Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 06:00

Résultat de recherche d'images pour "voiture balai photos"

 

Cette remarque d’un professionnel de la place de Bordeaux, citée par Vitisphère en mars, m’exonère du reproche récurrent du Bordeaux Bashing. De plus je ne tire jamais sur une ambulance, d’ailleurs de ma vie je n’ai jamais tiré sur qui ou quoi que ce soit.

 

J’ai connu les riches heures de Vinexpo, pour parodier le Grand Charles, « sûr de lui et dominateur », incapable de percevoir les premiers signaux qui allaient amener à sa chute. Souvenir de l’ancien directeur balayant d’un revers qui se voulait gagnant les propositions qui lui étaient faites pour amorcer en douceur le virage à prendre.

 

Bref, je ne vais pas enfoncer le clou plus avant dans la plaie, je vais faire bref pour répondre à la supplique de mon Strasbourgeois éploré et préféré.

 

Que faire ?

 

Repli en bon ordre sur Paris en s’alliant avec un faiseur de Salons, je ne sais et surtout je me garderai  bien de mettre mon grain de sel dans un dossier mal ficelé et managé par des dirigeants qui ne captent pas le sens du vent, engoncés qu’ils sont dans leurs vieilles recettes.

 

La soudaine glorification du bio et de la biodynamie dans le dernier Vinexpo en est l’illustration la plus parlante.

 

Sans vouloir être désagréable à l’endroit de ceux qui s’affichent journalistes du vin mais qui ne pissent que de la copie de commande j’aimerais bien qu’une plume libre éclaira ma pauvre lanterne.

 

Si elle existe, je suis preneur d’une analyse et de propositions pour jauger l’avenir des salons en carton succédanés des foires expositions.

 

Merci par avance !

 

Satisfait Pax, vos désirs sont des ordres, moins j’en fait mieux je me porte !

 

Vinexpo Paris et Wine Paris se tiendront ensemble en février 2020

 

Profitant de la tenue de Vinexpo à Bordeaux, les organisateurs des deux salons français annoncent que Vinexpo Paris et Wine Paris se tiendront ensemble du 10 au 12 février 2020.

 

« C’est une bonne nouvelle pour la filière viticole française ! » lance, tout sourire, Pascale Ferranti, directrice de Wine Paris (1). Rodolphe Lameyse, directeur général de Vinexpo, est tout aussi satisfait. « Un mois après mon arrivée, nous avons déjà réussi à faire parler les parties prenantes pour que du 10 au 12 février 2020 Wine Paris et Vinexpo Paris(2) se tiennent sur un site commun. C’est une énorme annonce qui était très attendue. Et ce n’est pas fini, cela ne fait que commencer ! » La filière mondiale vins et spiritueux peut ainsi compter sur un évènement d’envergure à Paris l’an prochain. Les deux salons sont parvenus à s’entendre pour répondre aux attentes des exposants et des visiteurs qui réclamaient un unique salon français, pour pallier la dilution événementielle qui menaçait. « C’est une réponse aux producteurs, aux négociants et aux marques pour optimiser leur ressource » poursuit Pascale Ferranti.

 

La suite ICI 

Partager cet article

Repost0

commentaires

SC 17/05/2019 10:18

Bonjour Jacques, ça fait 20 ans que je fais VINEXPO et c'est sur que cette dernière édition de 2019 était pour le moins choquante, le seul élément positif c'est qu'au moins on ne se bousculait pas dans les allées ....
VINEXPO à toujours eu un problème de prix, les coûts pour les exposants sont énormes pour peu de retour, c'est le génome du Salon ça à fini par tuer les exposants et in fine impacter les visiteurs qui viennent pour faire leurs achats et ont besoin de choix important ... Je ne suis pas sur que la problématique ait bien été compris par VINEXPO car le déplacement du Salon sur PARIS ressemble plus a une capitulation qu'a une contre offensive victorieuse, pire il raisonne comme le chant du signe pour des vins de Bordeaux menacés de partout ....

pax 17/05/2019 07:51

Quel bon Taulier nous avons là. A l’écoute, prévenant et tout et tout. Mais bien sur on aura tous compris que la saute d’humeur de la mouche reposait surtout sur le fait quelle se trouvait fort dépourvue chaque matin lorsque l’heure de la chronique fut venue. Je m’en voudrais de devenir le rédac chef de ce blog. Ne change pas cher Taulier même si on peut mettre cette abondance de riches chroniques de poids en partie sur le compte de cette sève printanière et le bienvenu coup de fouet qu’elle nous offre. Je sais que, implicitement tu fais tienne cette morale de notre La Fontaine national : « Ne forçons point notre talent, Nous ne ferions rien avec grâce »

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents