Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 06:00

"Dans le lit, le baiser" par Henri de Toulouse-Lautrec, 1892"Dans le lit, le baiser" par Henri de Toulouse-Lautrec, 1892 Crédits : Wikimedia Commons​​​​​​

« Faire l’amour »

 

 

Si vous interrogez la Toile, les réponses sont prioritairement médicales et « sportives » : les positions, en littérature classique, je veux dire hors l’érotique, décrire cet acte demande beaucoup, si je puis dire, de doigté, si l’on ne veut pas verser dans la pornographie.

 

 

Je vous propose de lire cet extrait qui y réussit ; ce n’est que mon avis…

 

Livres romantiques : 15 histoires d'amour à lire absolument - Elle

 

Elle mit alors A Bird In A Gilded Cage, ils ne dansaient plus vraiment, ils se serraient l’un contre l’autre en se balançant doucement. Avant la fin du disque, ils finirent de se balancer et échangèrent un baiser jusqu’à ce que la musique se taise.

 

 

Elle fit un pas en arrière et le regarda dans les yeux, les flammes de la cheminée se reflétaient dans ses pupilles. Puis elle défit le nœud de son ruban et laissa tomber ses cheveux en une cascade éclatante.

 

 

Les fantasmes qu’ils avaient entretenus s’avérèrent bien pauvres en comparaison de le réalité que lui offrit l’heure qui suivit. Sa nudité à la lumière des chandelles, la chaleur et le parfum de sa peau, sa langue sur la sienne, sur sa poitrine, sur ses reins…Son visage dans sa chevelure luxuriante, ses lèvres sur ses tétons, dans le nid épicé de son sexe. Ils étaient face à face, puis il se retrouvait derrière elle, au-dessus, en-dessous. On entendait leurs halètements dans tout l’appartement, leurs gémissements, le bruit de la peau qui frappait la peau. Il se sentait armé d’un gourdin, il s’étonnait de l’ampleur de son appétit, de son désir sans cesse renouvelé. Au bout d’un certain temps, elle le mena du lit jusqu’au fauteuil sans bras et le chevaucha en lui tournant le dos. Le fauteuil faisait face à une psyché et ils se regardèrent tandis qu’ils se livraient à leurs ébats. Son visage derrière le sien, ses mains sur ses seins.

 

Pages 255-256 Vies et Morts de Stanley Ketchel.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

pax 18/07/2021 21:21

L’amour ! Que de sottises a t’on écrit en ton nom ?
Amour, ne serait ce pas ce masque inventé par les humains
Pour justifier un acte qui, pour une fois, ne nous différencie
pas de la gente animale.
« Qui veut faire l'ange fait la bête" nous disait Pascal attirant
ainsi l’attention sur nos penchants contraires.
Albert Cohen dans « Belle su Seigneur » nous parle de
« babouinerie » et Michel Tournier dans « Vendredi ou les
limbes du Pacifiques » évoque « la souille » tout cela en relation
lointaine avec « l’acte de chair » craint par tant de religions qui
voyaient biens qu’il y avait par là une possibilité d’émancipation
des brebis. (Mais la, on risque de sombrer dans la zoophilie ce en
quoi le Taulier nous à, très généralement mis en garde)
Avec ce commentaire, la mouche du coche démontre, à l’évidence
la pertinence de son accroche : « L’amour ! Que de sottises a t’on
écrit en ton nom ? »
En voilà une autre et une belle.

So long’

pierre 19/07/2021 14:28

et l'autre salopard de Destouches et son amour c'est l'infini à la portée des caniches" Beurkkk

pierre 18/07/2021 09:56

!!!! plutôt que???, non.
désolé mais c'est le genre même de phrase qui chez moi hèle le sarcasme! . on est dans le marais, traversons!!

pierre 18/07/2021 10:07

tant qu'on aura pas l'avis de la dame, ça reste très masculin!!!!

JACQUES BERTHOMEAU 18/07/2021 10:02

c'est une traduction d'un roman américain retraçant la vie d'un boxeur au début du XXe, avoir la trique est vulgaire certes mais c'est ainsi nous ne sommes pas dans la bibliothèque rose de la comtesse de Ségur... Les ? sont inopinés...

pierre 18/07/2021 09:17

et Mae West qui lançait à son danseur de Slow: "vous fumezl a pipe ou vous êtes content de me voir" ce était pas roma,tique , peut être?

"il se sentait armé d’un gourdin" désolé, je me suis arrêtez là

JACQUES BERTHOMEAU 18/07/2021 09:33

Pauvre chou ????

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents