Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 12:00

Image

Scène de lecture en confinement, le 23 mars à Dresde (Allemagne).

Scène de lecture en confinement, le 23 mars à Dresde (Allemagne). MATTHIAS RIETSCHEL / REUTERS

Afin de ne pas provoquer l’ire de Pax, ne pas confondre avec l’œuf de Pâques, je me contenterai des photos et des poids :

 

  • Les de circonstance :

 

Vargas Llosa 69 g - Moravia 30 g - Schwarz-Bart 20 g

 

 

  • Les pour les en colère et pour Pax

 

Pouillon 27 g Pilhes 30 g

 

​​​​​​​

  • Les pour les revenus de tout

 

Laurent 69 g Capote 44 g

 

​​​​​​​

  • Les poids lourds

 

Cioran 110 g Cohen 108 g Pasternak 60 g Kessel 51 g

​​​​​​​

 

 

Vendredi en me relevant de ma sieste je tombe sur l’incollable Me Morain qui, sur Twitter, informe ses abonnés forts nombreux (25,7 k abonnés)

 

Lisez dans L'hebdo @LaCroix

La longue et belle interview de Jean-Paul Kauffmann: il y parle de captivité, de gargouilles, d'églises vides et de vin aussi.

 

C’est bien joli mais je ne suis pas abonné à La Croix.

 

Que faire ?

 

Aller sur le site, acheter le numéro 1,99 euros.

 

 

Naviguer et bien sûr trouver.

 

Moins fonctionnel que le Monde le site, on ne peut imprimer les articles, je suis encore très lecture papier pour la presse.

 

Bref, je vous livre ce qui est accessible à tout un chacun, si vous souhaitez lire l’intégralité de l’article faites comme moi

Image Image

dans une sorte de quitte ou double. La porte de la cellule qui s’ouvre, c’est la libération ou la mort. La finalité d’un otage c’est d’être exécuté. C’est pour cela qu’on l’a enlevé.

 

Les semaines passent et, malgré la patience à laquelle nous sommes appelés, l’obsession de l’échéance nous envahit…

 

Nous sommes dans un monde flottant alors qu’auparavant il était bien encadré, réglé par les délais. Manifestations, événements, plannings, tout cela tombait comme un métronome. Nous subissons l’expérience suprême, l’épreuve du temps. Cela va nous obliger à nous recentrer. Ce temps que le système ou la société nous prenaient, voilà qu’on peut le récupérer. Mais du temps, il y en a trop. Il est devenu extensible. Il se déverse sur nous. Il nous submerge. Donc il faut le canaliser. C’est sans doute une question d’organisation, d’adaptation. Et de temps… Pour moi, au Liban, le plus dur a été le premier jour, la première semaine, le premier mois. Après, je suis devenu un confiné professionnel. Je n’avais pas le choix.

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 12/04/2020 13:11

Notre cher Taulier nous présente quelques ouvrages de sa bibliothèque à l'éclectisme réjouissant .On trouve là une explication à ce blog qui part dans toutes les directions, des plus subtiles aux plus incongrues.
L’état des ouvrages présentés est loin de nous donner l’impression d’un Taulier peu soigneux. Je laisse ca aux mauvaises langues toujours prêtes au dénigrement systématique Pour ma part j’y voit la preuve d’un lecteur amoureux fou (Idolâtre ? – wouarf wouarf) des livres, des écrivains, bref de la littérature.
Je suis sur que s’il nous était donné de pouvoir prendre en mains un de ces bouquins nous assisterions a ce que nous raconte Edmond Rostand dans « l’Aiglon » et qu’il met dans la bouche de GENTZ, bras droit de Metternich:
« Le livre s’ouvre seul aux feuillets souvent lus ! »
Edmond ROSTAND – L’Aiglon – Acte I scène VIII

Je suis abonné de longue date à La Croix (papier et numérique ) Ce n’est contrairement à ce que l’on pourrait croire, nullement un journal béni oui oui. L’actualité est simplement présentée avec un regard différent avec le recul et le sens critique qui devrait être le b a ba de tous journaliste qui se respecte et aime son métier au lieu de rafistoler des dépêches d’agence. Si je me suis abonné à La Croix c’es essentiellement pour deux raisons qui en valent bien d’autres. La première est que ce journal était dirigé par une femme Dominique Quinio, (2005) Une première dans la presse nationale. La seconde était que ce journal était le seul à avoir des comptes équilibrés (avec, de mémoire, Aujourd’hui En France )

Puisque l’on parle de presse, une dépêche de l’AFPax, vient de tomber.

« Les chinois qui ont construit des hôpitaux en dix jours se proposent de finir Notre Dame, mercredi entre midi et deux »

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents