Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 08:00

 

ARIEGE : LE SABOTIER ICI 

 

 

Dans la chronique du jour sur les soudiers il est écrit qu’ils n’avaient les deux pieds dans le même sabot.

 

 

Ça m’a fait penser aux sabots de bois du pépé Louis et au sabotier qui les fabriquait.

 

 

13 décembre 2008

Le temps de l’Avent et l’arbre aux sabots

 

 

À la veille de Noël, sans tomber dans la nostalgie, je dois avouer qu’en ce temps de l’Avent (pour les mécréants du latin adventus, « venue, avènement s'ouvre le 4e dimanche précédant Noël) je pense à mes jeunes années d’enfant de chœur turbulent à l’église Saint Jacques le Majeur de la Mothe-Achard.

 

 

Notre sacristain, un petit bonhomme, aussi noueux qu’un sarment de vigne, exerçait la profession de sabotier ; profession en pleine déconfiture depuis que les paysans avaient adopté les chaussures, des brodequins ou des godillots (du nom d’Alexis Godillot fournisseur de l’armée).

 

 

La fonction de sacristain, elle aussi, se réduisait comme une peau de chagrin et notre homme, les jours de semaine, suppléait Gégène l’aveugle préposé à l’harmonium. Il jouait d’oreille et, comme il n’en avait plus, les offices du matin prenaient des airs de concerts de musique concrète.

 

 

Mon pépé Louis portait des sabots quand il s’occupait de ses bêtes. Il les garnissait d’un lit de paille douce et, été comme hiver, il y glissait ses pieds nus. Comme tous les enfants j’adorais lui emprunter ses sabots, bien trop grands, pour m’amuser. Mémé Marie s’inquiétait de mes chevilles mais moi j’adorais la tiédeur de ces mastodontes.

 

La suite ICI 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Et dire qu'on a brûlé dans la cuisinière les derniers "bois"...et que j'ai perdu la gouge. Les galoches j'en ai porté, et j'en ai encore. On les porte avec des feutres. Je regrette aussi le paroir. Il me servait pour faire des copeaux pour allumer le poêle dans ma chambre.
Répondre
P
https://www.ouest-france.fr/bretagne/auray-56400/en-images-les-secrets-du-dernier-sabotier-de-camors-pour-que-ses-sabots-vous-aillent-comme-un-gant-7105262
https://www.ouest-france.fr/bretagne/morbihan/le-sabotier-de-camors-devient-un-fournisseur-du-puy-du-fou-4168588
un bel exemple d'une fraternisation entre Morbihan et Vendée
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents