Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 06:00

 

Clint Eastwood et José Calvo dans "Pour une poignée de dollars" (1964) réalisé par Sergio Leone.© DR

Dans le cadre de mon incessant labeur d’édification des « larges masses », chères aux frelons de la Gauche Prolétarienne post-68, qui consomment des westerns américains comme des spaghetti, en ignorant tout de l’art de la pasta et de celui de Sergio Leone, ce matin je pousse la porte des saloons du Far West pour éclairer leurs faibles lanternes à propos de la buvaison de shot de whisky.

 

Dans ces lieux de perdition peuplés de cow-boys empestant, tels les vins nu, le crottin de cheval collé à leurs à leurs éperons, de chasseurs de primes, de cinglés de la gâchette, de femmes de mauvaise vie, de tricheurs, de chercheurs d’or, de bandits aux portraits affichés sur la façade du sheriff, d’aventuriers sans foi ni loi, de prêcheurs illuminés tentant  de ramener ce petit monde dans le droit chemin, deux seules boissons peuvent être commandées sans nuire à votre respectabilité sont la bière et le whisky.

 

« Et, franchement, la bière est pour le moins douteuse. »

 

« Alors vous demandez deux whiskys, un pour vous et un autre pour votre voisin. C’est la règle. »

 

« Peu importe que vous ne l’ayez jamais rencontré auparavant. Vous devez toujours offrir un verre lors de votre première commande. Vous vous y retrouverez plus tard, lorsque ce sera votre tour du prochain venu. Mais rien n’est plus mal vu que de ne pas payer un verre à son voisin, à part de ne pas l’accepter, ce qui peut vous vous valoir une bonne rossée, voire pire. »

 

Ensuite, et là pour une fois Hollywood ne raconte pas des cracs : « Lorsque le héros taciturne entre dans un saloon, il ne demande jamais le prix du verre de whisky. Il de contente de jeter quelques pièces sur le bar, et on lui rend presque jamais la monnaie. »

 

Pourquoi ?

 

Parce qu’il existe « 2 genres de saloons : le saloon à 1 bit et le saloon à 2 bits. »

 

« Le saloon à 2 bits. Est un établissement de standing avec un spectacle de variétés, un lustre et peut-être un authentique étage. Toutes les boissons s’y règlent avec deux pièces. »

 

1 cent 1851 américaine - Numicanada.com

 

« Dans un saloon à 1 bit, toutes les boissons (bière et whisky) coûtent une pièce idem pour le cigare. »

 

 

« Un bit valait un huitième de dollar, soit 12,5 cents. C’est étrange si l’on considère que le demi-cent n’existait pas. Pendant longtemps, dans les États du Sud, le dollar espagnol fut monnaie courante. Il pouvait être divisé en huit, ce qui explique pourquoi les perroquets de films de pirates n’arrêtent pas de parler de pièces de huit. Pour une raison mystérieuse, ce principe s’est transmis au dollar américain, avec la curieuse conséquence qu’il n’y avait pas moyen d’avoir le compte juste pour boire un unique verre.

 

 

À la place, si vous commandiez seulement un verre dans un saloon à un bit, vous donniez une pièce d’un quart de dollar et l’on vous rendait 10 cents. Cela signifie que vous aviez dépensé 15 cents (un « long bit »). C’est remarquablement idiot, encore plus que les fausses façades, mais c’était ainsi que les choses fonctionnaient. »

 

Dude in the Burdett saloon | Dustedoff

 

Versez-vous un verre… mais ne remplissez pas votre verre à ras bord pour autant. Ce serait interprété comme de l’avidité et de la goinfrerie, et le barman vous demanderait alors si vous compte vous baigner dedans…Portez votre verre… à vos lèvre et buvez-le cul-sec. Cela vous vaudra l’approbation et le respect de l’assistance. »

 

Qui trouve-t-on dans le saloon ?

 

« Habituellement, des hommes blancs. Un Noir, éventuellement. Pas d’Améridiens, auxquels l’entrée est légalement interdite. Mais ceux qui ne sont pas vraiment, mais vraiment pas bienvenus, ce sont les Chinois. C’est un fair aussi bizarre qu’inexplicable. L’Ouest sauvage était plein d’immigrés chinois venus travailler à la construction des chemins de fer, et tout le monde les haïssait. De toute évidence, il n’y avait aucune raison à cela, mais ils étaient que plus détestés. »

 

Définition du mot Bit 

 

Le terme bit est une contraction des mots binary digit (que l'on peut traduire par chiffre binaire en français). Il désigne l'unité la plus simple utilisée dans un système de numération. Cette unité, directement associée au système binaire, ne peut prendre que deux valeurs : 0 et 1.

 

En informatique, le bit définit de façon plus précise une quantité minimale d'information pouvant être transmise par un message. On emploie alors le bit comme unité de mesure de base de l'information. Il est important de ne pas confondre le bit (avec un b minuscule pour abréviation) avec le byte (avec un B majuscule pour abréviation ICI 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
" A l'ouest rien de nouveau " semblait nous dire Erich Maria Remarque.
Pas si sur semble nous dire le Taulier avec ses chroniques documentées
C'est le moment de signaler l'existence d'un très grand metteurs en scène de western : Budd Boeticher. Une vie à la Samuel Fuller, toute cabossée. Grand Amateur de corrida et pas seulement comme afficionados. Il fut gravement blessé et le Grand Film sur le sujet qu’il eut du mal a réaliser failli le ruiner.
Il est à la hauteur des John Fort, Antony Mann, Raoul Walsh et beaucoup d’autres apparemment plus connus.
Ces films repassent quelques fois à la télévision. Saisissez votre chance de voir des films dans la pure tradition d’un genre *qui se perd mais qui n’a rien à envier aux actuels « blockbusters »
Budd est l’auteur de cette observation qui résume sa vie et son état d’esprit : « Celui qui se lève le matin sans avoir un gros problème à régler est sur de perdre sa journée ! »

* La passion du western de la mouche du coche vient de l’école buissonnière que ce mauvais drôle faisait en allant dés la séance de 10 h, au « Cinéac », salle spécialisée pour ce genre de film.
Répondre

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents