Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 06:00
Monsieur le Pt de la République et son 1er Ministre si vous cherchez un Ministre de l’Agriculture qui a de la bouteille j’en connais un à qui ça irait comme 1 gant de peau de Millau

Remontant du terrain comme le disent vos élus, un vieux terrain de vignes où l’on fait encore de la politique à l’ancienne, prononcez « paulitique » qu’entends-je ?

 

Que le remaniement ministériel allait se faire en profondeur, des têtes vont tomber, un petit jeu de chaises musicales va se mettre en place, bref d’un côté ceux qui ont très envie de couper leur téléphone pour ne pas apprendre la mauvaise nouvelle, de l’autre ceux qui guettent la moindre sonnerie pour entendre la bonne nouvelle.

 

Si y’a un gars qui connaît le 78 rue de Varenne, sans me vanter, c’est bien moi. Aussi bien son administration que la cotriade des représentants professionnels dont certains que j’ai connu de mon temps et qui sont encore là. Ça conserve la terre, le terroir.

 

Je me suis donc dit, bon citoyen, je vais envoyer via la Toile une petite bafouille à Emmanuel et à son 1er Ministre pour leur suggérer un gars à qui ça irait comme un gant, pas une mitaine, un gant de peau de Millau.

 

Faites comme le François de Jarnac, lorsqu’il a voulu exfiltrer Edith Cresson de la rue de Varenne, nommez quelqu’un qui ne pense pas comme vous, en l’occurrence c’était bien au-delà Mitterrand détestait et même méprisait Michel Rocard.

 

La bonne nouvelle c’est que le Michel s’en est excellemment tiré jusqu’au jour où il a tiré sa révérence nuitamment pour cause de proportionnelle intégrale.

 

Le Tonton a récidivé avec la « France Unie » en nommant Rocard à Matignon.

 

L’horreur, en dépit des bâtons dans les roues de la vieille garde Mitterrandienne, le Rocard ne s’en tirait pas si mal jusqu’au jour il fut viré sans préavis pour laisser sa place à Edith Cresson.

 

Dans votre première fournée ministérielle vous vous êtes plantés en plaçant rue de Varenne un vieux cheval de retour du PS, de Martine Aubry à Emmanuel Macron faut le faire.

 

Donner des médailles aux fidèles, aux soutiens de la première heure, je ne suis pas contre, mais leur confier des maroquins importants c’est une faute politique surtout lorsque l’on proclame que l’ancien monde est derrière vous.

 

Alors qui ?

 

Dévoiler ici son patronyme et son prénom serait le griller, je vais donc me contenter de vous indiquer quelques traits importants du personnage :

 

  • Comme il est retraité, un retraité aisé, il refusera d’être payé pour la fonction.

 

  • Il refusera aussi le chauffeur et la voiture de fonction car il préfère faire du vélo.

 

  • Il aura un cabinet réduit à 2 ou 3 personnes car il travaillera en direct avec ses directeurs d’administration centrale.

 

  • Il continuera de faire ses courses et la cuisine.

 

  • Il servira des vins nature à la table du Ministre

 

  • Il déjeunera tous les mercredis au bar de Giovanni Passerini.

 

  • Il rentrera coucher chez lui.

 

  • Il continuera d’aller passer ses vacances en Corse.

 

  • Y’a de forte chance qu’il refuse de porter une cravate.

 

  • Il a mis une très mauvaise note à la loi Alimentation.

 

  • Il a quelques idées sur la méthode à utiliser pour faire prendre au secteur le grand virage dont il a besoin.

 

  • Il a un très grave défaut il est encore rocardien. (lire Rocard et son cabinet fabuleux… « J’ai bénéficié, dans un cadre de carrière, de quelques-unes des meilleures cervelles du monde agricole français et disponibles à ce moment-là. Je tiens à citer ICI … » 

 

Voilà c’est dit je ne vous garantis pas qu’il soit intéressé, je ne l’ai pas consulté.

 

Si vous le contactez ne dites surtout pas que c’est moi qui vous ai soufflé son nom il serait très fâché.

 

Bien à vous, inutile de me remercier, recevez mes salutations citoyennes.

 

J.B.

 

PS. Je signale au citoyen Pax que mes chroniques vont devenir des biens rares… très rares...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Pijerre LEBRUN 08/10/2018 10:13

Excellent Jacques comme initiative ! Si tu as besoin d'un chef de cabinet je connais bien ce boulot alors je te suis !
Non, je rigole mais j'en profite pour te remercier d'être ma première lecture chaque matin et moi, je n'oublie pas l'ami qui ne fume pas mais qui a un cendrier "Vierzon-Société Française" sur son bureau.Jean-Pierre LEBRUN

pax 08/10/2018 08:16

On se fera une raison, cher Taulier. Le fait d'avoir pour une fois, « The right man on the right place vaut bien ce sacrifice.
Par ailleurs commençant à te connaître un peu je sais que tu n'es pas homme « à te la péter » Je suis assuré que tu sauras faire fonctionner un ministère à l'économie laissant à ceux qui ont besoin d’y croire et qui, peut être, ne savent pas faire autre chose que cela, les parlottes, la réunionnite et toutes ses activités stériles de parade destinée à en faire accroître. Cela te laisseras un peut de temps .J e te sait assez espiègle pour ne pas résister à l'envie de chroniquer. Peut être sous une autre forme, avec des sujets moins sérieux et sous pseudonyme. Pourquoi pas comme la « Mare aux canards « du Canard Enchainé »?
Il n'en est cependant pas de même avec les partenaires et interlocuteurs concernés. Je ne te ferai pas l'injure de te rappeler Edgar Pisani, lui aussi très proche de Rocard et ministre de l'agriculture pendant près de quatre ans. Il était connu pour son exceptionnelle résistance lors des réunions « marathon » qui devaient impérativement conclure à date fixe. On bloquait les pendules dans les salles et au petit matin on entendait, dans le poste, annoncer qu’on était parvenu à un accords. On rappelait aussitôt la résistance physique de Pisani meneur de jeu. Elle complétait bien sûr ses talents de négociateur mais lui permettait d’emporter le morceau. Il sortait de la salle quasi frais et dispos pendant que les autres affichaient des airs de rescapés de catastrophes ou de naufrage?Mon bonTaulier, si le cœur t’en dit, vas y ! Hercule avait douze travaux à réaliser. Si tu regardes bien, tu n'y es peut-être pas encore. Mais si c’est fait je suis sur que « tu en as encore sous le pied » et que Hercule à tes cotés le joue « petit bras » Alors, fait gaffe Manu,fait gaffe Philou, le Taulier arrive…

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents