Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 06:00

Petite histoire de la baguette de pain parisienne - Les Découvreurs

Ainsi s’exprimait un poème du XVIIe siècle, et c’est cette économie du blé et de la boulange que présente Jean-Pierre Blazy, dont le travail est parfaitement complémentaire des recherches de Steven Kaplan sur les boulangers de Paris au XVIIIe siècle. Blazy est à la recherche de la vie socio­économique qui a permis à la Franciade, le vrai « Pays de France », de fonctionner pour les marchés forains de Paris, alors que Kaplan s’est davantage consacré à la fabrique intra-muros du « meilleur pain du monde ».

Livre : Pain de Paris, pain de Gonesse écrit par Jean-Pierre Blazy -  Créaphis

Jean-Pierre Blazy, Pain de Paris, pain de Gonesse. Préface de Jean-Marc Moriceau. Créaphis, 376 p., 28 €

 

J’ai acheté ce gros livre avec l’idée de chroniquer mais je n’ai  pas pris  le temps de le lire. Comme mardi je vous ai tartiné une chronique sur la renaissance du bon pain il m’a semblé bon de vous en parler via les écrits des autres.

 

Pain de Paris, pain de Gonesse, de Jean-Pierre Blazy

Le marché au pain et le marché à la volaille, quai des Augustins (XXe siècle) © CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet – Histoire de Paris

 

La fête de la boulange ICI 

par Maïté Bouyssy

13 octobre 2021

 

Jean-Pierre Blazy montre l’écosystème que portèrent ces plaines à blé du nord de Paris, dont le cœur va de Bonneuil à Goussainville, Villiers-le-Bel, Arnouville et alentours. Elles nourrirent une précoce densité de population, et s’y établit un système de fermage qui permit à une moyenne bourgeoisie rurale de combiner les métiers de laboureur et de boulanger tandis que la bluterie se faisait dans les moulins de la petite vallée du Croult. Des dynasties, tels les Destors, s’adonnaient aux différents métiers du blé et finirent en boulangers et marchands parisiens, d’autres en robins, voire, pour le dernier, en notable élu politique et bienfaiteur de l’hôpital de Gonesse.

La suite ICI

Le pain de Gonesse à la fin du XVIIe siècle 

[article]

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Page

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Ces chroniques seraient à vendre, sur qu'elles partiraient comme des petits pains, d'autant, que sont loin d'être longues comme un jour dans pains.
Mais pour la mouche du coche, commenter, ça ne mange pas de pain.
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents