a sous ses ordres et son incompréhension du goût du public et du sens de l'humour le ridiculise encore plus. Dickerson est un ancien des forces spéciales, militaire de carrière mais réformé à cause d'un problème médical et beaucoup plus vachard que son subordonné envers le manque de respect dû à son rang. Entre lui et Cronauer, peu enclin au « service-service », les frictions sont présentes dès le premier jour.

 

Réalisation

 

Barry Levinson. Ici il est réalisateur car,  comme souvent, dans le monde du cinéma, on porte plusieurs casquette. Avec « Good morning Vietnam » ainsi qu’avec « Rain Mann » 1988 il touche le gros lot ces deux films devenant « culte » Il collectionne les récompenses et les nominations. On le retrouve comme acteurs dans onze films dont « Rain Mann » 1988 et des films de Mel Brook réalisateur quelque peu « déjanté » dont Levinson, sera, par ailleurs et de nombreuses fois un scénariste inspiré.

 

Qui fait quoi ?

 

 

Robin Williams:               Adrian Cronauer

 

Acteur principal dans près de 76 films Robin Williams était plus qu’un acteur génial acteur comique. Il tranchait sur les autres, dans l’univers de la comédie par un exceptionnel sens de l’humour qu’il s’avait faire  passer dans ses mimiques, sa voix, ses grimaces sans que rien de tout cela ne soit automatique.

 

 

Forest Whitaker:             Edward Garlick

 

Il s’est fait connaître par son exceptionnelle interprétation, à 27 ans, du jazzman Charlie Parker dans le film « Bird » 1988 de Clint Eastwood Ce rôle lui a valu le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes.

 

Autre grand succès 1999, son rôle de Ghost Dog, tueur adoptant la philosophie des samouraïs teinté de culture hip-hop au service de la mafia dans le film homonyme de Jim Jarmusch.

 

La même année, il obtient l'Oscar du meilleur acteur. Pour son rôle du dictateur de l'Ouganda, Idi Amin Dada, dans le film « Le Dernier Roi d'Écosse » 1999

 

Avec Denzel Washington, Eddie Murphy ou Morgan Freeman, il assume la succession de Sydney Poitier, premier acteur noir à tenir un rôle principal dans des films qui firent débat comme « Devine qui vient diner » 1967 

 

 

Noble Willingham:                   Général Taylor

 

23 films à son actif. Pas de rôle principal. Surtout connu aux États Unis pour son rôle pendant sept ans dans une série télévisée «Texas Ranger ». S’il figure dans cette fiche c’est en raison de son rôle  de général qui lourde cette ganache de Dickerson.

 

 

J. T. Walsh:                        Sgt. Major Phillip Dickerson

 

Une carrière un peu plus étoffée que Willingham puis que en 15 ans il joua dans près de 40 films Rien de particulier à en dire. Il retint l’attention de quelques grands metteurs en scène tel Woody Allen, Stephen Frears ou encore, Oliver Stone. On le retrouve également dans d’honorable réalisation à côté d’acteurs célèbres qui font la renommée du film à défaut de grand metteurs en scène. Ainsi par exemple « Des hommes d'honneur » 1992 avec Tom Cruise, Jack Nicholson et Demi Moore ou encore Kevin Bacon.

 

S’il figure dans cette fiche c’est également en raison de son rôle de Sgt qui se réjouit de voir Cronauer renvoyé dans ses foyers et tombe des nues quand, aussitôt après, il se voit muté dans les services administratif de l’armée.

 

Les temps forts

 

Quand le supérieur de Cronauer, le Sergent Major Dickerson, coincé de chez coincé, tout content d’avoir obtenu le renvoi de Cronauer, se voit muté à l’ile de Guam, pour y compter « le mobilier de la base » par le Général Taylor, ardent partisan, en douce, de Cronauer qui le fait bien rigolard

 

La leçon de baseball dans une arrière-cour de Saigon.

 

L’accident de la 2 CV loin des lignes tenues par les G.I.

 

Et bien sur la prise de micro d’Adrian Cronauer avec son salut « Good Morning Vietnam » balancé à tue-tête sur les ondes.

 

Pax

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonus .

Robin Williams a assuré le bourse d'étude à la célèbre Julliard School de New York de la magnifique actrice Jessica Chastain dont Cinépapy vous entretiendra prochainement.
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents