Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 12:00

 

Retour à l'école: Véran juge « très compliqué » de faire porter des masques aux enfants…

 

Antoine Albertini @TonioAlbertini

En Corse, certains portaient des cagoules dès 6 ans et ça filait droit.

Certains dont je tairai le nom, on a raillé sur ce blog mon inventivité pour me confectionner un masque maison, et pourtant…

 

Image

Image ImageCoronavirus. L'entreprise normande Saint James va produire des ...

Les masques seront rayés façon Saint James. (Photo : Saint James)

 

CHIC-Outdoor Sport 1PC Multifonction Tour de Cou Cagoule ... Image

Mexique : le sous commandant Marcos annonce qu'il "cesse d'exister" Le sous-commandant Marcos était le porte-parole de l'Armée zapatiste de libération nationale (Mexique).

Le FLNC menace de reprendre les armes

photoplomb.jpg

Brigades Rouges garçon portant un passe-montagne foncé qui se penche et tire avec un Beretta calibre 22.

Les lainages de l'armée française - Calendrier des reconstitutions ...

Passe-montagne au crochet à faire soi-même - paminatelier.com ...

Passe-montagne au crochet à faire soi-même ICI

MON MASQUE FAIT DE MES MAINS 

 

Du port du masque (réutilisable) en temps de pandémie. Et si on misait sur l’intelligence des gens? ICI 

  Zéro Déchet

La réflexion à laquelle je vous invite dépasse un peu le cadre du zéro déchet. Elle concerne le port du masque hygiénique en période de pandémie – à usage unique et jetable versus en tissu, lavable et réutilisable – ainsi que le discours incohérent que l’on entend de la part de nos autorités politiques et sanitaires. Je l’affirme: l’écran anti-postillon (en tissu) est une 7ème mesure de protection incontournable. Le masque en tissu est une bonne solution alternative et en plus, il ne génère aucun déchet.

 

Les masques hygiéniques (à 3 plis, ou chirurgicaux) sont à utiliser 4 heures et à jeter. Les masques de protection (FFP2) sont à porter 7-8 heures et à jeter. Pas très zéro déchet, vous en conviendrez. Mais en matière médicale, “il faut ce qu’il faut” penserons certain.e.s.

 

Et les masques artisanaux en tissu que l’on lave souvent ? Bonne nouvelle, en cas de pénurie, le tissu permet d’éviter de diffuser ses virus autour de soi. Car si vous êtes porteur ou porteuse sain.e, vous ne le savez pas, n’est-ce pas ? Le masque en tissu – sans couture centrale – permet de limiter la diffusion du virus à autrui, tout en ne faisant pas gonfler nos poubelles. Et cela empêche certains intermédiaires de se remplir honteusement les poches. Le port de masques devrait nous permettre de vivre assez sereinement la période de transition qui nous sépare de la découverte d’un vaccin ou de médicaments. A la condition que cela devienne la norme, adoptée par toutes et tous.

Et bien, aussi incompréhensible que cela puisse être, pour nos autorités, le masque en tissu, c’est du folklore. Pire, porter un tel masque, alors qu’on ne trouve plus de masques jetables depuis des semaines, serait même “contreproductif”. Vraiment ? Les raisons avancées pour soutenir un tel discours valent qu’on s’y attarde un peu. Mais avant cela, je vous invite à un petit effort d’imagination…

 

Le masque en tissu n’est pas parfait, mais c’est mieux que rien. Et oui, même un torchon de cuisine diminue le risque de propagation du virus.

 

Pour en revenir à la France, il n’y a pas plus de masques que chez nous. Sans doute la même logique libérale est intervenue dans le domaine de la santé. Ils n’ont pas de masques, mais ils ont des idées. Je vous recommande ce site réalisé par quatre médecins français déjà cité plus haut ICI

.

Les informations données par les Dr. Jonathan Favre et Michaël Rochoy, médecins généralistes, le Dr. Thibault Puszkarek, médecin généraliste et ancien chef de clinique des universités de Lille et le Dr. Antoine Hutt, radiologue spécialisé dans l’imagerie du thorax et ancien chef de clinique des universités de Lille sont convaincantes. On vous dit comment faire un masque (pas besoin de machine à coudre), comment le porter, comment le laver et on vous rappelle que les autres mesures barrière sont toujours aussi importantes.

 

Ces médecins n’utilisent pas de circonvolutions langagières et ne nous prennent pas pour des buses. Au contraire, ils misent sur l’intelligence des gens. Et ça, ça fait un bien fou par les temps qui courent. Il ne me reste plus qu’à sortir ma machine à coudre…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 28/04/2020 14:26

Plus fort que les frères EARP qui régulèrent la délinquance au Far west , 4 médecins prônent le recours au EAP pour réguler la pandémie . Ils sont démasqués. On ne peut que les applaudir, sans grimasques de réticence. Les suivre sans mascarade.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents