Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 06:00

Résultat de recherche d'images pour "les betises de cambrai photos" Résultat de recherche d'images pour "les betises de cambrai photos"

Les bêtises de Cambrai sont un  bonbon de sucre cuit battu (étiré), finement parfumé à la menthe Mitcham, sur lequel on applique une rayure de caramel pour en adoucir le goût.

 

L'origine de ce bonbon remonterait au début du XIXe siècle. Deux Maisons se disputent la paternité de l'invention des bêtises de Cambrai. Afchain d’un côté et Despinoy de l’autre. Dans les deux versions, ce bonbon est né d'une erreur de l'apprenti confiseur qui aurait mal dosé sucre et menthe et aurait insufflé de l'air dans la pâte par inadvertance pour la maison Despinoy. Chez Afchain, ce serait le fils des confiseurs qui aurait laissé tomber accidentellement de la menthe, et pour camoufler sa maladresse, il aurait tiré sur la pâte jusqu'à ce qu'elle blanchisse.

 

C’est une querelle que Cambrai n’est pas près d’oublier ! Même la presse de l’époque s’empare de ce fait divers qui se finira tout de même au tribunal ! En 1889, le procès se solde par un subtil compromis : Afchain est reconnu comme « seul inventeur » et Despinoy comme « créateur ».

 

 

Jean-Loup Chiflet dans Le bouquin de l’humour note sous BÊTISE :

« On croit, à tort, que la bêtise concerne systématiquement les autres. C’est souvent vrai, mais le charme de ce défaut d’intelligence et de jugement est qu’il n’épargne personne, pas même des génies qui profèrent des propos d’une invraisemblable bêtise, limpides ou « abscons, comme la lune », dit Verlaine.

 

FLORILÈGES

 

Léon Bloy, Journal, 27 juin 1908

« Appris curieuse monstruosité. Il y a des femmes qui se font endormir pour échapper aux douleurs de l’enfantement. Cela me rappelle une grande dame du XVIIIe siècle, qui se  soûla pour mourir. Mais cette nouveauté est peut-être plus démoniaque. »

 

Jules Michelet, La Mer, 1861

« « L’extrême rapidité des voyages en chemin de fer est une chose antimédicale. Aller, comme on fait, en vingt heures, de Paris à la Méditerranée, en traversant d’heure en heure des climats si différents, c’est la chose la plus imprudente pour une personne nerveuse. Elle arrive ivre à Marseille, plein d’agitation, de vertige. »

 

Ernest Renan, Lettre à Berthelot, 25 août 1847

« Il est désormais pour moi aussi évident que le jour, que le christianisme est mort et bien mort. »

 

P.-J. Proudhon, de la célébration du dimanche, 1850

« Les femmes en Égypte se prostituaient publiquement aux crocodiles. »

 

Théophile Gautier, cité in Goncourt, Journal, année 1857

« Mon opinion sur Molière et Le Misanthrope ? Eh bien ça me semble infect. Je vous parle très franchement : c’est écrit comme un c… »

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 30/08/2019 06:56

« Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue. » disait Albert Einstein.
Bien que le Taulier n'ait besoin de personne pour trouver des sujets de chronique, un petit coup de main n'est peut être pas totalement inutile. S'inspirer des confiseries françaises doit fournir un réservoir non négligeable de sujets ou d'accroches. Ainsi, le Négus de Nevers, la Bergamote de Nancy, le Calisson d'Aix, les Papalines d'Avignon, les Caramels d'Isigny le Coussin de Lyon, les Grisettes de Montpellier, les Niniches de Quiberon, la Musculine de l'Abbaye Notre-Dame-des-Dombes etc. (Ouf, je viens de prendre au moins un kilo rien qu'à écrire tout ça)
Pas bête la mouche non ?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents