Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2021 7 04 /07 /juillet /2021 06:00

 

L’écrivain Jorge Semprun avec l’acteur Yves Montand à la Maison de la Radio à Paris en avril 1983. Louis Monier/©Louis Monier/Bridgeman images

La Guerre est finie de Alain Resnais (1966) - UniFrance

 

La meurtrissure de la rupture récente avec le parti communiste baigne le scénario d’une nostalgie qui assume la fidélité mais refuse la complicité. Semprún, à travers l’écriture, s’auto-analyse comme si l’écran était un divan.

 

Un trouble étrange provient de la superposition du visage de Montand à celui de Semprún. Montand est Diego, donc, Semprún. Dans une séquence, l’acteur un verre vide à la main s’écrie, un brin excédé : « L’Espagne est devenue la bonne conscience lyrique de toute la gauche : un mythe pour anciens combattants. En attendant, quatorze millions de touristes vont passer leurs vacances en Espagne. L’Espagne n’est plus le rêve de 36 mais la vérité de 65. Trente ans sont passés et les anciens combattants m’emmerdent. » Montand parle le Semprún

 

Ivo et Jorge, de Patrick Rotman | Éditions Grasset

 

Presque tout oppose Jorge Semprun, l’enfant de la grande bourgeoisie madrilène qui parle couramment trois langues, et Ivo Livi, dit Yves Montand, le fils d’immigré qui a quitté l’école à 12 ans. Lorsqu’ils se rencontrent, au début des années 60, nait une profonde amitié nourrie de leurs histoires respectives.

 

Ivo & Jorge, par Patrick Rotman, éditions Grasset – Lili au fil des pages

 

Deux vies riches en péripéties, pour Semprun faite d’engagement et d’héroïsme, pour Montand mélange de panache et du remords d’être passé entre les gouttes là où son ami avait payé si cher ses convictions. Deux vies romanesques, à coup sûr. Et c’est d’ailleurs ainsi qu’a choisi de les raconter Patrick Rotman, qui fut leur ami, dans un livre passionnant, « Ivo et Jorge », paru chez Grasset. Historien, auteur et réalisateur, notamment de plusieurs documentaires marquants sur la guerre, le communisme, le goulag, ainsi que d’un film avec Bertrand Tavernier sur les appelés de la guerre d’Algérie, Patrick Rotman livre ici un portrait intime de ces deux hommes que tout dans leurs origines et leur choix de vie séparait, et qui se sont trouvés et reconnus, ayant, chacun à leur façon, tenté de faire ce qu’il fallait pour demeurer en accord avec leur foi de jeunesse.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Ah bon, la guerre est finie ? Laquelle ? En tous les cas pas celle que le président Micron a déclaré à la Covid 19 ! Micron ? P'tit con plutôt, plus que jamais.
Répondre
P
y a même des fois il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de se taire. je sens que je vais fâcher Bigard....
P
Certes, certes, j'en suis conscient. Mais avec ce président à l'allure de premier communiant, c'est plus fort que moi d'autant que je dois dire qu'à plus de Soixante quinze balais, je n'ai jamais été autant horripilé par un politicien que celui là.
Chacun pense ce qu'il veut mais ce qu'il est en train de faire à la France et aux Français me donne la nausée.
Mais nous n'allons pas entamer une polémique qui n'a pas sa place sur cet espace de liberté. Je reconnais bien volontiers que ce commentaire aurait gagné, sans rien perdre de sa portée d'être rédigé avec quelque humour.
Il y a des jours ou il faudrait tourner sept fois ses doigts au dessus du clavier avant d'écrire.
votre remarque, me fait honte, non pas pour ce que j'ai écris mais pour le manque d' a propos et de constance de la mouche du coche qui se plait, plus souvent qu'à son tour à citer Chateaubriand :"Il faut être économe de son mépris, étant donné le grand nombre de nécessiteux."
Merci et bon dimanche quand même
J
Cher Pax
Je me plaisais à lire vos remarques, mais là, franchement, vous êtes dans l'"anti....." primaire à peine digne des réseaux dits sociaux.
Je suis déçu.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents