Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 08:00

 

Le 11 novembre, revenant de faire quelques courses, face au portail sécurisé de la cour de l’immeuble mon porte-cartes tombe de ma poche arrière lorsque j’en retire le bip pour ouvrir. J’en m’en aperçois dès que je suis arrivé au 9e, je redescends. Rien sur le trottoir. Je refais mon parcours en vain.

 

Procédure d’urgence : je bloque par téléphone mes deux cartes bleues, reste ma carte vitale. Je me rends sur le site de la CPAM mais pour déclarer la perte il faut passer par un compte que je n’ai jamais ouvert. Je décide donc d’utiliser le courrier que je dépose à la Poste le lendemain.

 

3 jours après j’ai 2 nouvelles cartes bleues.

 

6 jours après je reçois un coup de téléphone : mon porte-cartes a été déposé dans la boîte aux lettres d’une caisse d’épargne du 17e (en effet la main anonyme qui a trouvé mon porte-cartes a constaté que l’une des cartes bleues était émise par la Caisse d’Epargne il l’a déposé dans la boîte aux lettres de la Caisse d’Epargne proche de son domicile. Le gérant a cherché mon numéro de téléphone sur sa base de données et m’a appelé)

 

Bref, il ne me restait plus qu’à attendre ma nouvelle carte vitale. L’ancienne restait active.

 

Le 16 décembre je reçois un courrier de la CPAM Paris me demandant de remplir un formulaire sur lequel je dois apposer une photo. Ce que je fais illico en renvoyant le tout au centre d’impression des cartes. À partir de ce moment-là je sais que mon ancienne carte vitale est désactivée.

 

En conséquence j’en suis démuni ce qui m’empêche d’accéder à un éventuel test Covid 19.

 

J’attends donc.

 

Le 12 janvier je reçois ma nouvelle carte vitale par courrier, elle a été émise le 5 janvier.

 

2 mois tout ronds !

 

Je suis tout prêt à admettre que la conjonction Covid et fêtes de fin d’années puisse justifier un délai raisonnable. Dans mon cas précis, je souligne que les pertes de carte n’ont pas dû submerger la CPAM Paris, que le retard est surtout dû à l’incapacité que ce type d’organisme à gérer efficacement, à l’image des cartes bleues, une demande sommes toute banale.

 

Et qu’on ne vienne pas me chanter la ritournelle : manque de moyens, c’est un état d’esprit s’appuyant sur des procédures obsolètes.

 

Bonne nouvelle : sur la nouvelle carte je n'ai plus une tronche de bagnard comme sur l'ancienne.

Partager cet article
Repost0

commentaires

pierre 13/01/2021 09:55

à Vannes le directeur de la CPAM '(en place depuis au moins 18 ans) vient de faire construire un nouveau siège immense et somptueux dont l'architecte a obtenu le prix Staline il y a déjà quelque temps . Ce bâtiment est édifié dans une zone commerciale surchargée, ce qui crée des embouteillages énormes. Par contre il est totalement impossible d'obtenir un renseignement ou un rendez vous par internet ou par téléphone.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents