Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2019 4 24 /01 /janvier /2019 06:00
« Élus, vous rendrez des comptes » proclament les banderoles des gilets jaunes et eux à qui rendront-ils des comptes ?

Les élus dans notre système de démocratie élective rendent toujours des comptes, je ne fais pas allusion à ceux qu’ils peuvent rendre via la justice, mais de ceux du mandat que les électeurs leur ont confié.

 

Les électeurs peuvent, par leur vote, leur indiquer la porte.

 

Comme disait Pierre Poujade « Sortez les sortants ! »

 

Mais permettez-moi de souligner que pour demander des comptes aux élus encore faut-il avoir participé à leur élection en votant. L’abstention ou même le vote blanc sont une manière commode de se défausser.

 

Bien sûr on peut être éternellement minoritaire, je sais ce que c’est car jamais un de mes candidats favoris à la Présidentielle n'a été élu.

 

De même, j’entends proclamer par les gilets jaunes que les élus gaspillent leurs impôts, sans doute font-ils allusions aux impôts indirects aux taxes où tout le monde passe sous la toise de façon égalitaire, ce qui est l’imposition la plus injuste. Mais combien d’entre-eux sont assujettis à l’Impôt sur le revenu qui est un impôt progressif.

 

Selon Condorcet, l'impôt progressif est « celui qui augmente plus qu'en proportion de la valeur imposée ».

 

La progressivité peut prendre deux formes :

 

Elle peut être conçue de manière intégrale. C'est une hypothèse d'école, rarement retenue en pratique.

 

La progressivité peut aussi se faire par tranches. L'impôt est alors établi sous forme de barème. Celui-ci divise l'assiette en tranches successives. Chacune des tranches se voit appliquer un taux différent. Plus la tranche du barème est élevée, plus le taux d'imposition est fort. C'est le cas de l'impôt sur le revenu.

 

 

10% DES FRANÇAIS PAIENT 70% DE L’IMPÔT SUR LE REVENU

 

Selon les chiffres de la DGFiP, un peu plus de 40% des recettes sont même issues de 2% des foyers fiscaux.

 

Lire ICI

  

Á titre personnel je fais partie, et je trouve ça normal, de ceux qui contribuent lourdement à l’IRPP : 29 000 euros J’estime normal d’avoir un peu droit aussi à la parole.

 

Impôts et prestations sociales réduisent les inégalités de revenus de moitié

 

ANALYSES 16 janvier 2018

 

Impôts et prestations sociales réduisent nettement les inégalités de niveau de vie entre les plus riches et les plus pauvres. La redistribution fonctionne en France, mais les écarts sont considérables à l’origine. L’analyse d’Anne Brunner et Louis Maurin de l’Observatoire des inégalités.

 

ICI 

 

Qui peut dire qu'il n'y a pas de solidarité en France ?

 

Extrait  du JT de TF1 : un couple au quasi-smic avec 2 enfants :

Revenus salariaux nets : 1.237 + 1.220 = 2.457 euros

Aide garde d'enfants : 589

Allocations familiales : 316

Prime d'activité : 71 (min)

Allocation logement : 55

Revenu global : 3.596 euros

 

Alors pour rendre des comptes aux gilets jaunes, encore faudrait-il savoir qui ils sont, pour l’heure une nébuleuse aux contours flous, qu’ils jouent la transparence, participent à la vie démocratique, qu’ils ne se contentent pas d’aligner des slogans et des revendications contradictoires.

 

Déambuler dans les rues le samedi, camper sur les ronds-points, se faire récupérer, par certains politiques ou des factions infréquentables, c’est bien joli mais ça ne débouche sur rien de concret.

 

Les 6 scénarios possibles de l'avenir politique des gilets jaunes

 

Sachant que les gilets jaunes tendent à rejeter les partis, à être obsédés par l'horizontalité en refusant les leaders, à se diviser en différents courants.

 

Quel peut être l'impact politique du mouvement des gilets jaunes?

 

En l'état, il est bien difficile de le savoir, d'autant que les gilets jaunes tendent à rejeter les partis politiques, à ne pas envisager pour le moment une quelconque forme d'organisation, à être obsédés par l'horizontalité en refusant l'émergence de leaders ou de représentants, ou encore à se diviser en différents courants, sans parler des querelles d'égos entre certains des gilets jaunes les plus médiatisés (Eric Drouet vs. Priscillia Ludosky).

 

Cependant, l'histoire politique française récente ou des expériences assez similaires à l'étranger peuvent nous permettre d'émettre quelques hypothèses sur ce que peut être cet impact. À ce stade, six options, qui ne sont d'ailleurs pas exclusives les unes des autres, peuvent être ainsi envisagées.

 

  • La première est celle du feu de paille.

 

  • La seconde option est que des gilets jaunes, notamment ceux qui sont les plus médiatisés, se lancent individuellement dans la politique classique.

 

  • La troisième option est que des gilets jaunes créent leur propre mouvement politique ou une liste autonome pour les Européennes, ou que le mouvement dans son ensemble se transforme en organisation politique sur le modèle du mouvement poujadiste ou bien du Mouvement 5 étoiles (M5S) italien.

 

  • La quatrième option résiderait dans l'influence d'une idéologie gilets jaunes fondée sur une vision critique de la société française actuelle relativement structurée, un certain nombre de revendications et l'identification de pistes crédibles pour une alternative.

 

  • La cinquième option serait la persistance d'une sensibilité ou d'un esprit gilets jaunes. Cette sensibilité, qui correspond à une réaction, souvent émotionnelle, par rapport à l'évolution du monde et de la société française, est une sensibilité antiélitiste, voire de lutte des classes, égalitaire ou démocratique (au sens de démocratie directe), voire populiste.

 

  • Enfin, la sixième option est qu'indépendamment des individus, des groupes ou de leurs idées, le mouvement des gilets jaunes contribue tout de même à changer la donne en mettant à l'agenda politique un certain nombre de questions qu'il sera nécessaire de résoudre d'une manière ou d'une autre.
  •  

L'interrogation politique fondamentale relative aux gilets jaunes n'en reste pas moins de savoir s'ils peuvent être un moyen de redonner un nouveau souffle à une démocratie représentative française de plus en plus mal en point ou bien faire le lit d'un triomphe du populisme en France, à l'instar de que l'Italie vit ces dernières années, soit via le succès d'un M5S à la française, soit via une alliance assez improbable entre le RN et LFI, soit via une victoire électorale du RN ou éventuellement de LFI.

 

Lire ICI 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pax 24/01/2019 06:37

Gilets jaunes , un grand happening hebdomadaire ,comme un grand carnaval. Depuis le temps que le plus sérieusement du monde on entendait que cela va finir par péter, je ne comprends pas pourquoi cela n'explose pas et autres prédictions autoréalisatrices. Et c'est arrivé.Mais il s'agit d'un pétard mouillé ( je reste convaincu que les casseurs n'ont rien à voir avec les gilets jaunes ou alors à la marge, la très grande marge.) Un pétard mouillé car à part le signe d'un ras le bol général personne et surtout pas eux n'est capable de dire de quoi il s'agit et de structurer quelque peu, une pensée, un discours cohérent. De quoi Gilets Jaunes est le nom ? comme on dit depuis Barthes , Bourdieu et autre. Je rajoute, de quelle couleur est le jaune ? Serin, Canari,Bouton d'or ( tu aimes le beurre ? de ma jeunesse) , pipi, jaune de Naples, citron, paille sans oublier l'immanquable cocu qui sera peut être le fin mot de l'histoire ? On pourra écrire un livre "50 nuances de jaune" comme l'autre avec ses 50 nuances de grey. Le contenu en sera tout aussi insipide et vide.
Si récit il peu y avoir il se résume aux personnages suivant : Les Pieds Nickelés et Bibi Fricotin . Hélas, ils ne sont pas dans la même bande dessinée. Comment voulez vous qu'ils dialoguent ou qu'ils avances ?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents