Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 06:00

 

Et que la pipelette du Point, Géraldine Woesner, qui vénère comme sa copine de l’Opinion la boulangère Emma Ducros, le glyphosate ne vienne pas me traiter de bobo parisien qui n’a jamais mis la main à la terre, j’ai une sacré longueur d’avance sur elle.

 

Image associée

 

Leur amour immodéré de la productivité, à la mode des années 60, est aussi ringard que les Traban de l’ex-RDA. Elles n’ont compris au film mais peu importe la question n’est pas là. Je suis prêt à leur offrir un stage d’épandage dans des vignes cultivées de façon conventionnelle – une convention  avec qui ?

 

Du côté de la vigne je vois que les sourires goguenards des pourfendeurs de biocons mutent de plus en plus en rire jaune : les GCC de Bordeaux se convertissent à la suite du château Palmer, même Hubert a viré sa cuti.

 

« Or, lorsqu’une plante ou une herbe adventice apparaît, c’est ton sol qui parle... »

 

« Un compost de qualité donne vie aux sols, où se développe une flore diversifiée, entretenue par des brebis qui transmettent leur cortège digestif de micro-organismes. »

 

Dans son remarquable petit livre POURRI Marie-Claire Frédéric écrit :

 

Pourri

 

« Terminons ce pot-pourri en rebondissant sur la recette de Columelle. Cette recette fait partie du chapitre des compositum. Ce mot désignait en latin toutes sortes de produits qu’on mettait ensemble…

 

Le pot-pourri qui consiste à mettre dans un récipient des fleurs séchées ou fermentées pour bénéficier de leur parfum ne déroge pas à cette règle, ni l version musicale du même pot-pourri composé de plusieurs morceaux joués bout à bout.

 

Il se trouve que Compositum a donné également un des noms primitifs de la choucroute : le Komst, Kumst ou Gumpost

 

Le mot compositum est encore à l’origine étymologique de deux mots en français : la compote qui est effectivement faite de plusieurs ingrédients qu’on met ensemble pour les faire cuire, et le compost.

 

Le compost ! C’est lui le véritable pot-pourri, qui se décompose et pourtant qui est vivant d’un grouillement d’organismes fourmillants et foisonnants. Le compost, essence du pourri, qui n’en finit pas de vivre car la vie, entêtée, renaît de sa propre décomposition. Le compost origine et fin de toute chose. La boucle est bouclée. »

 

 

Bien sûr, les narines urbaines de nos adoratrices de la chimie en seront offusquées, ça pue : vive le règne des déodorants chimiques !

 

« Citons tout de même un nouveau produit qui fut inventé en 1888 aux USA, pour contrer les mauvaises odeurs de la transpiration : le déodorant. Il devient brusquement indispensable dans la lutte contre les émanations indélicates provenant  de la dégradation de la sueur par les microbes. Le déodorant n’est arrivé en Europe qu’à la fin du XXe siècle, dans les années 1970, et a fini par s’imposer sans qu’on en ait jamais soupçonné son utilité auparavant : se laver, entretenir la propreté de son corps ne suffit donc plus ? »

 

Lorsque j’arrive dans les vignes chablisiennes j’ai l’impression de me faire asperger au déodorant pesticide !

 

Mais je m’égare dans les coursives des stipendiés, mon propos s’adresse aux candidats à la future élection municipale de Paris.

 

AVIS aux candidats : Je veux des composteurs partout !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 10/01/2020 06:12

C'est bien beau tout ça. Mais moi quand je mets une lettre dans la boite au lettre, j'entends des ricanement autour de moi " Tient, le con poste "
Pour le souhait du Taulier à voir des composteurs partout je crains une grande déception. On se souvient de la Sncf exhortant sur tous les tons ses usagers à composter leurs billets AVANT de monter dans le train et les sanctions qui vont avec en cas d'omission ! Aujourd'hui ? Macache, Plus un composteur dans les gares ou sur les quais. Les billets sont numériques et hop la boum, encore une tradition qui se perd. Alors pour des composteurs partout...?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents