Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 07:00

Paris le 15 novembre 2021

 

 

Monsieur le Président de la Nouvelle Aquitaine, cher Alain Rousset,

 

 

Le journal Sud-Ouest, dans son édition Lot-et-Garonne, a publié le 24 octobre dernier, un article titré : le Conservatoire végétal de Montesquieu, une espèce menacée?

 

« Le Conservatoire végétal régional d’Aquitaine (CVRA), implanté sur la commune de Montesquieu, traverse une tourmente. L’automne de son existence même selon les plus pessimistes. Sans président depuis le retrait de Jean-François Garrabos, avec une directrice sur le départ qui s’interdit de s’exprimer sauf pour rappeler qu’elle n’est « plus que directrice scientifique », la structure a été placée sous la gestion d’un administrateur judiciaire. »

 

Je viens d’être alerté de cette situation dramatique par une amie vigneronne qui, tout comme Évelyne Leterme, celle par qui le Conservatoire existe, publie chez l’excellent éditeur ROUERGUE.

 

 

Pour bien appréhender la situation je me suis fait envoyer, un historique du Conservatoire et une copie de l’audit de septembre 2020 réalisé par l’Inspection Générale des Services de la Nouvelle Aquitaine. Document de plus de 100 pages, de grande qualité, dont les propositions devraient être mise en œuvre dans le cadre d’un plan de redressement.

 

Ma démarche auprès de vous, Monsieur le Président, cher Alain Rousset, se place au plan politique, celui où vous êtes maître de la décision. En effet, le Conseil Régional a présidé à la création du Conservatoire, reconnaissant le travail de pionnière d’Évelyne Leterme. Il a toujours accompagné la structure depuis 4 décennies et s’implique clairement dans la préservation de la biodiversité. Aujourd’hui, où tout le monde s’accorde sur l’importance de ces engagements, il me semble qu’il serait préjudiciable de laisser disparaître un patrimoine génétique reconnu par le ministère de l’agriculture, exceptionnel par son ampleur, sa diversité, et sa capacité à contribuer aux adaptations climatiques du matériel fruitier.

 

Le temps étant compté, l’état de dégradation étant trop avancé il faut sauver le Conservatoire, et vous seul pouvez prendre la décision de sauver « le soldat Leterme »

 

Si je me permets cette familiarité, monsieur le Président, cher Alain Rousset, c’est que dans une chronique du 14 août 2010 : Adresse à Alain Rousset Président de la Région Aquitaine : il faut sauver le soldat Zoé Sheppard du bûcher ! ICI  j’écrivais :

 

Cher Alain Rousset,

 

Bordeaux n’est pas Rouen ; Aurélie Boullet alias Zoé Sheppard n’est pas Jeanne d’Arc, et vous bien sûr Président ne pouvez endosser les oripeaux de l’évêque Cochon. Je sais fort bien que « si Aliénor d’Aquitaine n’avait pas épousé Henri II et si la prise de Rouen en 1152 n’avait pas privé les anglais des vins d’Ile de France » le vignoble bordelais ne serait peut-être pas ce qu’il est mais de grâce, Monsieur le Président de la région quitaine laissez aux anglais, l’art du bûcher. Le jeu n’en vaut pas la chandelle, l’offense ne vaut pas une telle vengeance, franchement mieux vaut en rire que d’en arriver à une telle extrémité.

 

Avec panache et grandeur d’âme vous aviez pris en main le dossier.

 

Je ne doute pas que vous allez faire de même pour Le Conservatoire végétal régional d’Aquitaine.

 

Par avance je vous en remercie et soyez assuré, cher Alain Rousset, de mes salutations les meilleures et amicales.

 

Jacques Berthomeau chroniqueur indépendant sur Vin&Cie l’espace de liberté depuis 15 ans et amateur de Pessac-Léognan

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je salue votre courrier à Monsieur Le Président Alain Rousset et votre soutien à l'engagement pour le Conservatoire et la belle personnalité évoquée d'Evelyne Leterme qui en est la fondatrice.
Les vergers du Domaine Nec Prunus ayant un lien particulier avec Le Conservatoire et Evelyne Leterme nous soutenons avec force votre initiative dans cette situation absurde et irrespectueuse.
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents