Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 06:00

 

Le caoutchouc de pissenlit refait surface

Pendant le confinement lorsque je sortais faire mes courses à la supérette je n’ai jamais croisé âme qui vive dans mon immeuble, ni dans l’ascenseur, ni dans la cour, mais comme il faisait très beau nos parterres de fleurs, des roses, explosaient de couleurs. Un soir, descendant ma poubelle, je me suis dit je vais faire mon Pax (voir chronique), je suis remonté, pris mon sécateur et cueilli quelques roses. Après tout, étant co-propriétaire, je prélevais ma dîme de confiné.

 

L’image contient peut-être : ciel, plante et plein air

 

Dès que le black-out fut levé, j’ai ajouté à  ma razzia de livre un petit ouvrage : Miscellanées des fleurs d’Anne-France Dautheville, chez Buchet-Chastel.

 

Miscellanées des fleurs - Tout sur les fleurs et... de Anne-France ...

 

Comme au bas de chez moi, entre les arbres de la contre-allée, les pissenlits prospèrent, en effet le pissenlit pousse à peu près partout : dans les champs cultivés, les champs en friche, sur le bord des routes, aux abords des maisons. C’est la terreur des jardiniers traditionnels qui le considère comme une mauvaise herbe. J’ai feuilleté mon petit bouquin et je suis tombé sur une étrange rubrique : Le joyeux jaune du pneu.

 

Je me suis dit, ça doit être la nouvelle mode des chefs de cuisine et le guide du pneu en profite pour  se refaire une beauté (le pissenlit est aussi très apprécié pour ses vertus médicinales, la racine est utilisée comme dépuratif «Le pissenlit essore l’éponge hépatique et rince le filtre rénal» Henry Leclerc. « Précis de phytothérapie : essais de thérapeutique par les plantes françaises », 1954

 

À propos de racine, vous connaissez tous l’expression :

 

 

« Il pense à tous les types qui essaieront de vous faire la cour pendant qu'il cassera les cailloux.

- Ou qu'il mangera des pissenlits par la racine, dit Pinette »

Jean-Paul Sartre - La mort dans l'âme

 

Les lapins sont particulièrement friands de pissenlits, mémé Marie allait, sur le chemin de la Garandelière, couper des feuilles dans les fossés pour nourrir ses gros lapins aux yeux rouges.

 

La Salade de pissenlit est appréciée par ceux qui aiment l’amer. À la sortie de l'hiver, les rosettes des jeunes pissenlits sont tendres.

 

Pissenlit (Taraxacum officinale)

 

7 novembre 2009

Fatiguez votre salade de pissenlit avec du vinaigre de Banyuls pour votre omelette de saison ICI 

 

Mais j’avais tout faux, c’était encore un coup de nos chers voisins allemands qui font des grosses autos qu’adorent les bourgeois gaulois.

 

Un peu de patience, le pissenlit s'appelle aussi en français « dent-de-lion », terme dont on retrouve la traduction littérale dans le mot allemand Löwenzahn et qui, en anglais, a donné le mot dandelion.

 

Pisse en lit, eh, oui, c’est le CNRTL qui le dit « Composé de pisse (forme du verbe pisser*), de la préposition en* et de lit*. Cette plante est ainsi nommée en raison de ses propriétés diurétiques.

 

Le Figaro titre lui : Le pissenlit, la fleur qui détrempe les lits.

 

« Il est la petite fleur dans la prairie. Celui qui dore de têtes jaunes nos prés verts et que «les petits de l'hirondelle mangent» chez un autre Prévert. Le pissenlit. Voilà le bonhomme rayonnant de nos contrées qui fait également l'éclat des fioles de phytothérapie dans nos pharmacies. La plante herbacée est en effet très utile pour ses propriétés diurétiques. Une vertu qui n'est pas d'ailleurs sans avoir influencé son nom... »

 

Le pissenlit est une plante vivace et non une annuelle comme certains le pensent. La partie aérienne de la plante reste ou disparaît selon les températures en hiver, et l'énergie de la plante repart vers les racines. Lorsque la partie aérienne meurt, la plante donne naissance à une nouvelle rosette de feuilles à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

 

Le pissenlit est très variable en taille, en fonction de l'environnement dans lequel il pousse. Au plus le sol sera riche, au plus sa masse aérienne sera importante. La forme des feuilles varie grandement elle aussi, et est plus ou moins découpée et dentée.

 

Très répandu en Europe, le pissenlit est souvent considéré comme une mauvaise herbe car il envahit rapidement les jardins, les espaces verts et les champs. En effet, grâce à la formation d’aigrettes à la suite de la floraison, cette plante a la particularité de disperser facilement ses graines.

 

Le pissenlit (Taraxacum officinale)

 

«Je sème à tout vent».

 

 

Je reviens à mon joyeux jaune du pneu.

 

Le pissenlit a fleuri. La pelouse, soudain, s’est constellée de taches jaunes, joyeuses comme le printemps. Le jardinier soupire : son gazon idéal n’est pas compatible avec ces sauvages. Et le fabricant de pneus se frotte les mains : me suc blanc, épais, amer qui imprègne la plante pourrait remplacer le latex du lointain hévéa. Un hectare de pissenlit fournirait autant de caoutchouc que la même surface d’arbres asiatiques. Les firmes Bridgestone ou Continental financent des recherches à coups de millions de dollars sur le pissenlit kok-saghyz, né en Russie En Orient, l’hévéa perd du terrain : le palmier à huile est plus rentable, il le remplace de plus en plus souvent. Comble de malheur, un champignon brésilien décime les plantations restantes.

 

Un pneu Continental au pissenlit - Recyclage Pneu

 

Quelques explications techniques pour les nuls comme moi :

 

Aujourd’hui, un pneu pour voiture de tourisme se compose de 10 à 30% de caoutchouc naturel. Cette proportion est encore plus élevée sur les pneus pour utilitaires. On obtient ce caoutchouc naturel à partir de la transformation du latex, une matière première provenant exclusivement de l’Hévéa (ou arbre à caoutchouc).

 

LE PISSENLIT RUSSE COMME ALTERNATIVE

 

Le pissenlit russe concurrent de l'hevea des zones tropicales, il fallait y penser

 

Continental, a choisi de se concentrer uniquement sur les pissenlits russes. Cette espèce originaire du Kazakhstan est la seule à produire un composé proche du latex et pouvant être utilisé pour fabriquer des pneumatiques solides et de qualité premium. Par rapport à l’hévéa, le pissenlit russe dispose de nombreuses qualités qu’il est important de souligner.

 

Tout d’abord, le cycle de croissance d’un pissenlit russe n’est que d’un an en moyenne. Cela signifie que la première récolte peut être effectuée seulement un an après la plantation du pissenlit !

 

Ensuite, le pissenlit russe pousse dans des régions à climat tempéré. Il n’a pas besoin d’un sol de qualité supérieure pour grandir. Ainsi, il sera donc possible de faire pousser les pissenlits à proximité des usines de pneumatiques Continental. Selon Carla Recker, responsable de la chimie des matériaux chez Continental, cela contribuera fortement à réduire les émissions de CO2, grâce à une réduction des trajets pour l’acheminement des matières premières.

 

Enfin, le pissenlit russe est une plante robuste et peu sensible aux conditions climatiques, ce qui est moins le cas de l’hévéa.

 

Le japonais Bridgestone, leader mondial du secteur, l’allemand Continental numéro 4 du marché.

 

En France, Michelin travaille sur d'autres pistes et ambitionne de fabriquer d'ici 30 ans des pneumatiques incluant 80 % de matériaux durables tels que des copeaux de bois ou de la betterave.

 

Lire ICI et ICI

 

Le pneu en pissenlit russe de Continental primé | Commodafrica

Partager cet article

Repost0

commentaires

Aredius 06/06/2020 18:47

Merci pour ce billet ! je suis un amateur de pissenlits. Et mon père en cultivait au jardin. Au marché de Talensac, j'ai un ancien agriculteur qui en vend. Je n'ai jamais vu ça ailleurs. Je n'ose en ramasser dans la région nantaise car j'ai été éduqué jeune par ma grand-mère avec qui j'allais en chercher. Elle m'a appris à me méfier de la douve du foie. Et cette année, j'ai raté la récolte en Périgord/Limousin.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents