Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 06:00

Arrêtez de faire l'autruche avec vos chiffres ! | LMK Training

Comparaison ne serait pas raison mais, tel Aimable Castanier (à un i près il serait ministre de l’Intérieur) le nouveau boulanger de Sainte-Cécile, le nouveau boulanger qui refuse de faire le pain, sa femme, Aurélie, venant de s’enfuir avec un berger rencontré le matin même, mais me glisser dans le rôle de Raimu me va bien : je n’ai plus guère envie de chroniquer sur le vin.

 

 

Pour le choix de l'interprète d’Aurélie, Pagnol hésite longuement. Pendant un moment, il pense engager l'actrice américaine Joan Crawford, dont l'agent est contacté ; mais comme elle ne parle pas le français, Pagnol réduit au minimum les répliques du personnage d'Aurélie. Raimu suggère alors le nom d'une comédienne qui a été sa partenaire sur scène et qu'il a remarqué dans Prison sans barreaux, Ginette Leclerc ; celle-ci accepte, elle est devenue une vedette grâce à ce rôle.

 

 

On oublie toujours dans le générique Pomponnette, la chatte qui pourtant fait l’objet de ce fameux monologue :

 

 

 

«AH ! Te voilà, toi ? Regarde, la voilà la Pomponnette... Garce, salope, ordure, c´est maintenant que tu reviens ? Et le pauvre Pompon, dis, qui s´est fait un mauvais sang d´encre pendant ces trois jours ! Il tournait, il virait, il cherchait dans tous les coins... »

 

La Pomponnette légendaire du film ne s´est jamais laissé photographier et n´a pas laissé la moindre trace de son passage sur le tournage.

 

 

Pomponnette est née d´une idée de Marcel Pagnol qui adorait les chats et a toujours aimé en être entouré. En 1938, adaptant une nouvelle de Jean Giono, le cinéaste, à la fois scénariste et réalisateur, inventait ce personnage du chat dans son onzième film, « la Femme du boulanger » qui est resté cinq années à l´affiche d´un cinéma de New York et a valu à Raimu le titre du « plus grand acteur du monde », dixit Orson Welles lui-même.

 

Steven Spielberg : « Un jour j’ai vu La Femme du boulanger projeté en VO à New York. Cela a été un choc. Ce film a la puissance d’un film de Capra, de John Ford et de Truffaut réunis. Pagnol devait être un homme exceptionnel. »

 

 

« Cocu ? C’est un mot rigolo ! C’est un mot pour les riches. Moi, si ça m’arrivait, je serais pas cocu, je serais malheureux. »

 

Longue digression pour vous avouer, qu’en effet, je suis un peu malheureux d’avoir perdu le goût de chroniquer sur le vin…

 

Vin & Cie,  en bonne compagnie et en toute liberté ...

 

Pourquoi ce lent désamour, cet effritement du désir, ce manque d’envie ?

 

Rassurez-vous, ce désintérêt n’a rien à voir avec le vin lui-même, je n’ai jamais pris autant de plaisir à boire du vin depuis que je suis tombé la tête la première dans le vin nu qui pue.

 

Déçu par le monde du vin alors ?

 

Même pas, rien ne me fatigue plus que d’entendre que j’avais raison avant tout le monde, 20 ans déjà !

 

« L'avenir ne sera pas ce qui va arriver, mais ce que nous allons faire. » Henri Bergson

 

Nous n’avons rien fait, plus précisément, ils n’ont rien fait car ma petite personne n’a jamais été décideur dans les choix stratégiques de ce secteur qui s’enorgueilli d’être un poids lourd de notre commerce extérieur par ailleurs bien malade.

 

Bien évidemment, tous les grands chefs du secteur parent leurs poitrines de médailles, tels des généraux d’opérette, pour des batailles gagnées alors qu’ils ne comptent que pour du beurre dans la balance du commerce extérieur !

 

Quand j’entends braire le président des vignerons indépendants (VIF) sur la rétraction des exportations due au grand méchant Trump, à la Chine des capitalistes rouges, je n’ai pas, étant pacifique, envie de sortir mon révolver, mais ma calculette. En effet, qui fait le beau chiffre en valeur des exports ? Pas ses adhérents qui rament pour écouler leurs vins sur un marché domestique structurellement en déclin.

 

Ce sont les riches qui font les bons chiffres à l'export !

 

La crise sanitaire a mis en lumière cette dépendance.

 

Bordeaux croule sous les excédents !

 

Le modèle champenois, dopé au kilo de raisins, montre ses limites. « On ne parle plus ici de casse économique, mais de casse humaine » : le champagne confronté à une crise historique » ICI 

 

Les rayons vins de la GD vont petit à petit se rétracter face à la lente érosion de la génération pousse-caddie qui, comme moi peut-être, devient pousse-déambulateur.

 

Alors distillation avec le pognon des contribuables !

 

Fusil à un coup, refus de regarder la réalité en face : arrachage ?

 

Lorsque je consulte la liste des participants aux réunions du Ministre de l’Agriculture, les présidents des organisations dites représentatives, me revient la réflexion que j’osais balancer lorsque l’on chauffait un peu trop les oreilles : « Avez-vous un jour acheté et consommé une cuvée de ces messieurs ? »

 

Stupeur et tremblements dans les rangs, jamais je n’ai vu les noms des grands fourgueurs de vin, ces négociants qui alimentent la GD et l’export des gros volumes (JP Chenet) : Pierre Castel, Joseph Helfrich, Jean-Claude Boisset

 

Ce qui me frappe c’est que 20 ans après ce sont toujours les mêmes loosers avec la palme au président du comité vin de FranceAgrimer le dénommé Despey pur produit de la filière CNJA-FNSEA-Chambre d’Agriculture…

 

Vous pouvez donc comprendre que, moi le retraité, je ne vais pas me cailler le lait à chroniquer sur des sujets rances.

 

Comme je n’ai jamais été un dégustateur-notateur ou un adepte des accords mets-vins, c’est la disette pour le petit chroniqueur que je suis.

 

Changer l’enseigne ?

 

Après réflexion c’est NON !

 

Dans les rues de Paris, à vélo, lorsque je croise des gros camions poubelles, sur leur flanc je vois inscrit SUEZ, on est bien loin du canal…

 

VOLVO FE Camion Poubelle 3 Essieux "SUEZ ENVIRONEMENT" par TEKNO ...

 

Afin de ne pas chagriner la corporation des dégustateurs-notateurs, par pure charité chrétienne, je ne vous livrerai pas mon diagnostic sur leur avenir, sauf à dire qu’il est bien sombre.

 

L’argent, dont l’essentiel vient des CVO, va devoir aller à d’autres poches que celles des celles et ceux qui y butinaient sans pour autant produire du miel…

 

Faire joujou sur les réseaux sociaux c’est de la vapeur d’eau sans grand effet !

 

Le développement de la vente en ligne ne créé pas de consommateurs, simple transfert de commodité qui se heurte, et se heurtera toujours à la difficile logistique du dernier km et au coût lié au poids des bouteilles.

 

L’AOC pour tous, ou presque, c’est l’équivalent du bac pour tous ou presque !

 

Même approche mêmes effets !

 

L’approche dominante du grand virage nécessaire vers une agriculture, une viticulture, plus porteuse de valeur oppose les tenants du ne changez rien nous avons vocation à nourrir le monde avec notre approche productive légèrement tempérée, et ceux partisans d’une forme de retour en arrière, un monde mort depuis longtemps, est le gage le plus sûr d’un immobilisme mortifère.

 

5 actions contre la politique de l'autruche – Info-Attitude

 

Faire l’autruche permet d’ignorer la réalité sans pour autant la changer !

 

La réflexion collective est aux abonnés absents, aussi bien chez les penseurs du Ministère que chez les technocrates des OP…

 

Marc Medeville nouveau président du Syndicat des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur ICI 

 

Chers Collègues,

 

Comme échangé lors des diverses réunions tenues cet hiver sur le terrain et lors des deux dernières Assemblées Générales de votre Syndicat, les administrateurs ont décidé, à une très large majorité, les dispositions suivantes pour faire face aux difficultés commerciales actuelles que nous connaissons.

 

 

Ces dispositions viennent en complément du plan de relance marketing, initié en synergie avec le CIVB, et du dispositif de distillation. C’est dans ce cadre-là que le Syndicat a acté une baisse des rendements et la mise en œuvre d’une réserve interprofessionnelle.

 

L’INAO a accepté, à titre expérimental, la demande de votre ODG de déclarer sur la récolte du VCI ou du VSI dans une même AOC selon le choix de chaque viticulteur. Cette décision ne sera plus collective mais individuelle.

 

En effet, au regard des niveaux de stock des AOC Bordeaux rouge et Bordeaux Supérieur rouge, il a été décidé de mettre en place une réserve interprofessionnelle (sous réserve de sa validation par l’Assemblée Générale du CIVB).

 

Elle portera sur une partie des volumes revendiqués afin de ne pas augmenter les disponibilités, et de favoriser un retour à l’équilibre du ratio de stockage. Sont concernés par la réserve les volumes revendiqués au-delà des 90% du rendement autorisé. Exemple : pour l’AOC Bordeaux rouge, rendement autorisé de 50hl/ha, 5hl mis en réserve et 45 hl de volume commercialisable.

 

Les viticulteurs souhaitant être exemptés de ce système devront déclarer au moins 10% de leurs surfaces de vigne (rouge) en VSIG ou en IGP. Nous vous rappelons que les parcelles destinées à la production de VSIG ou IGP, si elles ne respectent pas les règles du cahier des charges, doivent faire l’objet d’une renonciation à produire AVANT LE 31 JUILLET (formulaire à adresser à votre ODG).

 

 

Pour mémoire, nous produisons aujourd’hui 5 millions d’hl de vin à Bordeaux et nous en commercialisons 3,7.

 

Cordialement,

 

Marc Médeville

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean Héritier 30/06/2020 19:30

3 remarques
surpris par la référence à la femme du boulanger pour expliquer le désamour par rapport au vin!!
surpris par la dureté des propos relatifs au président des VIF!
pas surpris par la situation Bordelaise. Quand on compare les 2 départements Aude et Gironde on a l'impression de vivre un phénomène de vases communicants (au niveau des chiffres)
Superficies des vignobles dans les années 1980 moins de 100000ha pour la Gironde et plus de 100000ha pour l'Aude en 2020 ....c'est l'inverse ... no comment

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents