Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 12:00

Image

Ce matin je ne vais pas noyer le poisson, jouer au maquereau, ne faites pas ces yeux de merlans frits il n’y a pas anguille sous roche je ne vais pas être muet comme une carpe puisque nous sommes serrés comme des sardines et que vous vous posez la question : est-ce que tout ça va finir en queue de poisson ?

 

« Donnez à un homme un poisson et vous le nourrirez pour un jour. Enseignez-lui à pêcher et vous le nourrirez pour la vie. »

 

Et après ?

 

Enseignez-lui à faire pêcher les autres à sa place et vous le rendrez prospère. Montrez-lui comment s'enrichir et vous verrez que, tôt ou tard, il prodiguera ses conseils au tiers-monde, se croyant philosophe.

Bernard Arcand

 

Le poisson, p.93, in Du pipi, du gaspillage et sept autres lieux communs, Boréal

 

Si les poissons ne dormaient pas, à quoi servirait le lit des rivières ?

Aurelia Paganelli
 
@aurepaganelli
·
"On fera du yoga jusqu’en enfer" Recadrage de Nicolas Mathieu. "Des historiens se pencheront un jour sur notre psychopathie fin de siècle. Ils diront ces gens n’auraient pas sacrifié une minute de joie pour sauver leur monde." La baffe dont j’avais besoin ce matin.

Image

Image

Soignez-vous par le vin: le grand retour des vins médecins ICI

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 01/04/2020 16:55

Pour répondre à ta question cher Taulier il ne faut pas oublier un poisson important.
Est ce que tout ça va finir en queue de poison ? P'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non.
Ce qui est sur c'est que les requins de la finance vont réapparaitre aussitôt la tempête terminée.

pax 01/04/2020 16:46

Ne tournons pas autour du pot ( de beaujolais ) Le vin médecin, comme la prose que Monsieur Jourdain fait sans le savoir, est pratiqué par tous, chacun à sa manière. Churchil disait que le champagne était le compagnon indispensable de l'homme d'action. on en boit pour fêter une victoire ou pour se consoler dune défaite. Point bar ( patron remettez nous ça !)
Le grand économiste John Maynard Keynes qui révolutionna l'économie , fit fortune en bourse et un grand ami des arts ( Il fréquenta avec assiduité le Groupe de Bloomsbury auquel appartenait également Virginia Woolf) regrettait , sur la fin de sa vie, de ne pas avoir suffisamment fait la fête et surtout pas assez bu de champagne. Ce talentueux excentrique, aux écrits économiques puissants et sérieux avait une échelle des valeurs sociales en haut de laquelle il plaçait les artistes et créateurs et au plus bas tout ce qui avait trait au mercantilisme.
Tout un chacun sait parfaitement qu'entre prozac ou tranxène et un verre de bon vin,il n'y a pas photo. Point bar ( patron remettez nous ça !)
Santé !

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents