Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 08:00

Coeur-9054.JPG

Un Manchois est un habitant du département de la Manche bien que autrefois on les nommait Manchots (Manchots ou Manchois ?  ICI )

Entre Saint-James et moi c’est une vieille histoire d’amour.

23 octobre 2012

Le Taulier bien avant Montebourg s’exhibait en marinière Made in France même que c’était une Saint-James 

 

Bien sûr le Taulier n’a pas une belle gueule d’amour comme Montebourg, il n’est qu’un vieux cheval de labour blanchi sous le harnois (vieux mot : ensemble des défenses qui protègent le corps d'un guerrier). Mais il n’a pas attendu le héraut du fabriqué en France pour se chausser (mes Heschung made in Alsace) et se vêtir français dès qu’il le pouvait. Sa marinière à lui, donc à moi, c’est une Saint-James qui, comme son nom ne l’indique pas, est une entreprise française. Elle n'a pas poussé jusqu'à s'appeler Saint-Jacques pour faire plaisir au taulier mais, même si les Français ne sont pas très doués en anglais, le rapport est évident ce qui n'est pas le cas pour le bel Arnaud qui n'est pas Breton.

La suite ICI

 

Pour une fois ce dimanche 13 décembre, à 21 h 05 regardez-donc Capital sur M6 consacrée  à la vague tricolore bleu blanc rouge qui devrait doper les ventes de Noël.

 

L’émission intitulée « Bons plans et made in France : comment sauver Noël à tout prix ? » s’appuie sur un récent sondage selon lequel 55 % des Français comptent acheter du fait en France pour les fêtes.

 

 

La parole sera donnée à Luc Lesénécal, patron manchois des Tricots Saint James. Cette maison centenaire fabrique d’authentiques marinières, les fameux pulls de marins en pure laine vierge. 300 salariés, un vrai savoir-faire et un patron, fervent acteur du made in France. En s’associant avec des marques jeunes et branchées et de jeunes stylistes, Luc Lesénécal a dépoussiéré l’image vieillotte des pulls Saint James, rajeuni sa clientèle et augmenté les ventes de 40 %.

Cher Monsieur,

 

 

Veuillez, tout d’abord, m’excuser de réagir quelque peu tardivement, après l’envoi de l’article posté sur votre blog le 23 octobre, dont j’ai eu connaissance par vous directement et même par l’Argus de la Presse. C’est dire si le contenu de votre blog connaît une certaine audience...

 

 

Cette frénésie médiatique, ayant suivi la parution du Parisien Magazine avec, en couverture, notre Ministre du Redressement Productif en marinière, s’est déclenchée alors même que je m’envolais vers l’Asie, pour rencontrer nos Partenaires dans cette zone, assurant la promotion des vêtements SAINT-JAMES, notamment les marinières « Made in France ».

 

 

A mon retour, j’ai pris la mesure de l’ampleur du phénomène et de cette promotion quelque peu déloyale, de la part d'un Ministre, pour la marinière de notre Collègue finistérien, et du Journaliste du Parisien lui-même alors que, dans son article, il précisait pourtant bien « Même absence d’étiquetage (d’origine) chez LACOSTE, ARMOR LUX ou le spécialiste du sous-vêtement EMINENCE ».

 

 

Par votre article sur votre blog, vous avez pris avec humour le contre-pied en parlant beaucoup de notre Société et je voulais vous en exprimer toute ma gratitude. Je vous suis reconnaissant d’avoir dit tout le bien que vous pensez d’elle.

 

 

Tous mes compliments, également, pour votre photo. Je n’ai pas manqué de remarquer la couleur de votre bracelet en parfaite harmonie avec la rayure de votre tee-shirt SAINT-JAMES.

 

 

A l’approche de l’hiver, merci de me donner votre taille (S, M, L, XL ou XXL) ; je me ferai un plaisir, au nom de notre Entreprise, de vous offrir un modèle SAINT-JAMES pure laine, au savoir-faire également reconnu de notre Maison.

 

 

Vous remerciant de votre aimable attention, je vous prie d’agréer, cher Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

 

 

Le Président,

 

Yannick DUVAL

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 13/12/2020 08:31

Le catalogue Saint James ne présente pas que l'emblématique marinière. Pour homme et femmes on trouve toujours un truc chic . Saint James sait vous habiller pour l'hiver (les autres saisons ne sont pas en reste.
Et pour éviter d'envenimer la concurrence entre normands et bretons évoquons aussi la maison Leminor à Pont-L'Abbé en plein pays Bigouden au sud de Quimper. Maison moins connue mais toujours aussi chic.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents