Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2021 7 24 /10 /octobre /2021 06:00

 

Sur scène, Murat envoyait du bois, je suis allé le voir deux fois. Le gars n’était pas particulièrement sympa mais j’achetais ses œuvres, et je lui consacrais des chroniques :

 

«Devant une assistance piaffant d’impatience, comblée d’avance dans une salle plus haute que profonde, l’artiste, accompagné de ses « fidèles » musiciens (toujours très pros et attentifs aux éclairs du génie), commence en douceur, avec des ballades qui lui ressemblent, sensuelles et hypnotisantes. Le quart d’heure noisy approche. Avec un mélange de quelques chansons de son répertoire actuel (couvrant les 3-4 derniers albums), Murat s’amuse et nous embarque, nous trimballe… En perpétuelle innovation, il va même interpréter « Pauline à cheval », dernière collaboration musicale de Jean-Louis avec le 7ème art (pour le film « Pauline et François »), dans une version entrecoupée de solos saturés et vivifiants. « Mousse noire », chef d’oeuvre de l’album « Tristan » (2008), prend toute son ampleur sur scène et renvoie aux plus belles heures de Neil Young période Crazy Horse, idole facilement devinable du terrible auvergnat. Murat continue d’alterner calme et tempête avec un tranchant « 16h qu’est-ce que tu fais », l’immersif et expressif « Chanter est ma façon d’aimer », le voyageur « Taormina », l’émouvant « Se mettre aux anges », et l’inédit « Yes sir », pop vintage qui se découvre uniquement sur scène. Une raison de plus d’assister au concert d’un artiste amoureux des mots et qui n’a rien à envier aux poètes historiques dont il s’inspire. »

 

Ghyslain Fribourg le  10 novembre 2010 M comme Murat, M comme Magique : un Rocker nommé Jean-LouisICI  et ICI 

 

Marcel Duchamp | Fashion Mayann

 

Et voilà que Murat, dans Paris-Match, organe bien connu pour son soutien aux révoltés, fait une déclaration d'amour à Michel Onfray et Éric Zemmour

 

C’est son droit me direz-vous, j’en conviens mais c’est aussi le mien de tirer la chasse d’eau sur lui. Je m’explique :

 

Face à ses déclarations qui le soutien : l’immonde François Desouche, héraut de l’extrême-droite la plus xénophobe…

 

« Il est de retour !

 

À bientôt 70 ans, Jean-Louis Murat s’apprête à revenir sur le devant de la scène. Dans un entretien accordé à Paris Match, l’artiste a accepté d’évoquer son nouvel album, mais s’est également exprimé sur des personnalités qu’il apprécie beaucoup.

 

Interrogé sur la possibilité de soutenir Éric Zemmour aujourd’hui, il a ainsi expliqué :

 

« Pas du tout ! La politique, je m’en fous, je n’ai jamais voté. Je lui étais rentré dedans lors d’une émission et j’avais vu qu’il avait du répondant. Ça m’avait bien plu. J’ai toujours bien aimé ce genre de mecs qui provoquent le clash, le débat. »

 

Michel Onfray | La lettre patriote

 

Évoquant Michel Onfray, Jean-Louis Murat a déclaré : « Dans le même ordre d’idées, comme j’ai arrêté l’école en première parce que mes parents ne pouvaient plus payer l’internat, je n’ai pas pu faire de philo. Alors quand Michel Onfray a lancé son université populaire, je me suis jeté dessus. Et j’ai fait vingt ans de philo en l’écoutant sur les ondes. Je lui voue une reconnaissance éternelle. »

 

Alors que Michel Onfray est très critiqué pour certaines prises de position ainsi que sa proximité parfois idéologique avec l’extrême droite, Jean-Louis Murat a expliqué :

 

« Dès que tu sors des sentiers battus, on te balance ça : ‘Ah, tu flirtes avec l’extrême droite.’ Mais moi, si je votais, je voterais pour le candidat soutenu par Onfray. Grâce à lui, je suis devenu un spécialiste d’Empédocle, je suis allé en Sicile pour essayer de trouver des chemins sur lesquels il aurait pu marcher. Merci M. Onfray. Et en plus, c’est gratis. Que demander de plus ? »

 

https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/617029f2d286c24d1526b084/large/image.jpg?v=11

 

Enfin, la star a ajouté : « Moi, j’aime le talent. Zemmour, ce qui me plaît, c’est son côté fuck the system, un peu punk. Cela dit, je préfère la virilité stoïque d’Onfray. » (…)

 

The Art of the bidet and the urinal.

 

Jean-Louis Murat sera bientôt de retour sur scène

 

Souhaitant retrouver son public, le chanteur sera en tournée partout en France à partir de février 2022. Alors que le journaliste de Paris Match lui a fait remarquer qu'il prenait moins de risques dans ses textes, il a révélé : « Ah, dans mes disques posthumes, je ne prends pas de gants, j'ai trois chansons sur l'incendie de Notre-Dame par exemple. Dans les albums officiels, je fais attention. Ce que nous vivons dans notre pays est historique et révolutionnaire. À cause de la nullité intrinsèque de ce qu'est la chanson, un chanteur doit fermer sa gueule. Mais si je publie ce que je pense, je suis mort. C'est aussi simple que cela. »

 

Notre nouveau bloc sanitaire à la Duchamp - Parenthèses imaginaires

 

Murat, qui ne fait pas de politique, qui n’a jamais voté, est emblématique de cette partie du pays, ramenarde à peu de frais, invertébrée, encore une victime de l’Université populaire de cette vieille ganache d’Onfray, qui se la joue avec Zemmour en osant adhérant à son côté fuck the system, un peu punk (sic), pour lui la vieillesse est bien un naufrage mais dans le fond du bidet.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonjour
" j'ai fait 20 ans de philo avec MO" bon d'abord il faudrait vérifier que MO a bien causé 20 ans dans le poste. 13 à tout casser :
https://www.franceculture.fr/philosophie/michel-onfray-retour-sur-13-ans-de-contre-histoire-de-la-philosophie

Ensuite il faudrait lui dire que, pour tenir une position philosophique, la diversité des sources est bienvenue.

Enfin, le courage n'étant pas la plus partagée des qualités : "Mais si je publie ce que je pense, je suis mort" Je pense que, comme beaucoup de nos compatriotes aujourd'hui, il attend le bon moment pour avouer sa flamme au nouveau Duche d'opérette qui dira ses vérités avec suffisamment d'aplomb pour faire basculer les digues. L'aplomb remplaçant ici le travail des dossiers, la connaissance du terrain et l'empathie pour les vrais gens. Toutes ces qualités qui demandent du travail ... et du silence. Bien à toi Jacques.
Répondre
P
je sors rassuré du Grand Jury de RTL Duduche vient d'étaler son ignorance et fait passer Marine Le Pen pour une intellectuelle. Consternant de médiocrité, Réduction de la dette Française,: on ne verse pas leur retraite aux étranger, lutter contre la baisse de la natalité, on empêche les 200 000 avortements mais on maintient le droit à l'avortement du bout des lèvres . on imagine un tel olibrius face à MACRON, ce serait façon puzzle!. et Onfray est le caniche nain de Zemmour!,
P
ce que j'aime chez Onfray c'est qu'il a toujours un philosophe grec (ce qui se fait de mieux dans la catégorie) pour asséner ses vérités, Onfray c'est un" philosophe" qui souffre de ses origines sociales, qui en a honte.
https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20211019.OBS50033/michel-onfray-ou-le-philosophe-de-l-infame.html
Répondre
P
Une petite suggestion à Murat : rajouter cette comptine air son nouvel album, en hommage à ses deux maîtres à penser somme toute assez bas du front .

À cheval sur mes bidets,
Quand ils marchent ils font des pets.
Quand ils trottent ils font des crottes
Au galop, au galop, au galop

Une belle évocation de leur action et des onomatopées de leurs discours.

Mais pour ce que j'en dis
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents