Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 06:00

La gare de Bologne en Italie, dévastée par un attentat terroriste opéré par l’extrême droite, le 2 août 2020.

« Bologne n'oublie pas ».

 

Quarante ans après, la ville italienne a commémoré ce dimanche l'attentat de la gare de Bologne, qui avait fait 85 morts et 200 blessés le 2 août 1980.

 

Toute la classe politique italienne, dont le président Sergio Matarella, les familles de victimes, et beaucoup d'anonymes se sont rassemblés autour d'une cérémonie humble et solennelle.

 

L'attentat de la gare de Bologne, fait noir de la fin des "Années de plomb" en Italie, est le pire acte terroriste de l'après-guerre en Italie.

 

Bologne, le 2 août 1980, une partie de la gare centrale  est soufflée par une explosion. Bilan : 85 morts. C’est l’attentat le plus meurtrier des années de plomb.

 

ROME (AFP) 02.08.2020 ICI 

 

L'Italie a marqué dimanche le 40e anniversaire de l'attentat de Bologne (nord-est), qui avait fait 85 morts, en réclamant « vérité et justice » sur cet événement dont les commanditaires restent inconnus, selon de nombreux Italiens.

 

Le 2 août 1980, une bombe explosait dans la salle d'attente de la gare de Bologne, faisant 85 morts et plus de 200 blessés, soit l'attentat le plus sanglant des années de plomb en Italie.

 

« Nous avons besoin de vérité. Sans vérité le pays n'a pas d'avenir. Chercher la vérité signifie chercher la justice », a déclaré sur place Elisabetta Casellati, présidente du Sénat.

 

« Nous sommes aux côtés des familles, de ceux qui croient en l'Etat, des magistrats œuvrant à détruire le voile qui nous sépare de la vérité », a écrit sur Twitter le chef du gouvernement Giuseppe Conte.

 

Deux personnes appartenant au groupe d'extrême droite italien NAR (Noyaux armés révolutionnaires) ont été condamnées à la réclusion à perpétuité pour cet attentat, et une troisième, mineure à l'époque des faits, à 30 ans de réclusion.

 

Plusieurs autres, dont des membres des services de renseignement militaire italien, ont été condamnés en revanche à des peines plus légères, de sept à 10 ans de prison, pour entrave à la justice.

 

Les familles des victimes et de nombreux Italiens pensent que les trois terroristes d'extrême-droite condamnés pour ce carnage ne sont que des exécutants et que les vrais commanditaires restent inconnus et impunis.

 

Selon Paolo Bolognesi, président de l'association des victimes de l'attentat de Bologne, les derniers résultat de l'enquête « confirment que ce vil attentat fut une bombe +noire+, pensée par les responsables de la P2, exécutée par la main-d’œuvre fasciste des NAR et protégée par les hommes de la P2 appartenant aux services secrets ».

 

« L'objectif était de frapper Bologne la rouge », a-t-il assuré, cité par l'agence Ansa.

 

La loge maçonnique P2 (Propaganda Due) était présidée par le tristement célèbre Licio Gelli, décédé en décembre 2015 à l'âge de 96 ans.

 

La liste des membres de la P2 comprenait 962 noms appartenant à la politique, à la magistrature, aux milieux financiers ou militaires.

 

La loge P2 et le nom de Gelli apparaîtront peu ou prou dans tous les scandales des 30 dernières années: du krach de la banque Banco Ambrosiano, dont le président Roberto Calvi fut retrouvé pendu sous un pont de Londres en 1982, à l'existence d'une structure paramilitaire secrète anticommuniste, Gladio.

 

Attentat de Bologne en 1980: l'Italie attend encore la vérité ...

 

24 septembre 2017

Le 2 Août 1980 dans la salle d’attente des 2e classe de la gare de Bologne l’un des attentats les plus sanglants du XXème siècle : 85 morts et 207 blessés.

 

Nous avons la mémoire courte, l’attaque de la gare de Bologne faisait suite à une série d’événements visant à la déstabilisation du pouvoir de la démocratie italienne, stratégie de la tension (attentat de la Piazza Fontana en 1969, enlèvement et assassinat du Président du Conseil Aldo Moro en 1978) mais le massacre de Bologne est le point d’orgue de l’horreur car des civils innocents payèrent de leur vie pour des desseins politiques.

 

En ce 2 Août 1980, le ciel est au beau fixe, une atmosphère de vacances flotte à la gare de Bologne, plaque tournante du trafic ferroviaire pour les villégiatures sur la Riviera Adriatique. En effet, les vacances débutent dans la péninsule Italienne. Dans ce climat d’insouciance, personne ne se doute qu’un drame terrible va se dérouler. Dans la salle d’attente des 2e classe, une valise contenant un engin explosif composé de TNT, de T4 et de Compound B est placé sous une banquette sans que personne ne s’en aperçoive.

 

À 10h25, une violente déflagration secoue le bâtiment et détruit pratiquement tout l’édifice, le toit s’est effondré, et le train Ancona-Chiasso-Bâle qui attendait à quai est soufflé et partiellement détruit à cause de l’onde de choc.

 

En un instant, tout bascule dans le sordide, les survivants et les blessés plus ou moins graves, victimes d’éclats de verre et autres s’extraient tant bien que mal des décombres fumantes, la panique s’installe et un silence de plomb recouvre la station de Bologne.

 

La suite ICI 

 

La chapelle ardente mise en place peu de temps après l'attentat. - UPI / AFP

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 09/08/2020 08:32

Les Années de plomb est le titre d’un film dramatique allemand réalisé par Margarethe von Trotta, sorti en 1981. C’est une citation du poète Hölderlin qui évoque la couleur grise d'un ciel couvert.
L’image est belle mais adoucie ce que fut réellement, en Europe et dans le monde la violence de cette période là, qui vit s’affronter extrême droite et extrême gauche. Sans oublier la Cia et la Maffia, La Démocratie Chrétienne et le Parti Communiste.
Cette période carrément glauque fait des films du « Parrain » de beaux contes de fées pour les enfants.
Les morts ne se comptent plus. Que se soit par assassinats ou attentats. L’état de droit est piétiné tant la « démocratie » se sent menacée. C’est un jeu de massacre avec surenchère de part et d’autre. On commence par une bataille d’oreillers et il n’est plus temps de crier maman que l’appartement est en feu, l’immeuble en flamme et que les pompiers, dépassés par les événements, ne savent plus ou donner de la tête.
Aujourd’hui l’Italie dont les gouvernements politiciens sont la risée de l’Europe bien pensante est classée par elle parmi les pays dépensiers avec la France, l’Espagne, la Grèce et le Portugal.
Ce qu’on ne dit pas c’est, par exemple, que l’Italie, présente, tous les ans un budget, hors dette structurelle, en équilibre. Il est bon de rappeler que cette dette structurelle est un héritage de la Démocratie Chrétienne à laquelle tout était permis, soutenue par la Cia et la Maffia pour faire barrage au tout puissant Parti Communiste qui a représenté jusqu’à 34 % des voix.
Précisons encore que, son premier secrétaire Enrico Berlinguer, s’est vu refusé par tous, Vatican, Urss, Usa le « Compromis Historique » qu’il avait élaboré avec Aldo Moro, un des leaders de la DC en vue de faire accéder le PCI au pouvoir !

Est ce ainsi que les hommes vivent ? nous chante Aragon.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents