Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 12:00

Image

Me suis levé à 7 heures, le chat faisant comme à l’accoutumé son cinéma matinal pour j’aille préparer mon petit déjeuner, en effet monsieur n’aime pas manger seul. Un point de détail, ce n’est pas mon chat mais celui de ma voisine partie aux USA en touriste et qui n’est pas revenue…

 

Il fait beau, le boulevard est désert, je pars, muni du papier officiel rempli de ma blanche main) faire quelques emplettes à la supérette qui se trouve à un nombre infinitésimal de lieue (La lieue métrique française vaut exactement 4 km ; la lieue terrestre ou lieue commune de France vaut 1/25 de degré du périmètre terrestre, soit exactement 4,4448 km), je vous épargne la verste russe (une ancienne mesure de longueur utilisée en Russie, valant (à partir du XXVIIIe siècle) 1 066,8 mètres. Elle était égale à une longueur de 500 sagènes ou 1500 archines.)

 

Je croise, à distance réglementaire une joggeuse.

 

Peu de monde à la supérette, le personnel est masqué, je fais un petit salut de la main à ma copine la caissière antillaise, et j’ère entre les rayons, certains sont pourvus, d’autres vides. Le niveau de mon stock de pasta atteignant la cote d’alerte je suis tout heureux de trouver 3 malheureux paquet, caramba pas de litière pour le chat, j’achète des pommes pour faire une tarte, une boîte de pâté Hénaff  comme ration de guerre, ho surprise y’a du PQ j’en rafle un rouleau (ma copine me dit au loin qu’ils les ont reçu ce matin, du beurre pour la tarte, pas d’œufs, du taboulé, des douceurs pour le chat… etc.

 

J’utilise la caisse automatique.

 

En sortant, je salue mon SDF aviné qui est assis par terre, je lui dis que je vais le ravitailler.

 

De retour at home, j’arrose les plantes, je transfère pipi-room du chat sur le balcon, il fait beau.

 

Je remarque que les rames de la ligne 6 passent à un rythme moins soutenu, les statisticiens de la RATP lisent mon journal et son raccord avec mes remarques.

 

J’avais oublié hier Coronavirus : Bruno Le Maire envisage de revenir sur la fermeture des librairies

 

Les pouvoirs publics veulent réfléchir à des règles strictes qui « permettraient aux librairies de continuer à ouvrir sous réserve ». Le Syndicat de la librairie française a opposé une fin de non-recevoir.

 

À lire absolument  ICI 

 

Vendée. Pneus crevés à Noirmoutier : attention à la surenchère

 

Contrairement à ce qui peut circuler sur les réseaux sociaux, très peu de voitures ont eu leurs pneus crevés.

 

En début de semaine, des propriétaires de véhicules ont eu la mauvaise surprise de retrouver leurs pneus crevés sur l’île de Noirmoutier. Ils ont porté plainte. Des rumeurs évoquent « une quinzaine » de voitures victimes d’actes de ce type. Selon la gendarmerie, « c’est beaucoup moins que cela, cela reste très localisé et ponctuel ». Par ailleurs, aucune plainte pour des tirs de carabine sur un véhicule n’a été enregistrée sur l’île, contrairement à ce qui a pu être entendu. Qu’on se rassure Noirmoutier ce n’est pas Chicago…

 

Je pense à mes voisins de la prison de la Santé :

 

Un détenu témoigne pour France Inter de l'état des prisons à l'heure du confinement (vidéo en bas de la chronique)

J’ai aussi oublié de vous signaler que bien sûr notre concierge est elle aussi consignée.

 

Coronavirus : 5 bonnes nouvelles malgré l'accélération de la pandémie ICI 

 

Le coronavirus signe la deuxième mort de Margaret Thatcher ICI 

 

Bernard Guetta Journaliste (ex Le Nouvel Observateur, Le Monde, France Inter), député européen (LREM - Renaissance) depuis mai 2019

 

Le coronavirus, en imposant la nécessité d’une flexibilité budgétaire face à la pandémie, ne fait que consacrer un retour à Keynes et la sortie du cycle ouvert par l’élection de Margaret Thatcher.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 21/03/2020 13:52

Voila des nouvelles sympathiques. Que Dieu t'entende rassurant Taulier.
Pour moi, l'expérience aidant ( crise de 2008 ) l'enfer est pavée de bonnes intentions. Est ce que ceux qui, bailleurs de fonds, ont financé la campagne de notre sidéré président, le laisseront faire ? Idem pour les autres pays et les lobbys internationaux. Qui va croire qu'ont va les ranger au rayon des accessoires ?
De l'amer Tas de Chair je ne retient que cette vieille formule britannique : Wait and see. Et de nos pauvres voisins dont la situation actuelle n'augure rien de bon pour la France : Que sera sera.
Quand aux libraires, ils me font penser aux gamins dans la cour de l'école : " Mademoiselle, Mademoiselle, il y a le grand qu'est toujours sur la balançoire et nous on peut pas y aller ! " Après intervention de la maitresse le grand a quitté la balançoire mais celle ci reste vide. Les " petits " ne voulaient pas vraiment se balancer, juste " que ce soit pas l'autre qui la monopolise ".
T'es quand même un sacré taquin cher Taulier. Non seulement tu nous parle d'ouvrage impossibles à se procurer par les temps présents mais tu nous offres un bel extrait d'un ouvrage de JPK que la sensibilité et la délicatesse de l'auteur rend ses écrits intéressant à lire. Mauvais sujet va !

Aredius44 21/03/2020 12:57

Fermez les fenêtres !

https://lefenetrou.blogspot.com/2020/03/lair-de-paris-toujours-pollue-segolene.html

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents