Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 08:00

 

Ma nouvelle enseigne à un petit son de Mélenchon, rassurez-vous je n’ai pas retourné mon veston pour me rallier au marcel du guide des gens ; il n’en reste pas moins vrai qu’à partir d’aujourd’hui, je suis, comme nous tous, au couvre-feu dont la jauge a été abaissée  de 1 heure, tous au poulailler  à 20 heures !

 

Les lieux de culture sont toujours inaccessibles, mes billets pour le 23 décembre tombent sous le coup de l’annulation des spectacles du 15 au 30 décembre 2020,  adieu donc Littoral de Wajdi Mouawad. Je ne vais pas râler mais je ne suis pas convaincu par les arguments du chef de gouvernement : les spectateurs, trop contents de pouvoir y aller sont enclin à respecter les fameux gestes barrières, bien plus que ceux qui se pressent dans les supermarchés.

 

Plus d’attestation de jour mais faudra montrer patte blanche aux poulets pour circuler après 20 heures ; je fais confiance aux parigots pour se fabriquer des motifs pour circuler.

 

Pas de couvre-feu à Noël, les pieux se rendront à la messe de minuit qui n’est pas à minuit mais entonneront Minuit Chrétien c’est l’heure solennelle, les mécréants gueuletonnerons, les enfants croiront au Père Noël ou au Petit Jésus, les cadeaux seront posés dans les petits souliers au pied du beau sapin roi des forêts, sauf chez les Verts, le champagne coulera à flots (toujours ça de moins à distiller), les huîtres, le foie gras, le dindon et la bûche au chocolat seront au rendez-vous mais seulement pour 6 adultes.

 

Horreur, malheur, le réveillon de la Saint-Sylvestre sera placé sous black-out, je soupçonne les autorités de vouloir ainsi s’éviter la teuf débridée sur les Champs Élysée, les autos cramées, tout le folklore habituel. Pour ma part, rien de changé sous le soleil de la nouvelle année, j’ai en horreur les cotillons et la fête programmée.

 

Pourquoi ?

 

Tout bêtement,  s’embrasser sous le gui pour se souhaiter une bonne année lors que celles-ci vont de mal en pis, très peu pour moi.

 

Si mon argument ne vous convainc pas reportez-vous à la Saint-Sylvestre 2020 et rappelez-vous vos vœux « Bonne année, bonne santé » et la Covid tout au long de l’année.

 

Mais que ça ne vous empêche pas de lever le coude pour vous envoyer dans le gosier des rasades de vin qui puent. Comme disait le pépé Louis qui avait passé sa jeunesse dans les tranchées : « Encore un que les boches n’auront pas ! »

 

Désolé, ça m’a échappé, c’est du second degré en hommage à Peter Altmaier ministre de l'Économie de l’indéboulonnable Angela.

 

Cette fois, la France a tout fait correctement

 

Ce jeudi, le ministre de l'Économie Peter Altmaier a donc salué la décision française de reconfiner sa population de manière stricte, dans une interview croisée accordée aux Échos avec son homologue français Bruno Le Maire. « Cette fois, la France a tout fait correctement et a obtenu des succès impressionnants, alors qu'en Allemagne, l'élan de la deuxième vague n'a malheureusement pas encore été brisé », estime le ministre, appelant la chancelière à « prendre des mesures supplémentaires » pour juguler la progression de la pandémie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

pax 15/12/2020 08:47

Chronique un peu fourre tout qui permet les commentaires tout azimut.
Je n’ai pas attendu d’être « grand » pour me foutre de la gueule des biens pensants.
Gamin je ponctuais régulièrement la sortie de la messe de minuit d’un « et maintenant allons nous empiffrer religieusement. »
Quand à la « Bonne Année » cette simagrée m’horripile * Une année, dans la semaine du premier janvier j’avais afficher, dans mon entrée, la page nécrologique du 4 ou 5 des Dernières Nouvelles d’Alsace ( le canard local). Elle était parcourue de rubans verticaux au feutre translucide et j’avais entouré chaque annonce mortuaire de ce début d’année d’un rond avec un petit flot, accroché comme une boule de noël à ces rubans.
On fête l'année nouvelle qu'on espère meilleure que celle que l'on vient d'enterrer. Mais cette comédie à peine finie, revient la rengaine du « c'était mieux avant » !
Quand à Peter Altmaier c’est moins un compliment adressé aux Français qu’une façon de faire honte à ces concitoyens si fiers et convaincus d’être les meilleurs. Rien de pire que leur arrogance dissimulant mal un réel mépris des autres nations.
Lors du « miracle économique allemand »on les voyait déambuler à Strasbourg en habit du dimanche, hautains, au point de laisser la monnaie qu’on leur rendait pour faire l’appoint de leur achat.
Ce n’est pas pour rien que ce sont les grands voyageurs de l’Europe. Ils ont, après guerre, découvert la Yougoslavie, l’Espagne etc, etc.
Les Allemands s’emmerdent chez eux !
Ils ont une définition éloquente du bonheur, être « comme dieu en France !)
Par cheu nous il existe une petite histoire réservée aux Alsaciens qui lors de leur arrivée au ciel, ceux qui ont droit à un passage au purgatoire ont le choix entre purgatoire allemand et purgatoire français.
- Ah bon ? C'est quoi le purgatoire français ?
- Le matin boire un grand bol de merde, à midi boire un grand bol de merde et le soir un grand coup de louche sur le crâne.
- Et le purgatoire allemand ?
- Le matin boire un grand bol de merde, à midi boire un grand bol de merde et le soir un grand coup de louche sur le crâne.
- Mais il n'y a pas de différence !
- Je sais, je sais, mais à votre place je choisirais le purgatoire français. Un jour il n'y a pas de bol, un jour il n'y a pas de merde ou un autre jour il n'y a pas de louche.

So long’

* Même si cela ne m'empêche pas d'envoyer fidèlement depuis 50 ans entre 40 et 60 cartes de vœux réalisées par bibi , ce qui m'amuse quand je reçois des vœux « fesse de bouquée » par ce que je figure sur une liste de destinataires.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents