Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2019 3 14 /08 /août /2019 06:00

Vitilevure Sensation

Comme j’ai bon fond et que je reçois des publicités, dont je ne sais que faire, telle celle des laboratoires Lallemand S.A.S - BP59 - 31702 Blagnac Cedex – France, je souhaite en faire profiter tout à la fois la corporation des goûteurs professionnels, Michel Bettane en tête, et les élaborateurs  des vins autoproclamés « nature », ils en feront meilleur profit que moi analphabète qui suit des bergers inconséquents.

graphique
Vitilevure Sensation

Le SO2 dans les vins: quelles conséquences ?

 

Son utilisation a tendance à diminuer en raison de ses nombreux inconvénients : toxique pour l’organisme humain, il peut également dégrader les qualités organoleptiques des vins (précurseur possible d’arômes soufrés négatifs type H2S dits « de réduction », possible sécheresse en bouche, etc.). Un nouvel outil naturel, la levure Vitilevure Sensation permet d’optimiser vos ajouts de sulfites.

 

Optimisez le sulfitage

 

Certaines levures sélectionnées, et d’autant plus certaines levures indigènes, sont susceptibles de produire des quantités variables, parfois extrêmement élevées de SO2 (de l’ordre de 40 à plus de 100 mg/L). Ces mêmes levures produisent généralement des concentrations importantes d’éthanal, qui est l’élément de combinaison des sulfites le plus puissant. Dans les vins rouges, l’éthanal correspond à 50 % du SO2 lié. Cette capacité dépend des conditions de température, turbidité, nutrition appliquées au moût. Quelques rares levures ne possèdent pas cette faculté à produire du SO2, quel que soit l’environnement fermentaire. C’est le cas de la nouvelle levure Vitilevure Sensation.

 

Moins de SO2, plus de fruité !

 

Issue d’une méthode innovante, Vitilevure Sensation a été sélectionnée en collaboration avec l’INRA et Montpellier Supagro pour sa très faible production de SO2, de composés soufrés négatifs et d’acétaldéhyde. Vitilevure Sensation permet ainsi d’éviter les masques aromatiques et renforce le fruité des vins pour une véritable révélation de votre terroir. Sa forte activité enzymatique lui confère également une bonne capacité à améliorer la teneur en polyphénols des vins rouges.

Pour en savoir plus allez ICI 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Aredius44 14/08/2019 08:33

Je viens d'utiliser de nouveau une mèche de souffre. Cette fois pour soufrer la cheminée où des frelons européens avaient fait leur nid. Je l'ai achetée à la dernière quincaillerie du coin. Mais le SO2 et dérivés, j'en produit depuis que je n'ai plus le droit de chier dans le bois. Les nouvelles ANC puent. Et il paraît que donner les boues "traitées" aux agriculteurs qui les répandent (au moins en sud Bretagne) dans leurs champs (que ça pue !) c'est bio ! Un pharmacien de Dordogne m'a appris qu'il sait quand une fosse va se colmater en moins d'un an. L'occupant de la maison a un cancer et suit un traitement...

Vive les dîners en plein air !

pax 14/08/2019 06:42

Un bon fond le Taulier ? On peut le croire sur parole et , preuve à l’appuis se reporter aux chroniques anciennes. Un bon fond qui ne l’empêche pas , s’il le faut et quand il le faut, de faire boire jusqu’à la lie le calice de certains qui l'ont bien cherché . Suivez son regard, la mouche du coche n’en pense pas moins.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents