Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2020 7 01 /03 /mars /2020 06:00

Résultat de recherche d'images pour "le milliardaire film"

Je n’avais jamais vu le Milliardaire 1960 réalisé par George Cukor 1h59 avec Marilyn Monroe, Yves Montand, Tony Randall.

 

Comédie musicale

 

Résultat de recherche d'images pour "le milliardaire film"

 

Je ne suis pas fan des comédies musicales mais mon petit doigt me dit, mes souvenirs de lecture de Cinémonde, qu’il doit y avoir anguille sous roche entre l’explosive Marylin et le grand Yves.

 

Télérama via Cécile Mury aime

 

Un théâtre de Broadway s’apprête à monter une revue caricaturant plusieurs célébrités. Jean-Marc Clément, milliardaire d’origine française, apprend qu’il fait partie des victimes. Piqué au vif, il se rend incognito à une répétition…

 

Bien au chaud sous un pull irlandais, le cœur de Marilyn Monroe appartenait alors à « papa ». Le monde entier admirait ses entrechats gracieux et maladroits, se berçait aux inflexions ouatées de sa voix magnifique. Une chanson de Cole Porter, un morceau de bravoure au panthéon du music-hall : c’est tout ce qui reste, ou presque, dans la mémoire collective. Plus, sans doute, l’écho lointain de quelques potins sur sa rencontre avec Yves Montand. Pourtant, même si le french lover semble curieusement emprunté, cette pétillante comédie ne se résume pas aux trois scènes qui en ont fait un mythe. George Cukor taquine subtilement la notion de célébrité, joue au jeu des impostures : vraies-fausses vedettes, guest stars dans leurs propres rôles (Gene Kelly, Bing Crosby), mensonges galants à l’ombre de Marivaux. Le propos est drôle, léger, avec ce brin d’amertume sans lequel une comédie n’est pas tout à fait réussie.

 

Suis alors allé fouiner du côté de Paris Match que je lisais à l’époque chez les Remaud et le 16/02/2017  Marilyn Monroe et Yves Montand : récit d'une liaison dangereuse ICI

 

Plus de 50 ans après, Paris Match vous propose une plongée dans les archives d'une liaison mythique d'Hollywood: celle qui a uni, le temps d'une idylle, Marilyn Monroe à Yves Montand.

 

Début des années 60, Marilyn Monroe se prépare pour son prochain rôle dans «Le Milliardaire ». L’actrice aux cheveux peroxydés est déjà une star mythique, une icône. Elle est aussi une femme qui s’ennuie, aux côtés de son intello de mari, Arthur Miller. Lors d’un dîner mondain, elle est placée à côté du «French Lover», Yves Montand. Sa fougue italienne et son élégance française la bouleversent. Elle doit le revoir. L’actrice tanne alors les producteurs du film pour engager un acteur, un seul. Pas Gregory Peck, ni Fred Astaire ni Rock Hudson. «Je choisis Montand!», s’exclame-t-elle à l’époque. «Il ressemble à Di Maggio», le mari qu’elle n’a jamais pu oublier. L’équipe réécrit un peu le scénario et engage Montand.

 

Rendez-vous bungalow n°20

 

Quelques semaines plus tard, Marilyn débarque à Los Angeles. Avec elle, son mari, Arthur Miller. Ils posent leurs valises dans le bungalow n°20 d'un complexe immobilier. Yves Montand et Simone Signoret s'installent face au couple, bungalow n°21. Les deux couples dinent ensemble chaque soir, enveloppés de l’air chaud des rives californiennes. Les affinités se dessinent. Simone et Arthur parlent politique quand Yves et Marilyn échangent des regards de plus en plus étoilés. Simone Signoret le sent, son mari ne peut résister à la lumière de cette déesse fragile. Derrière le sourire de politesse de la Française perce peu à peu les nuages qui vont embrumer leur «merveilleuse complicité». Pourtant, elle doit partir. Elle est appelée en France pour tourner un nouveau film. En même temps, Arthur Miller s’envole pour l’Irlande.

 

On ne pouvait résister

 

La suite ICI très belles photos

Résultat de recherche d'images pour "le milliardaire film"

Marilyn Monroe attendait-elle un enfant d'Yves Montand ? ICI

VIDÉO - La photographe Frieda Hull aurait affirmé, avant sa mort survenue en 2004, que l'actrice américaine était tombée enceinte. Son partenaire français dans le film Le Milliardaire de George Cukor en aurait été le père. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents