Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 06:00
J’en appelle au ban et à l’arrière-ban des goûteurs gaulois Jacques Dupont en tête : existe-t-il un goût du champagne ?

Dans un arrêt du mercredi 20 décembre 2017, la Cour de justice de l'UE (CJUE) considère que la vente par le hard-discounteur allemand Aldi Süd d'un « Champagner Sorbet » ne « tire pas indûment profit (et n'exploite donc pas illicitement la réputation) de l'AOP Champagne si le produit en cause a, comme caractéristique essentielle, un goût généré principalement par le champagne. »

 

Comme vous vous en doutez la plainte avait été déposée en Allemagne par le sourcilleux Comité interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC) contre Aldi et son sorbet au champagne, proposé à la vente à partir de fin 2012 et qui contient 12% de champagne. Le CIVC assurait que la dénomination viole l'appellation d'origine protégée Champagne.

 

Saisie en dernier recours, la Cour fédérale de justice allemande a demandé son avis à la CJUE. « Il incombe à la juridiction nationale d'apprécier » si le sorbet a suffisamment un goût de champagne, a précisé la CJUE, ajoutant que « la quantité de champagne contenue dans le sorbet constitue un critère important, mais non suffisant ».

 

Après ça on est guère avancer et ma question est tout à fait pertinente car est-ce qu’un "extra-brut", un "brut nature", un "brut", un "extra-dry", un "sec", un "demi-sec", ou un "doux" ont le même goût ?

 

En effet, la "liqueur d’expédition" ou "liqueur de dosage" mélange de sucre de canne très pur et de vins de réserve, diffère :

 

extra-brut : entre 0 et 6 g/l de sucre

brut nature : moins de 3 g/l

brut : moins de 12 g/l

extra dry : de 12 à 17 g/l

sec (ou dry) : de 17 à 32 g/l

demi-sec : de 32 à 50 g/l

doux : plus de 50 g/l

 

Enfin, certains vins ne font l’objet d’aucun dosage complémentaire. Le vide dû au dégorgement est alors complété par l’ajout d’un vin identique à celui contenu dans la bouteille. Ces vins sont dits totalement bruts et portent plusieurs noms : brut 100 %, brut 0, brut intégral, brut sauvage, ultra brut, etc.

 

Rajouter à ça les différentes variétés de champagne

 

Il existe divers types de champagne. Ils sont présentés ci-après, étant entendu que plusieurs particularités peuvent se cumuler dans un même champagne, comme par exemple dans un crémant blanc de blancs 1973.

 

Voir ICI 

 

Il va donc falloir éclairer la lanterne des juges allemands qui ne sont pas forcément des experts en dégustation de champagne même si le champagne a toujours été apprécié par eux. Hermann Göring qui l’aimait, avait nommé des « weinführer », le corps des marchands de vins en uniforme allemand, pour « négocier » les ventes de vins avec les Français occupés. La délimitation de la zone occupée suit la carte des meilleurs vignobles. Otto Klaebisch, qui a travaillé pour une grande maison, est désigné pour la Champagne.

 

 

Alors sieur Saverot, au-lieu de pomper des dépêches AFP vous feriez mieux de convoquer le ban et l’arrière-ban des goûteurs gaulois Jacques Dupont en tête, suivi de vos ennemis héréditaires B&D qui ont décidé de ne pas se pacser avec le Figaro de Dassault, même le JM Deiss qui vous la fera géo-sensoriel, votre ex Antoine Gerbelle, la célèbre caviste belge, l’ex miss Gouglou et pourquoi pas quelques vignerons champenois qui ont donné des coups de pieds dans la fourmilière, pour aider l’impérial CIVC à triompher de l’Aldi des caddies…

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Norbert 22/12/2017 16:56

Ben, officiellement, le goût est indiqué dans le cahier des charges de l'appellation (BO Agri, 15 septembre 2016):
"Tous les vins ont un point commun : leur acidité, garantissant leur fraîcheur et leur aptitude au vieillissement.
Les vins les plus jeunes présentent des notes d’une grande fraîcheur : fleurs et fruits blancs, agrumes, notes minérales.
Les vins matures offrent une palette d’arômes plus ronds : fruits jaunes, fruits cuits, épices.
Les vins dits « de plénitude », les plus évolués, dévoilent de profonds arômes tertiaires : fruits confits, sous- bois, torréfaction".

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents