Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 23:03

À l'occasion de ses 87 ans, Jean-Paul Belmondo adresse un message de  réconfort aux soignants | coronavirus | Epoch Times

Le dernier chic, sur les réseaux sociaux, c’est de publier, à l’occasion de la disparition d’une célébrité, d’une star, de quelqu’un de connu, une photo de soi en sa compagnie alors qu’il était encore en vie.

 

Indécent !

 

Le miroir des vanités !

 

Et dire que certains de mes « amis » de Face de Bouc en sont, la prochaine fois que je les croiserai je leur demanderai que nous fassions, comme on dit, un selfie, comme cela lorsque je défunterai, ils publieront notre « couple ».

 

Peut être une illustration de 1 personne et position debout

 

Je suis un amateur des salles obscures, la Toile, l’obscurité, alors Belmondo, dit Bébel, c’est là que je l’ai connu faire l’acteur et, sans faire concurrence à l’inimitable Ciné Papy, je vous propose un petit tour dans sa filmographie, là où je l’ai aimé.

 

 

Belmondo est parti rejoindre Laura Antonelli ICI

 

Bon voyage...

 

À bout de souffle

Critique : À bout de souffle, de Jean-Luc Godard - Critikathttps://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/sheet_media/movie/7_223244.jpg

Léon Morin prêtre

La seconde vie de « Léon Morin, prêtre » - Le Pointhttps://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/12d92779-1e9f-4ac7-8cad-1ccd924d2dac_2.jpg

Le Doulos

https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/styles/380s/public/34a09ef0-1536-4136-9c67-5931c4469906_2.jpg?itok=yV1eUIos

Le Doulos (1962) | Critique du filmLe Doulos - Film (1962) - SensCritique

Un singe en hiver

Un singe en hiver" : le vieux qui enseignait à faire des grimacesAchat Un Singe en hiver en DVD - AlloCiné

959045_22662741_460x306.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

pax 07/09/2021 07:58

Quand Cinépapy l’ouvre le mardi.

On ne peut, bien sur pas occulter les films avec Philippe De Broca dont Jean Rochefort disait :
« Lui, c’est la jeunesse pour l’éternité » belle formule que l’on pourrait appliquer à Belmondo pour résumer sa carrière.
Mais pour moi, c’est surtout les films avec Verneuil qui sont mes favoris.
- « Un singe en hiver » 1962 pour moultes raisons dont la fidélité de tous acteurs, scénaristes dialoguistes, metteur en scène à l’ouvrage d’Antoine Blondin.
- « Le corps de mon ennemi » 1976 pour la pléiades d’acteur, surtout Marie France Pisier avec sa voix unique et la pirouette de la fin pour midinette.
Un outsider avec George Lautner comme metteur en scène
- « Le professionnel » 1981pour la musique d’Ennio Morricone et la présence de Bernard-Pierre Donadieu trop souvent cantonné dans des petits rôles.
On oublie aussi ce qu’il fut capable de faire au théâtre comme « Kean » * Il y aura 211 représentations, et près de 200.000 entrées. Un triomphe. 5 nominations aux César mais aucune pour Jean Paul Belmondo. Les professionnels de la profession ne pardonnent pas tous ses succès à ce formidable surdoué. Les mêmes, aujourd’hui, versent des larmes dont les crocodiles, dans leur mare, sont jaloux. Or, dans cette pièce de Sartre, belle réflexion sur le métier d’acteur, il est époustouflant et mène un train d’enfer.

Mais pour ce que j’en dis…

* Je n'étais pas au Théâtre Marigny mais une représentation a été filmée. Les habiles surfeurs n'auront pas de difficultés à la retrouver sur la toile.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Hubert de Boüard à la barre !
    Philippe Castéja (à g.) et Hubert de Boüard, à l’ouverture du procès, le lundi 20 septembre 2021 à Bordeaux. © Crédit photo : Guillaume Bonnaud / SUD OUEST En raison de l’actualité judiciaire d’Hubert, Ciné Papy du mercredi est repoussé à demain jeudi. Hubert...
  • Parlons peu mais parlons vin, et de quel vin : La Romanée-Conti où Aubert de Vilaine passe la main…
    Le reproche récurrent que me font certains, chroniquer rarement sur le vin, est justifié, en défense ma réponse est simple : j’ai le sentiment d’avoir fait le tour de la question et que perdurer ce serait tourner en rond. Bien sûr, je pourrais à la manière...
  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...